Accueil Circuits de légende Indycar 2017 : retour en Australie ?

Indycar 2017 : retour en Australie ?

81
0
PARTAGER

Le calendrier 2017 de l’Indycar est en plein chantier. La série rêve toujours d’une excursion extra-américaine. Après le projet mort-né en Chine, voici le retour de l’Australie.

Surfers Paradise a accueilli le CART, puis le Champ Car, de 1991 à 2007. C’est d’ailleurs l’une des très rares manches (avec Long Beach) a avoir été maintenue aussi longtemps, en continue. L’évènement de fin octobre (couplé avec un meeting de V8 Supercars) était un gros succès public. Seulement voilà, Surfers Paradise a fait parti du dernier carré de fidèles du Champ Car. Le promoteur avait d’ailleurs déposé le nom « Indycar » pour l’Australie et la course s’appelait officiellement « Indy 300 ». De quoi faire hérisser les cheveux de l’Indycar. Il fallait le punir. Lors de la fusion Champ Car-Indycar, le calendrier commun est trop léger et ainsi, la manche australienne est maintenue (mais hors-championnat.) Puis, pour 2009, l’Indycar proposa un créneau en février, en sachant bien que cela embêterait le promoteur. Le message était clair et il n’y eu pas de course en 2009. La manche de V8 Supercars fut en revanche maintenue.

Depuis, l’eau a coulé sous les ponts. Avec le départ de Ford et d’Holden, le V8 Supercars est dans le flou complet. Surfers Paradise cherche donc un « plan B ». L’Indycar, lui, se débat avec une saison qui va de fin mars à mi-septembre, insuffisant pour un championnat de ce niveau. Aux Etats-Unis, les promoteurs refusent d’organiser quoi que ce soit alors que les championnats de football américain et de basketball battent leurs pleins. D’où l’éternel rêve d’ajouter une ou deux manches extra-américaine au printemps ou à l’automne.
On a donc un promoteur qui cherche une série d’un côté et une série qui cherche un promoteur de l’autre. Sauf que rien n’est simple. L’Indycar voudrait une course hors-championnat, ce qui n’arrangerait pas les Australiens. Qui plus est, quel équipe ferait le voyage pour une course où il n’y a rien à gagner ? L’idéal, ce serait une deuxième manche extra-américaine, à la même période, pour aplanir les coûts.

Crédit photo : Honda

Source :
Racer

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz