Accueil F3 Super Formula 2016-3 : Victoire magistrale d’Oliveira à Fuji

Super Formula 2016-3 : Victoire magistrale d’Oliveira à Fuji

160
1
PARTAGER

La troisième manche du championnat japonais de Super Formula a été passionnante et son vainqueur, Joao Paolo de Oliveira magistral, alors que le jeune prodige belge Stoffel Vandoorne s’est distingué en décrochant sa première pole position dans la série.

On le sait, le circuit d’Autopolis a été durablement endommagé par le tremblement de terre de Kumamoto au mois d’avril dernier. Les réparations nécessaires obligent à annuler les épreuves prévues cette saison jusqu’à la réouverture à la fin de l’année, et la cinquième manche du championnat de Super Formula ne pourra donc se dérouler à Autopolis comme prévu à l’automne. En conséquence, l’organisation a décidé la tenue en remplacement d’une épreuve à Okayama les 10 et 11 septembre, avec deux courses sur le week-end : une courte le samedi et une longue le dimanche. La moitié des points sera distribuée à l’issue de chacune des deux courses, ainsi qu’un point pour chacune des pole positions des deux qualifications.

Yokohama, le nouveau manufacturier fournisseur de la série, continue son développement et proposera à partir de la prochaine épreuve à Motegi deux types de gommes : Soft et Medium, qui devront être utilisées pendant la course sur le modèle de ce qui se pratique en F1.

Qualifications

Le temps faisant des siennes, la piste était encore humide et s’asséchant lorsque les voitures s’élançaient pour la séance de qualification, rendant les choses compliquées. Stoffel Vandoorne se mettait en évidence dès la Q1, alors qu’aucun des favoris ne se faisait piéger, un fait suffisamment rare pour être signalé tant les écarts minimes de la série font de victimes dans les séances de qualification d’habitude. En Q2, sur une piste s’asséchant, le champion en titre Hiroaki Ishiura dominait le pilote belge, mais en Q3 Stoffel Vandoorne ne flanchait pas et s’assurait la pole position qu’il visait depuis la séance libre devant Ishiura et Oliveira. Maîtrisant à merveille les conditions changeantes, Vandoorne faisait là étalage de son talent certain. A noter la belle quatrième place de grille de Bertrand Baguette, de plus en plus dans le rythme que ce soit en Super Formula ou en Super GT.

Super_Formula_Fuji_2016_lba-2

La séance libre de dimanche matin voyait une grosse sortie de piste de Daisuke Nakajima qui endommageait sa monoplace suffisamment pour qu’elle ne soit pas réparable pour la course.

Course

Le jeune espoir belge ne profitait pas de sa pole position et ratait son freinage au premier virage, allumant ses gommes dans un grand nuage de fumée synonyme de méplat, tout comme Ishiura d’ailleurs… C’est Joao Paolo de Oliviera qui tirait les marrons du feu en plongeant vers le Coca Cola Corner suivi de Kazuki Nakajima et de Bertrand Baguette. Au deuxième tour, le Brésilien faisait une erreur et laissait passer Nakajima qui prenait la tête. Les deux hommes, avec Baguette en embuscade, allaient se livrer une bataille à quelques secondes l’un de l’autre pendant la plus grande partie de l’épreuve, les ravitaillements et même une période de safety car ne changeant rien à l’affaire, jusqu’à ce que l’on arrive dans les dix derniers tours. Bertrand Baguette, victime de sa mécanique, devait abandonner alors que alors que le podium était en vue et derrière lui le groupe de chasse s’animait pour récupérer la troisième marche. Vandoorne, qui n’avait pas lâché prise depuis son erreur du premier virage, était bien placé mais victime de ses freins il partait en tête à queue à 300 km/h en bout de ligne droite, pour terminer dans le gravier du virage 1. Ce n’était pas le jour de la Belgique.

Super_Formula_Fuji_2016_lba-10

Oliveira, qui n’avait jamais perdu Nakajima de vue, passait à l’attaque et prenait la tête d’un impeccable dépassement à trois tours de l’arrivée. Il passait la ligne en tête devant l’aîné des frères Nakajima et Yuhi Sekiguchi qui avait livré une très belle bataille à André Lotterer. L’enfant terrible du sport auto japonais éclate au grand jour avec la chance offerte par Kazuyoshi Hoshino qui semble avoir trouvé le moyen de canaliser le talent brut qui jusqu’à présent avait surtout causé des problèmes au jeune pilote. On devrait revoir très bientôt Sekiguchi aux avant-postes.

Super_Formula_Fuji_2016_lba-8

La course de Fuji rebat les cartes au championnat et Ishiura qui ne marque pas n’a plus que 3 points d’avance sur JP Oliveira. La prochaine course aura lieu à Motegi le 21 août.

Championnat japonais de F3

Les deux manches du championnat à Fuji ont été dominées par l’équipe satellite de Nismo B-MAX NDDP, ses moteurs VW Spiess et ses deux pilotes de grand talent, Jann Mardenborough et Katsumasa Chiyo. Mardenborough a fait les deux poles et il s’en est fallu de peu qu’il ne remporte les deux courses. Vainqueur de la première, il a été passé par Chiyo dans la seconde après une intervention du safety car et termine second. Le jeune Gallois prend la tête du championnat.

Super_Formula_Fuji_2016_lba-4

Crédit photos : Yuji Shimizu/le blog auto et PLR/le blog auto

Résultats

Super_Formula_Fuji_2016_lba-12

Troisième manche du championnat 2016 de Super Formula, Fuji, 17 juillet 2016

Po.No.DriverCar Name / EngineLapsTimeDelayBestTime
119J.P.de OliveiraITOCHU ENEX TEAM IMPUL SF14TOYOTA RI4A551:25’12.9171’25.789
237Kazuki NakajimaVANTELIN KOWA TOM’S SF14TOYOTA RI4A551:25’15.75301/02/361’25.759
320Yuhi SekiguchiITOCHU ENEX TEAM IMPUL SF14TOYOTA RI4A551:25’41.45928.5421’26.528
436Andre LottererVANTELIN KOWA TOM’S SF14TOYOTA RI4A551:25’44.80631.8891’26.813
53James RossiterFUJI CORPORATION KONDO SF14TOYOTA RI4A551:25’51.26638.3491’26.587
61Hiroaki IshiuraP.MU/CERUMO · INGING SF14TOYOTA RI4A551:25’56.26143.3441’26.875
77Narain KarthikeyanSUNOCO TEAM LEMANS SF14TOYOTA RI4A551:25’56.26843.3511’26.840
810Koudai TsukakoshiREAL SF14HONDA HR-414E551:26’02.93150.0141’26.772
918Yuichi NakayamaKCMG Elyse SF14TOYOTA RI4A551:26’12.40559.4881’27.544
108Kamui KobayashiSUNOCO TEAM LEMANS SF14TOYOTA RI4A551:26’30.7211’17.8041’27.064
1111Takuya IzawaREAL SF14HONDA HR-414E541:25’18.4611Lap1’27.803
1234Takashi KogureDRAGO CORSE SF14HONDA HR-414E541:25’19.3791Lap1’26.945
1340Tomoki NojiriDOCOMO DANDELION M40Y SF14HONDA HR-414E541:25’30.2191Lap1’27.320
1465Bertrand BaguetteNAKAJIMA RACING SF14HONDA HR-414E511:20’20.5734Laps1’26.331
Not Classified
41Stoffel VandoorneDOCOMO DANDELION M41S SF14HONDA HR-414E471:14’08.3678Laps1’26.245
4William BullerFUJI CORPORATION KONDO SF14TOYOTA RI4A401:04’33.97815Laps1’27.446
16Naoki YamamotoTEAM MUGEN SF14HONDA HR-414E401:25’21.87515Laps1’26.417
2Yuji KunimotoP.MU/CERUMO · INGING SF14TOYOTA RI4A1421’28.97041Laps1’26.835
64Daisuke NakajimaNAKAJIMA RACING SF14HONDA HR-414EDNR

Championnat

Po.No.DriverRd.1Rd.2Rd.3Rd.4Rd.5Rd.6Rd.7Total
116Naoki Yamamoto11213
219Joao Paulo de Oliveira1010
32Yuji Kunimoto801/05/1609/05/16
41Hiroaki Ishiura639
510Koudai Tsukakoshi4419
637Kazuki Nakajima88
736Andre Lotterer20.5507/05/16
841Stoffel Vandoorne617
93James Rossiter347
1020Yuhi Sekiguchi66
1134Takashi Kogure55
1211Takuya Izawa33
1340Tomoki Nojiri02/05/1602/05/16
147Narain Karthikeyan22
1564Daisuke Nakajima11
1665Bertrand Baguette11
18Yuichi Nakayama
8Kamui Kobayashi
4William Buller

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Super Formula 2016-3 : Victoire magistrale d’Oliveira à Fuji"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
jrc
Invité

blizzard la voiture de vandornne qui n’accélère pas au départ pourtant il est mieux parti et sur le restant de la video on voit qu’il a un problème à la reacceleration

wpDiscuz