Accueil Actualités Entreprise Ventes suspectes chez FCA : le rapport qui dérange

Ventes suspectes chez FCA : le rapport qui dérange

95
7
PARTAGER

Suite de « l’affaire » (entre guillemets) autour de potentiels chiffres de ventes truqués au sein du groupe FCA. Un rapport interne tendrait à illustrer que la rumeur ne serait pas totalement infondée.

Et si le groupe FCA incitait certains concessionnaires Jeep, Ram, Chrysler et Dodge à truquer les chiffres afin de faire gonfler artificiellement leurs chiffres de ventes à la fin de chaque mois permettant, par ricochet, au groupe de constamment afficher des bilans à la hausse ?

Plusieurs autorités fédérales américaines se penchaient sérieusement sur la question, ordonnaient l’ouverture d’enquêtes et des perquisitions étaient alors menées dans différents bureaux, chez des employés ou ex salariés du groupe tout comme au sein du siège américain de Fiat Chrysler à Auburn Hills.

Nouveau volet dans cette « affaire », entre guillemets toujours après qu’un rapport interne a été commandé par certains dirigeants du groupe (visiblement à la mi 2015). Les conclusions de ce rapport illustrent que les chiffres de ventes étaient bien falsifiés allant à l’encontre de ce que le groupe FCA avait annoncé dans un communiqué précisant alors « des livraisons aux concessionnaires et aux clients et non sur le compte-rendu des ventes unitaires au client final« .

Aucune donnée sur la durée des chiffres faussés mais un ordre de grandeur du nombre d’autos concernées, entre 5 000 unités et 6 000 unités, un volume très, très, confidentiel finalement. 5 000 à 6 000 autos achetées sans acheteur (pas de précisions donc sur ce à quoi correspond ce volume : par mois ?). La faiblesse du volume avancé interpelle en tout cas par rapport aux bilans. Les conclusions de cet audit dérangent et posent question…

Ni le groupe FCA, ni les enquêteurs du ministère de la Justice ou les enquêteurs du gendarme boursier américain n’ont commenté. Chiffres de ventes alors artificiellement gonflés ou pas ? Les prochaines enquêtes permettront de dégonfler la chose ou confirmer un trucage effectif des bilans commerciaux.

Source : Autonews Europe.

Crédit illustration : FCA.

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "Ventes suspectes chez FCA : le rapport qui dérange"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
beniot9888
Invité

5000, ça parait très peu. 5000 sur combien ?

Sergio
Invité

Que cosa ?
Qui compte ses spaghettis dans son assiette ?

Membre

A 5000 unites, ca ressemble plus a des initiatives individuelles de dealers ou filiales pour obtenir des bonus; bien plus que une strategie fourbe du siege!
Et croyez moi, ce genre de petites tricheries (petite dizaine de vehicules par mois, par plusieurs concessions), c’est tres tres frequent, et chez de nombreux (tous les?) groupes!

greg
Invité

Pourtant ce sont des concessionnaires qui ont déclenché l’affaire en portant plainte devant les pressions supposées de FCA 🙂
Ce « rapport interne » qui fuite fort opportunément avec des chiffres anecdotiques, tout en insistant sur le fait que Sergio n’était pas au courant, mais que dès qu’il le fut voici un an il a interdit ce genre de pratiques, ressemble à un écran de fumée pour protéger le dirigeant….

automania
Invité

Mon meilleur ami me disait en plaisantant depuis des années (et je ne le croyais pas) « tu y crois vraiment toi que Fiat a racheté Chrysler ? as tu déjà vu une grenouille avaler un boeuf ? » puis il reprenait « ça sent le plan mafieux americano-italien et le tripatouillage comptable à plein nez pour masquer un bout du déficit post subprimes en le répartissant…. c’est à dire en noyant le poisson)….. hum hum je me demande si il n’avait pas raison finalement…arffff.

koko
Invité

Ma qué Sergio il s est trompé en faisant les additions

Dies Irae
Invité

500 étant l’unité comptable de base chez Fiat , cela fait 5000 x 500 ! cela fait un total de 2 500 000 !
ah ouais quand même , il n’y vont pas avec le dos de la petite cuillère !!

wpDiscuz