Accueil Constructeurs chinois Jaguar Land Rover attaque Landwind en justice

Jaguar Land Rover attaque Landwind en justice

119
1
PARTAGER

Le Landwind X7 avait rendu furieux le patron de Jaguar Land Rover. Finalement, le duo de marques anglaises sous contrôle indien a choisi de poursuivre le constructeur chinois en justice.

Bien présent au salon de Chengdu fin 2014, le dernier né des SUV de Landwind, le X7, avait rendu furieux Ralph Speth, patron de Jaguar Land Rover.

Jaguar Land Rover a par la suite approché Landwind, parvenant à un accord limitant les exportations du Landwind X7, en particulier vers le Brésil. L’évolution du style du X7 est également abordé dans les discussions.

Discussions qui n’empêchent pas Jaguar Land Rover de choisir à présent la voie de la justice. Une plainte a ainsi été déposée auprès du tribunal du district de Chaoyang à Pékin, pour contrefaçon.

Landwind n’a pour le moment pas souhaité réagir à cette procédure. Mais les constructeurs chinois ne risquent en général pas grand chose. Honda a par exemple réussi à faire condamner un constructeur pour contrefaçon du CR-V après 12 ans de procédure, ne récolant que 16 millions de yuans (2,15 millions d’euros).

D’autres ont été déboutés, et on n’oubliera pas non plus le cas de Fiat. Après avoir attaqué GreatWall, l’accusant d’avoir copié la Panda pour créer sa Peri, le constructeur italien s’est au final vu accusé d’avoir lui même copié la Peri pour donner naissance à la Panda. Ceci alors que la Panda est sortie 4 ans avant son clone chinois…

Source : Reuters

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Jaguar Land Rover attaque Landwind en justice"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Membre

la justice chinoise en action, le pays est sans doute très capitaliste pour une certaine part de la population, la justice elle reste très, comment dire…. « sovietique » !

wpDiscuz