Accueil Concept car Les concepts ItalDesign : Volkswagen Orbit (1986)

Les concepts ItalDesign : Volkswagen Orbit (1986)

327
5
PARTAGER

Alors que Volkswagen prépare le renouvellement de la Golf II, ItalDesign dévoile au salon de Turin le concept Orbit. Sur une base technique de Golf Syncro.

Aux côtés du Machimoto sur base de Golf GTI, ItalDesign a donc également préparé le concept Orbit, qui arbore bien le logo Volkswagen. Le studio italien a également prévu un air de famille entre les deux modèles, avec également un bouclier avant identique.

Avec moins de 4 mètres de long (3985 mm), l’Orbit conserve la longueur de la Golf II, mais profite d’une hauteur plus généreuse (+15 cm) pour améliorer l’habitabilité à bord. Elle adapte donc l’idée du monovolume compact défendu par ItalDesign depuis la Lancia Megagamma.

Elle défend des thèmes chers au studio, et des éléments de style que l’on retrouve dans d’autres réalisations de l’époque. Des formes arrondies, une surface largement vitrée avec de petites vitres découpées dans le vitrage latéral (Subaru Alcyone / SVX), une seule large porte pour l’accès à bord…

Le tableau de bord forme une arche symétrique au dessus des aérateurs, avec instrumentation électronique d’époque, commandes tactiles, petit écran pour la navigation, lecteur CD apparent… Et beaucoup moins de commandes au volant.

La mécanique est celle de la Golf Syncro, avec donc un 1.8 de 90 ch, boîte manuelle 5 rapports et 4 roues motrices.

Source : ItalDesign

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Les concepts ItalDesign : Volkswagen Orbit (1986)"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Thibaut Emme
Admin

Bien reculés quand même les sièges…les avants au milieu et les arrières sur l’essieu…les sensations et le confort doivent s’en ressentir. Et le coffre ? Il semble réduit.

Le travail des vitre est intéressant. On a perdu cela, avec en plus des vitres de plus en plus petites.

Carlos Ghost
Invité

 » des vitres de plus en plus petites  »

Ravages de l’hyper-sécurité, du cocooning et de la parano.

Thibaut Emme
Admin

Plus que la sécurité, c’est la volonté de plaire aux clients qui veulent de la proportion 2/3 1/3 entre carrosserie et vitres. Mais paradoxalement veut des parebris qui remontent ou des toits panoramiques immenses.

klm
Invité

Aux moins il y’a de la visibilité.

SGL
Invité

Pratique pour protéger un potager des saints de glace ! 😉

wpDiscuz