Accueil Concept car Traumwagen, le rêve de Borgward

Traumwagen, le rêve de Borgward

220
5
PARTAGER

Carl F. W. Borgward n’était pas avare d’idées pour faire connaitre sa marque. S’inspirant des dream-cars américaines, il développa sa propre « voiture de rêve » (traumwagen en allemand.)

Dans les années 50, les industriels louchent sur les Etats-Unis. En 1950, le pays produit 90% de la production mondiale d’automobile ! Non seulement les Yankees semblent posséder une certaine avance technologique, mais ils sont des pionniers en matière de technique de vente. Dans l’automobile, ils n’hésitent pas à promettre monts et merveilles. Lors du lancement du V8 Rocket, Oldsmobile annonce que son moteur suivant sera un turboréacteur ! L’heure est aux dream-cars. GM les exhibe dans ses Motorama.

Aussi, en 1954, Carl F. W. Borgward se dit que pour vendre davantage de voitures, il doit faire rêver les Allemands. Il lui faut donc une dream-car. Son nom est une simple traduction littérale du terme : Traumwagen. Peter Kurze est chargé du projet. Rien n’est trop beau ou trop futuriste. La carrosserie est en aluminium, l’habitacle est recouvert de nylon et de Perlon (un dérivé d’aluminium), la bulle transparente est en plexiglas. Le moteur est un boxer 2,5l 160ch, avec un bloc en Elektron (un alliage de magnésium.) Enfin, les ailerons surdimensionnés rappellent les vaisseaux spatiaux de l’époque.
Borgward veut l’exposer au salon de Francfort 1955. Néanmoins, elle ne doit pas être qu’un prototype de salon. Erich Ubelacker est chargé de la tester sur autoroute. L’objectif étant de fiabiliser le moteur, pour l’industrialiser un jour. Lors d’un de ces tests, il perd le contrôle et la voiture est endommagée.
Elle ne peut être réparée pour Francfort. Elle réapparait ensuite, avec une nouvelle bulle. En 1962, Borgward a besoin de cash et le prototype est vendu à un transporteur routier. Ce dernier la revend à un autre, qui la ferraille sans scrupule.

Crédit photo : Borgward

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Traumwagen, le rêve de Borgward"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Tom
Invité

Sehr Schönes Bericht hat mir gut gefallen:-)

Carlos Ghost
Invité

// Ce dernier la revend à un autre, qui la ferraille sans scrupule.//

Si ce type vit encore, il doit se mordre les .ouilles matin midi et soir.

Un peu comme le pote qui, gamin, a foutu la 15-6 oléo de ses vieux dans un champ car elle avait pété un joint de culasse.

greg
Invité

Il fut un temps où Borgward signifiait encore quelque chose 🙂

Invité

Il était fort probable que les Allemands ont des idées super naturelles depuis l’histoire des soucoupes volantes en Antartique. Seulement les soucoupes se déplaçaient en circulaire tandis alors que les engins terrestres ne pouvaient se déplacer qu’en linéaire. Plus tard les humains ont découvert les soucoupes circulaire à plusieurs moteurs electro magnétique qui ont été interdit par les grandes puissances. Borgward était l’avant gardiste de l’époque!

Joest Jonathan Ouaknine
Invité

Dites non à la drogue

wpDiscuz