Accueil Renault De nouveaux bruits autour de la Renault Megane RS

De nouveaux bruits autour de la Renault Megane RS

232
23
PARTAGER

S’il y a bien une déclinaison (LA déclinaison) plus attendue qu’une autre au sein de la gamme de la dernière Renault Megane c’est bien évidemment celle flanquée de son lettrage caractéristique. Celle au sigle RS délicieusement bichonnée par les équipes de Renault Sport.

La plus pointue actuellement des Megane au catalogue ? La GT. Une version déjà affûtée entre son châssis, ses quatre roues directrices, son kit carrosserie, son intérieur spécifique, son mode launch control ou son bloc TCe développant 205 ch et 280 Nm, bloc couplé à la boîte automatique EDC à double embrayage et 7 rapports avec palettes au volant. Mais mieux que des écrits et piqûres de rappel, retrouvez l’essai et les ressentis.

Plus attendue donc, la Renault Megane RS de quatrième génération. Cette version ultime au catalogue pourrait être présentée lors du prochain Mondial de l’Automobile comme surprise de taille sur le stand du constructeur au losange.

On évoque sinon 2017. Un média britannique table sur 2018 de son côté. Dernières indiscrétions et ou nouvelles informations (et confirmations) pèle-mêle en date ?

Plusieurs possibilités. Cette Megane RS serait une deux roues motrices (avec une petite idée de chasser les records dont un en Allemagne plus précisément ?) ou 4 roues motrices pour coller à la Ford Focus RS.

Au niveau de la transmission ? Seule la boîte à double embrayage EDC était jusqu’ici envisagée mais ce même média table désormais sur la possibilité également offerte d’opter pour une boîte manuelle. Sur ces points là, c’est un peu tout et son contraire que l’on peut lire et Renault joue avec les nerfs de tout le monde.

La future Renault Megane RS, stricte 5 portes, laisse encore un peu planer le doute sur son architecture mécanique (hybride + turbo ?). Cette dernière hypothèse laisse envisager le 1.8 l TCe et moteur électrique pour une puissance oscillant autour de 300 ch (30 ch de plus que la 308 GTi réglée par Peugeot Sport et animée par le 1.6 l quatre cylindres turbo). Certitude, la cavalerie sera en tout cas revue à la hausse par rapport aux 275 ch que développe la sortante en 2.0 l Turbo.

Quant au reste, on sera en territoire connu : habillage, extérieur, habitacle, équipements, châssis, etc, etc. Bref une future Megane RS quatrième du nom dont on a hâte de tout découvrir. Rendez-vous donc au prochain Mondial de l’Automobile de Paris ou l’année prochaine ou dans deux ans…

Source  : Autoexpress.

Crédit illustration : Renault.

Poster un Commentaire

23 Commentaires sur "De nouveaux bruits autour de la Renault Megane RS"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

La planche de salut pour Renault dans la course à la puissance : l’hybridation !
Pas un mal pour des dérivées plus sages et plus économiques.
C’est aussi une solution pour la grosse Talisman.

panama
Invité

C’est juste que c’est très lourd d’hybrider une voiture, et ça coûte beaucoup plus cher que de simplement faire monter la pression dans un turbo.
Du buzz. Un simple 4 cylindres turbo – on va dire un biturbo pour gommer le trou à bas régime dû à la faible cylindrée.

SGL
Invité

Ce qui est lourd dans l’hybridation, c’est éventuellement la taille de la batterie, si elle petite, et donc là pour une réserve tampon de puissance et non pas pour garantir une cinquantaine de kilomètres sans émissions, l’hybridation peut être légère et plus efficace qu’une transmission intégrale lourde et encombrante (elle aussi !).
L’hybridation est LA solution de l’avenir, elle sera de plus en plus efficace pour un poids donné.
C’est une solution pour les sportives du futur. (En version apport de puissance)
C’est une solution pour remplacer les diesels pour le français moyen.
C’est une solution pour minimiser les rejets en ville.
Etc.

Arbracam
Invité

Pas d’accord, l’hybridation n’est pas la solution d’avenir. Un argument trompeur pour les voitures qui se veulent « vertueuse », mais interessante pour les voitures (hyper)sportives.
Une heresie de croire qu’embarquer 2 energies diamétralement oppose dans un moyen de transport leger peut etre avantageux, en tout cas économiquement et écologiquement parlant.
L’energie recupere au freinange est tres loin d’etre suffisante pour maintenir la batterie charge. C’est le moteur thermique qui en plus de faire avancer la voiture avec le surpoids du au stockage/motorisation/transmission electrique, doit fournir l’energie avec perte a la batterie.

Thibaut Emme
Admin
@Arbracam : tout dépend de ce que l’on entend par « hybride ». Car si on prend les hybride thermique+électrique, il y a les « vraies-fausses » hybrides ou mild hybrid qui coupent le thermique à l’arrêt et redémarrent un poil en électrique mais l’électrique sert surtout en appoint du thermique au lancement du véhicule, et les « vraies » hybrides, capables de rouler à la fois dans un mode, dans l’autre, ou un mix des deux. Une hybride est-elle faite pour la ville ? Oui et non…une hybride rechargeable avec une 30aine de km d’autonomie en pur électrique à 50 km/h (batterie de 4 à… Lire la suite >>
Arbracam
Invité

@Thibaut Emme
J’aurai pas dis mieux.

Thibaut Emme
Admin

😉

wizz
Membre
Arbracam Prends du recul pour analyser les choses. Lorsque tu essaies un Scenic 90ch (juste pour exemple de ratio poids/puissance), ça raaaaaame. Il n’y a pas assez de puissance pour assurer un minimum d’agrément de conduite. En revanche, un monospace compacte avec 140ch, ou 180ch. C’est un tout autre niveau de prestationS Maintenant, parmi les prestationS offertes par une puissance supérieure, qu’y a t il exactement? Que peut on faire avec cette forte puissance? -une forte puissance, ça sert à accélérer. Mais pendant combien de temps doit tu écraser la pédale d’accélérateur pour doubler un camion, ou pour t’insérer dans… Lire la suite >>
wizz
Membre
Arbracam bis Disons que tu es sur une départementale, ou nationale avec mamie, qui est au volant. A 90km/h, elle est en 4eme. Tu lui diras « mamie, passe la 5eme…. ». Et toi même, si tu étais au volant, en en mode éco-conduite, tu passerais déjà la 6eme, s’il y en a. Comme cela a déjà été dit, plus on roule sur un rapport élevé, moins le moteur tournera vite, moins il aura à fonctionner en mode charge partiel, et meilleur sera le rendement. à 90km/h, on n’a besoin que de 20ch environ. Sauf petite citadine, sinon la plupart des moteurs… Lire la suite >>
labradaauto
Invité

très bonne explication de Wizz !
Normalement dans l’hybride, on doit y retrouver son compte, et chacun le constatera en variant aussi son parcours à sa guise, car même dans les cols, là où la montée est coûteuse en énergie , en conduite « intelligente » l’hybride va l’emporter en économie d’énergie, sans altérer pour autant la conduite. La descente du col est génératrice en plus.

Arbracam
Invité
@Wizz Dans ce cas autant mettre un moteur thermique plus puissant qui aura globalement un meilleur rendement qu’une hybridation. La seule utilisation ou l’hybridation peut etre avantageuse est celle donnee par Thibaut Emme. Elle consiste a utilise uniquement l’electrique en ville a condition de recharger la batterie sur secteur. Et de pouvoir malgres tout pouvoir utilise la meme voiture de temps en temps pour partir en vacance ou effectuer de long trajet grace a son moteur thermique. Ce que le tout electrique ne permet pas actuellement. Mais croire que le surplus de puissance donne par un moteur electrique pour aider… Lire la suite >>
wizz
Membre

aurais tu des comparaisons de consommation entre une berline essence 136ch (puissance max ) et une Prius de 136ch (puissance pic) lors des trajets en extra urbain ?

wizz
Membre
Tu confonds entre le rendement spécifique et rendement énergétique Le premier est par rapport à la cylindrée. Le deuxième est par rapport à la consommation. Je vais faire, refaire encore une enieme explication, vulgarisation Pour commencer; le moteur stirling. C’est un cylindre hermétique. On chauffe à l’extérieur. Le gaz à l’intérieur s’échauffe, se dilate, et pousse sur un piston. Arrivé au bout, on arrête de chauffer le cylindre. On le refroidit. Le gaz se contracte, et permet au piston de revenir. Un moteur de voiture, c’est pareil, sauf que la chaleur est à l’intérieur du cylindre. Prenons un moteur monocylindre… Lire la suite >>
SAM
Invité

« Plusieurs possibilités. Cette Megane RS serait une deux roues motrices (avec une petite idée de chasser les records dont un en Allemagne plus précisément ?) ou 4 roues motrices pour coller à la Ford Focus RS. »

Et pourquoi pas une 4 roues directrices histoire de mettre tout le monde d’accord! Affutée d’une telle technologie, le bombe aura l’agilité d’une Lotus!

Thibaut Emme
Admin

Les 4 roues directrices sont « actées » ou quasiment.

SGL
Invité

Le contraire aurait été étonnant et dommage !

labradaauto
Invité

4 roues directrices , c’est bien et ça fonctionne ( Honda, Laguna ) 2 roues ou autrement dit UNE seule roue motrice pour qualifier une deux roues motrices traction avant, car en traction on ne peut brider le différentiel comme un différentiel arrière autobloquant pour passer la puissance. Hybride avec moteurs électriques arrières : c’est une solution usitée. Mieux serait un moteur électrique sur la transmission arrière, avec récupération d’énergie au freinage …Je lis Mégane, forcément je pense à autre chose…

wizz
Membre

Petite remarque (encore une couche)

Une Renault Megane 4 RS, oscillant autour de 300ch
Une future berlinette Alpine, environ 300ch
Un (concept) Renault Clio 4 RS Radicale 2L 275ch

Est ce que ça ne ferait pas un peu trop, non? Spécialement lorsque le timing des dates de sortie est très rapproché, si jamais Renault doit sortir ces 3 modèles…

Sinon, une Megane 4 RS autour de 300ch, en version 5 portes. Puis une berlinette Alpine, 3 portes, autour de 300ch. Et la Clio 4 RS reste à sa version Trophy à 220ch. Histoire de ne pas se marcher sur les pieds, de segmenter les véhicules….

wizz
Membre

-1

Tu ne m’aimes pas (rien à dire sur cela)
Ma réponse ne t’a pas plus (c’est ton choix, que tout le monde respecte, doit respecter)
Mais je constate que tu n’as pas été capable de me contre dire, Ô courageux juge anonyme…

Continue ainsi, parce que c’est tout ce dont tu es capable, Ô courageux juge anonyme…

Edonis V12
Invité

Jveux pas etre mechant mais tout cet article ne nous apprend rien de plus…

Louis
Invité

Tu es méchant !

Maître 90
Invité

Vilain bonhomme !

wpDiscuz