Accueil Citroën Interview : « Bob » Neyret, un as en DS

Interview : « Bob » Neyret, un as en DS

365
1
PARTAGER

A l’occasion de la sortie de l’album «Paire d’as pour une DS, Bob Neyret et Jacques Terramorsi», le Blog Auto s’est entretenu avec Robert Neyret. Pilote automobile français toujours actif dans le monde du rallye historique, «Bob» Neyret a également été un acteur incontournable de la discipline dans les années 60 & 70, derrière le volant et au travers du fameux team «Aseptogyl».


Le BlogAuto : pourquoi la bande dessinée et non un recueil de photos ou un livre?
Bob Neyret: je n’ai jamais trouvé passionnant les livres qui parlent de pilotes automobiles. Trop loin de l’action et des sensations de course. Et puis je n’ai aucune archive personnelle, nécessaires pour construire un livre riche en iconographies. C’est la parution des « Déesses de la route » qui a déclenché la suite, « les filles de l’oncle Bob », puis « paire d’as pour une DS » aujourd’hui.

Le BlogAuto : les femmes ont un rôle essentiel dans votre parcours automobile. Pourquoi ?
Bob Neyret: Par goût! J’ai toujours travaillé avec des femmes. Question de contact, de feeling. Bien des pilotes masculins sont de fortes têtes, qu’il faut canaliser, alors que les femmes, aussi douées naturellement que les hommes, révèlent leur potentiel au sein d’une équipe. Et l’esprit d’équipe, c’est essentiel en compétition! Les retombées ont été extraordinaires pour Aseptogyl. Pilotes, sponsors, écurie et constructeur, tout le monde est gagnant dans l’aventure. Et pas seulement une marque ou un pilote.

Le BlogAuto : Jacques Terramorsi a été un complice de toujours. Racontez-nous pourquoi
Bob Neyret: Nous partagions la même passion et nous venions tous deux du dentaire. Bien qu’il vive à Paris et moi à Grenoble, nous étions proches car complémentaires. C’était un mécanicien de génie et un copilote bien plus posé que moi! A même de refroidir mes ardeurs quand il le fallait, c’était un complice et un véritable coach.

Le BlogAuto : parlez nous de votre relation avec Citroën
Bob Neyret: Bien plus que d’automobiles, nous étions passionnés de voyages et d’aventures. Sous l’impulsion de René -instigateur du service compétition-, puis de Marlène Cotton, Citroën s’est pleinement engagé dans de grands rallyes intercontinentaux. De véritables épopées automobiles. C’est grâce à ce constructeur que j’ai fait plusieurs fois le tour du monde !

Le BlogAuto : Quels contacts gardez-vous avec la compétition automobile?
Bob Neyret: J’avoue m’en être éloigné à une époque, non sans faire acheter quelques voitures dans mon entourage. Et puis en 2009 il y a eu le lancement de « DS » d’une part, et la création de mon team avec 5 DS préparés par l’atelier 524 d’autre part. Avec le Monte-Carlo historique ou encore le Maroc, et en point d’orgue le Paris-Pékin en 2015!

Le BlogAuto : Et avec le monde de l’automobile, quelles relations avez-vous?
Bob Neyret: J’ai fait une rencontre avec Carlos Tavares. Le courant est passé avec ce patron pilote, qui courre le weekend. C’est aussi rare qu’enthousiasmant. Il se souvenait d’épisodes de mon parcours en rallye que j’avais moi-même oublié ! Il a préfacé « Paire d’as pour une DS ».

Le BlogAuto : Quelles automobiles appréciez-vous à titre personnel?
Bob Neyret: J’ai un faible pour les grosses voitures à moteur V12. Cossues et raffinées, elles décotent très vite et font d’excellentes occasions. Et puis c’est un type de motorisation que j’ai toujours aimé depuis ma GTO !

Paire d’as pour une DS, Bob Neyret et Jacques Terramorsi par Chaiko, Metapat et Weytens est paru en Hors Série aux éditions SFEP. Préface de Carlos Tavares

Lire également: Bob Neyret revient au Maroc en Citroën DS

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Interview : « Bob » Neyret, un as en DS"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
BOUTIAS
Invité

Que de la merde sur ce site.

wpDiscuz