Accueil Alfa Romeo Alfa Romeo Giulia : en 2.0 l Turbo de 200 ch

Alfa Romeo Giulia : en 2.0 l Turbo de 200 ch

597
31
PARTAGER

L’offre mécanique s’enrichit pour la berline de la firme milanaise avec un nouveau moteur qui débarque sous le capot. Une nouvelle offre en essence.

Pour faire simple, l’offre en motorisation essence concernant la Giulia s’articulait jusqu’ici uniquement autour du V6 2.9 l, une Quadrifoglio forte de 510 ch et 600 Nm. Un peu court sur le plan des moteurs essence…

Nouvelle offre à signaler puisque la berline hérite finalement du 2.0 l Turbo. Nouvelle porte d’accès au catalogue en essence avec ce L4 de 200 ch  à 5 000 tr/min et 330 Nm à 1 750 tr/min, bloc couplé à la boîte auto ZF 8 rapports.

Elle aurait pu s’appeler TI mais non s’appellera uniquement et simplement 2.0 Turbo. « En plus du système électro-hydraulique MultiAir, il intègre un système de suralimentation « 2 en 1 » et l’injection directe dont la pression atteint 200 bars, assurant une réponse particulièrement rapide à l’accélération et des niveaux de consommation limités« , détaille la marque italienne.

Performances et niveaux revendiqués : 235 km/h en vitesse de pointe, 6,6 s pour passer de 0 à 100 km/h, 5,9 l/100 km et 138 g/km de CO2 pour un malus de 250 euros.

La propulsion milanaise est commercialisée dans cette motorisation avec trois finitions (Giulia, Super et Lusso) au prix de départ respectif de 37 000 euros, 40 800 euros et 45 100 euros, tous les tarifs hors malus.

On rappellera que l’offre en motorisations diesel propose le 2.2 l à 136 ch, 150 ch et 180 ch. A terme sans doute l’offre essence permettra de combler ce nouveau grand écart et 200 ch d’un côté… 510 ch de l’autre.

En complément.

Essai Alfa Romeo Giulia 2.2 Diesel 180 ch: Celle qu’on attendait !

160510_Alfa-Romeo_Giulia_15

Source : Alfa Romeo.

Crédit illustrations : Alfa Romeo.

Poster un Commentaire

31 Commentaires sur "Alfa Romeo Giulia : en 2.0 l Turbo de 200 ch"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
sylver
Invité

« Essence avec ce L4 de 200 ch à 5 000 tr/min »
C’est quand même dommage de voir un moteur italien sortir sa pmax à 5000t/min… C’était pas justement un des avantages du multiair que de pouvoir ajuster le calage à l’infini?

Rowhider
Invité

Très certainement le futur coeur de gamme de cette Alfa sportive.

SGL
Invité

Il manque plus deux essences de 250 et 300 ch.

sylver
Invité

y aura t il une autre 6 cylindre que le 510cv?

Roman
Invité

J’ai bon espoir étant donné que les concurrentes ont des v6 de plus ou moins 300 chevaux de plus alfa compte modifier la gamme en fonction de la demande de la clientèle, espérons juste qu’ils ne mettent pas un vulgaire 3.0l ou 3.6l général motors qui avait déçu les alfistes il y a quelques années

greg
Invité

Non, ce sera le Diesel, soit le 136, soit le 180.

greg
Invité

Pardon je voulais dire le 150 ou le 180.
Cela dépendera la manière dont la voiture sera percue par la clientèle 🙂

SGL
Invité

Ah !
Enfin une Giulia essence à prix presque abordable. 🙂

Membre

Ce mateur serait avec trois niveau puissances : 170-180, 200 et 270-80

Membre

200cv a 5000tr? 235kmh de VMax?
Je suis le seul a trouver ces chiffres bien bas et pas du tout excitants?
Plafonner a 5000 c’est vraiment bas je trouve (bon, je suis amateur et proprio d’atmo aussi…)
Et pour un moteur plaisir, plafonner a 235?? (ce qui veut dire ramer des 215kmh)
Meme mon E46 de 231cv plafonne a 250! (teste et verifie; je vis en Allemagne)

Greg
Invité

A part pour se la raconter devant tout le monde, ça sert à quoi 235 ou 250 km/h dans une berline familiale?

PSassasin
Invité

A rentrer plus vite à ma maison. :ddr:

Après ce moteur à un rendement assez proche au « vieux » EA888 VAG qui prend ses tours un peu plus haut mais regule aussi à +/- 240.

HHH
Invité

D’accord avec le fait qu’un moteur essence qui coupe à 5000 tr/mn, c’est frustrant ! Le min c’est 6800, le plaisir de conduire une essence est provoqué par les hauts régime, c’est tout l’inverse des Diesel. Avec le temps et les habitudes, les gens ont oublié, quand je fais essayé ma voiture équipée d’un v6 essence, je dois toujours corriger. Ils passent toujours les vitesses beaucoup trop tôt !

wizz
Membre
ce qui est important à regarder sur un moteur, ce ne sont pas les valeurs chiffrées mais l’allure des courbes puissance (et couple) -on peut avoir la puissance max 200ch à 5000rpm, puis rupteur à 5500rpm avec une puissance retombant à 180ch -on pourrait avoir la puissance max 200ch à 5000rpm, mais rupteur à 7000rpm, avec une puissance diminuant progressivement à 160ch (ps: c’est le cas des moteurs électriques par exemple, où la puissance max est obtenue très loin du régime max du moteur, et dont la puissance diminue pour devenir presque nulle) -on pourrait avoir une puissance max 211ch… Lire la suite >>
Roman
Invité

Une bmw 320i 4 cylindres 2L turbo de 190 chevaux donne sa puissance maximale à 5000 tours et pourtant la zone rouge est à 7000 tours, ce qui est une prouesse pour un moteur turbo moyen de gamme

SGL
Invité

@Roman
Pour les années 90 😀
Le moteur THP du RCZ R (étudié par BMW) sort facilement 270 ch pour 1.6L, soit l’équivalent a 150 ch du 320i 4 cylindres 2L turbo de 190 ch.
150 ch pour 1.6L ou 190ch pour un 2L n’est plus un exploit de nos jours, même les diesels font aussi bien ! 😉

Roman
Invité

On peut plus rouler de nos jours donc un moteur velouté et agréable vaut mieux qu’un moteur sur puissant et pas agréable
C’était le talon d’Achille du moteur v6 busso qui ne développait pas plus de 250 chevaux en fin de vie (sur la 147 gta) de plus 6.6 secondes le 0-100 c’est loin d’être ridicule et si vous voulez des sensations de fous il faut banquer 79000€

wpDiscuz