Accueil Sécurité L’IIHS s’inquiète de la différence de protection entre conducteur et passager

L’IIHS s’inquiète de la différence de protection entre conducteur et passager

102
2
PARTAGER

En 2012, l’IIHS ajoutait un crash-test décalé très contraignant à son protocole. A présent, l’organisme américain s’inquiète des disparités de protection entre conducteur et passager sur ce type de test.

Aux côtés du classique crash-test décalé à 40%, l’IIHS a donc introduit en 2012 un test avec un recouvrement de seulement 25%. Un test censé illustrer un choc entre deux véhicules, avec un arbre ou un poteau. Très contraignant, il fait porter les forces sur une zone d’absorption plus réduite. Quelques véhicules en ont fait les frais, en général des modèles plus anciens.

Mais les derniers résultats ont poussé l’organisme à effectuer une campagne de tests portant sur la protection du passager avant, avec un test symétrisé. Pour ce test, le choix s’est porté sur 10 crossovers compacts, correspondant donc à un segment très porteur sur le marché actuel.

Et il en ressort, ce n’est certainement pas une surprise, que les renforts n’ont pas été ajoutés de façon symétrique. Deux modèles sont particulièrement épinglés : Toyota Rav4 et Nissan Rogue. Et dans une moindre mesure le Subaru Forester. Déformation trop prononcée de la structure, porte du Rav4 s’ouvrant lors du choc, forte intrusion du passage de roue…

Il s’agit pour l’heure d’une simple alerte auprès des constructeurs. Mais une alerte en forme de menace d’intégration de ce test côté passager au protocole standard de l’IIHS…

Source : IIHS

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "L’IIHS s’inquiète de la différence de protection entre conducteur et passager"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Invité

certain modele sont concu aussi par rapport aux test et des renfort juste au point controlé … d’où certaine grosse différence suivant les pays

wizz
Membre
Pas forcement. Sur ce genre de voitures, c’est à dire avec un moteur en position transversal, on peut avoir le chassis avec des renforts parfaitement symétriques. Mais il n’empêchera pas un résultat de crashtest défavorable du côté droit de la voiture, ET sur une voiture ayant le volant à gauche. Pour comprendre, il faut soulever le capot. Que voit on? http://i33.servimg.com/u/f33/13/28/16/74/5040e011.jpg . Dans la quasi totalité des cas, à ma connaissance, le bloc moteur est à droite de la voiture. A la gauche de la voiture, c’est donc le bloc de la boite de vitesse. Au-dessus de la boite de… Lire la suite >>
wpDiscuz