Accueil Politique Taxis vs. VTC : le gouvernement confirme vouloir racheter les licences

Taxis vs. VTC : le gouvernement confirme vouloir racheter les licences

136
7
PARTAGER

Depuis des mois les taxis s’opposent aux VTC avec comme argument central le prix des licences des taxis. Pour sortir de la crise, le gouvernement propose de racheter les licences sous certaines conditions.

En avril dernier, la piste avait déjà été évoquée rapidement mais peu d’éléments concrets étaient sortis. Le gouvernement va ici plus loin et dessine assez précisément les contours de la mesure. Ce rachat se ferait via un fond annuel de 100 millions d’euros abondé par, non par le contribuable directement, mais par le secteur des taxis et VTC.

Alain Vidalies, secrétaire d’état aux transports a avancé comme piste : « taxe forfaitaire sur les réservations, droits forfaitaires annuels sur les détenteurs des licences et ceux qui sont inscrits au registre des VTC, droits forfaitaires sur les nouvelles autorisations et nouvelles inscriptions, et une taxe sur le chiffre d’affaires des acteurs du transport ». Une sorte de panoplie de « taxes Uber ».

Au final, ce devrait donc être les clients des taxis ou VTC qui paieront la note. Le rachat serait limité à 200 000 euros et concernerait les licences achetés depuis plus de 5 ans. Alain Vidalies n’a pas précisé ce que deviendraient les licences rachetées. En effet, les licences de taxis sont théoriquement attribuées gratuitement. L’état remettra-t-il les licences rachetées sur le marché ou les supprimera-t-il amenant peu à peu le système vers un système sans licence ?

Du côté des syndicats, il est hors de question que les taxis mettent la main à la poche pour financer ce fond de rachat. Ce sont pourtant eux qui sont responsables de ces ventes entre taxis à des prix augmentant très fortement, car ces mêmes taxis font des pieds et des mains pour limiter le nombre de licences. Tout ce petit monde devrait se retrouver à la rentrée pour discuter (ou pour manifester…).

Source : Ministère via Huffington Post, illustration : Enmix/CC BY-SA 3.0 (une plaque ADS de Paris)

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "Taxis vs. VTC : le gouvernement confirme vouloir racheter les licences"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
The Stig
Invité

Il serait fortement inacceptable que ça se passe autrement, surtout en faisant payer l’Etat et non pas les taxis, meme indirectement. Les taxis se sont EUX-MÊMES mis dans cette situation, qu’ils payent pour leur imbécilité mâtinée de pingrerie et d’arnaque.

labradaauto
Invité

Je ne peux m’empêcher de songer aux Transporteurs, lorsque le ministre Fiterman a transformé les licences de transport en « papier chocolat ». Ce fût le départ de la gabegie. Pour les taxis: Stop à l’argent public

Bizaro
Invité
Les licences furent distribuées gratuitement par l’état donc le prix de rachat par l’état doit être de 0€. Donc aucune nouvelle taxe ne doit voire le jour. « taxe forfaitaire sur les réservations, droits forfaitaires annuels sur les détenteurs des licences et ceux qui sont inscrits au registre des VTC, droits forfaitaires sur les nouvelles autorisations et nouvelles inscriptions, et une taxe sur le chiffre d’affaires des acteurs du transport ». Qui paiera ces taxes ? tout ceux qui n’auront pas contribué ou profité du système véreux… Avec un pensée spéciale aux Taxis nouveaux arrivants… (droits forfaitaires sur les nouvelles… Lire la suite >>
XXX
Invité

Aucune inquiétude à avoir, cela va être géré par Ségolène Royal en même temps que les taxis électriques.
ça va pas vous couter un centime, promis …..

greg
Invité

J’adore, les VTC doivent payer une taxe pour une autre catégorie de métier qui s’est effectivement mise elle-même dans cette situation (et qui accessoirement leur mène une guerre implacable depuis le début)……Je me pose des questions sur l’équité de la chose.
Je me souviens que le président d’Uber avait comparé cela à des taxis à moteur rachetant les voitures à cheval pour compenser les pertes des cochers.
Perso je ne suis pas pro-VTC, mais j’ai toujours eu corporatisme et monopole en horreur. Surtout si cela se fait au détriment du client, et dans le seul intérêt du détenteur du dit monopole.

KifKif
Invité

Ne pas oublier que nous payons tous 4 euroCent par kilomètre d’autoroute à péage à la SNCF pour compenser la concurrence déloyale de ne pas être otage de SUD/CGT en prenant nos véhicules personnels 😀
Alors de quoi s’étonner dans ce dossier ?

wpDiscuz