Accueil Indycar Indycar 2016 : Iowa

Indycar 2016 : Iowa

123
0
PARTAGER

Il y a trois semaines, Josef Newgarden (Carpenter) était victime d’un grave accident. A priori, il allait être absent pour de longs moments. Remplaçant désigné, JR Hilderbrand se frottait les mains. Mais Newgarden était bel et bien là à Road America. Et dans l’Iowa, malgré les « G » sur son épaule meurtrie, l’Américain décroche son premier succès 2016.

Indy Lights

Pour cause de mauvais temps, les qualifications sont repoussées, puis annulées. La grille est effectuée d’après le classement et ainsi Ed Jones (Carlin) se retrouve en pole.

Indy Lights 1

Au départ, Jones contient Dean Stoneman (Andretti), tandis que Felix Serralles (Carlin) double Santiago Urrutia (Sam Schmidt.) Le Porto-ricain poursuit son effort et il double Stoneman. Puis, peu après la mi-course, il dépasse Jones. L’Emirati veut se battre, voir se dédoubler. Mais il se fait déborder par Zach Veach (Belardi.)

On obtient donc un tiercé Serralles-Veach-Jones.

Indy Lights 2

En terminant devant Stoneman, Jones creuse légèrement l’écart. Ils ont désormais respectivement 213 points et 236 points. Urrutia reste 3e, à 206 points.

Indy Lights 3

Indycar

Simon Pagenaud rappelle à tout le monde qu’il n’est pas leader du championnat par hasard. Le tricolore est le plus rapide des essais qualificatifs. C’est la 500e pole de Penske.

Indycar 3

C’est le jour de Josef Newgarden (Carpenter.) Au drapeau vert, il fait l’extérieur à Pagenaud et s’envole. Pagenaud et Helio Castroneves (Penske) sortent les jumelles. Même le trafic n’arrive pas à ralentir le convalescent ! Will Power (Penske) songe au championnat. Il commence par dépasser Tony Kanaan (Ganassi), 4e. A la faveur des ravitaillements, Max Chilton (Ganassi) est en tête. L’ex-pilote Marussia s’imagine alors « poursuivre la belle journée des Anglais » (NDLA : succès de Lewis Hamilton au Grand Prix de Grande-Bretagne et d’Andy Murray à Wimbledon.) Néanmoins, Newgarden reprend son bien, alors que Kanaan et Juan Pablo Montoya (Penske) ont sorti Power du top 5. Les tours passent et le quinté+ Newgarden-Pagenaud-Castroneves-Kanaan-Montoya semble gelé. Ryan Hunter-Reay (Andretti), qui se plaint de sa voiture depuis le début, explose son Honda. Premier drapeau jaune.
C’est le signal de la deuxième vague de ravitaillements. Le team Ganassi y croit encore et Scott Dixon s’invite dans le top 5. Montoya est lui aussi victime d’une panne et l’on ressort les drapeaux jaunes.
Troisième vague d’arrêts. Power revient dans la course et il repasse Kanaan, cette fois 3e. Dixon se réveille. Il remonte les voitures et s’offre Pagenaud en lui faisant l’extérieur. Chilton part en tête-à-queue. Seul l’égo du pilote est froissé, mais les drapeaux jaunes sont agités.
Dixon se voit beau. Mais au drapeau vert, Newgarden semble avoir un réacteur dans le dos ! L’Américain enchaine les tours rapides, afin de ridiculiser un peu plus le Kiwi. Power reprend son ascension. Il double Pagenaud, puis, à quelques tours de l’arrivée, il dépasse Dixon.

Newgarden passe donc en premier devant le starter ; c’est son premier succès 2016 et le premier de sa carrière sur ovale. Plusieurs secondes plus tard, Power et Dixon se présentent sous le damier. Une nouvelle fois, les Honda sont largués, alors qu’on nous promettait un « remake d’Indianapolis« .

Indycar 1

Au championnat, Pagenaud reste confortablement en tête, avec 409 points.  Désormais, il est poursuivi par Newgarden, à 336 points. Power, l’autre revenant du plateau, est 3e à 334 points.
Sébastien Bourdais (KV) est complètement anonyme dans l’Iowa. Il pointe toujours au 14e rang, à 246 points.

Indycar 2

Crédits photos : GM (photos 1 et 5 à 7) et Indy Lights (photos 2 à 4.)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz