Accueil F3 Résultats et brèves des autres disciplines pour la semaine 24 de 2016

Résultats et brèves des autres disciplines pour la semaine 24 de 2016

101
0
PARTAGER

On entre dans le ventre mou de la saison. En F4 ADAC, Joey Mawson (Lechner) confirme à Oschersleben. Tandis que sur le Hungaroring, Jehan Daruvala (Josef Kaufmann) prend le pouvoir en FR NEC.

F4 ADAC

Oschersleben, c’est le fief de Motopark. C’est pourtant un pilote Lechner, Thomas Preining, qui décroche la pole.

F4 ADAC 1

Preining démarre devant Mick Schumacher (Prema) et Joey Mawson (Lechner.) Derrière, il y a « big one », synonyme de safety-car.
Au restart, Mawson double Schumacher. Preining reste en tête, mais l’Australien fait la jonction. Il double le leader.

Ainsi, Mawson s’impose devant Preining et Schumacher.

F4 ADAC 2

On retrouve les trois mêmes pour la course 2. Mawson, qui part en tête, contient Schumacher et Preining. La course est assez monotone.

Mawson double la mise, tandis que Schumacher et Preining ont interverti leurs positions. Lors de l’inspection, on découvre que Preining était quasiment à sec. Il perd sa 3e place au profit de Lirim Zendeli (Mücke.)

F4 ADAC 4

Kim Luis Schramm (US Racing) est en pole. L’Allemand réussit à rester calme. Ce n’est pas le cas de Mawson, qui percute un concurrent et doit renoncer. Safety-car.
Peu après la reprise, il y a un second carton. Le safety-car sort, mais les esprits s’échauffent. Deux pilotes se neutralisent (chacun dans leur coin), tandis que Schumacher essaye de dubler discrètement un concurrent. Drapeau rouge.
Vingt minutes plus tard, ça repart enfin. Alors que Schumacher effectue un drive-through mortifère, Schramm contient Leonard Hoogenboom (Van Amersfoort) et Juan Manuel Correa (Prema.)

On obtient un podium inédit avec Schramm, Hoogenboom et Correa dessus.

F4 ADAC 3

A mi-saison, Mawson mène avec 202 points. Schumacher suit à 182 points et il est le seul à suivre le rythme de l’Australien. Mike-David Ortmann (Mücke) est 3e à 123 points.

F4 ADAC 5

FR NEC

Pour la première fois, la FR NEC se rend sur le Hungaroring. Lando Norris (Josef Kauffmann) y ouvre le palmarès avec le meilleur temps des qualifications.

FR NEC 1

Finger in the nose pour Norris ! Au feu vert, l’Anglais s’échappe. Nikita Troitsky (Fortec) pointe 2e au départ, mais il écope d’un drive-through après un départ volé. Vasily Romanov (Fortec) et « Ferdinand Habsburg » (Fortec) ne peuvent rien faire face à l’Anglais. A mi-course, Julien Falchero (R-Ace GP) sort de la piste et entraine un safety-car.
Après cette interruption, Norris reprend son numéro de soliste.

Nouveau succès de Norris, tandis que Romanov et Habsburg découvrent les joies d’un podium de FR NEC.

FR NEC 2

Le lendemain, Norris souhaite doubler la mise. Mais alors qu’il est en tête, il est victime d’une panne. Jehan Daruvala (Josef Kaufmann) hérite des commandes. Robert Schwartman (Josef Kaufmann) est trop loin pour contrarier l’Indien.

Daruvala décroche un premier succès en FR. Schwartzman et Habsburg complètent le podium.

FR NEC 3

Au classement, Daruvala passe en tête, à 112 points. Dorian Boccolacci (Tech 1) et Max Defourny (R-Ace GP) sont invisibles. Les voilà respectivement 2e et 3e, avec 107 points et 103 points.

FR NEC 4

F 3.5 V8

Reconversion à la Luc Alphand en vue ? Sponsorisée par Red Bull, la skieuse Lindsey Vonn s’offre un test en F 3.5 V8. Sur le Red Bull Ring, bien sûr. Notons la présence d’Helmut Marko, comme coach d’un jour.
Vonn 1Lindsey Vonn of the United States drives Formula Renault 3.5 at Red Bull Ring in Spielberg, Austria on June 14, 2016

US F2000

La Tatuus USF-17 effectue ses grands débuts à Road America. Joel Miller -pilote d’essai Mazda Motorsport- est au volant.

US F2000

Indy Lights

Scott Hargrove est rapide, mais ses poches sont vide. Du coup, le Canadien va se faire remplacer par son compatriote Garett Grist, chez Pelfrey. Actuel 3e de la Pro Mazda après trois saisons, Grist « monte » enfin en Indy Lights.

Pro Mazda

Copa Tractor-trailer

Pilote de CART entre 1996 et 2004, Michel Jordain Jr disparait des écrans de radar en 2008, après une reconversion ratée en Nascar. Il réapparait en 2012, aux essais des 500 miles d’Indianapolis. Comme à chaque année bissextile, le Mexicain refait surface. Cette fois, c’est en championnat Mexicain de camions, avec un Fteightliner « usine ».

Jourdain

Crédits photos : FR NEC (photos 1 et 7 à 10), ADAC (photos 2 à 6), Red Bull (photos 11 et 12), Mazda (photo 13), Pro Mazda (photo 14) et Axalta (photo 15.)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz