Accueil Actualités Entreprise GM, la pile à combustible, l’US Navy et un sous-marin

GM, la pile à combustible, l’US Navy et un sous-marin

150
1
PARTAGER

Dans le cadre de son programme de recherche et développement autour de la technologie entre pile à combustible et hydrogène, chez GM on a depuis des années mis en activité le projet baptisé Driveway. Le groupe collabore également avec l’armée américaine.

Driveway au sein du groupe General Motors ? Un programme initialement engagé il y a près de dix ans (introduction en 2007), une flotte de plus cent modèles sur la route, plus de trois millions de miles avalés par quelques cinq milliers de conducteurs, des modèles à hydrogène évidemment équipés de la technologie de la pile à combustible ou encore différentes avancées continues en recherche et développement, un laboratoire spécifique de développement, des travaux dans les domaines du stockage, de la fiabilité, de l’autonomie, etc, etc.

Des travaux et avancées qui sont aussi mis au profit de l’armée américaine avec laquelle le groupe américain collabore depuis longtemps déjà pour les projets sur quatre roues.

Nouvelle étape dans ce partenariat. GM indique ainsi qu’un prototype de sous-marin furtif autonome UUV (UUV comme Unmanned Underwater Vehicles) doté de la technologie à pile à combustible a été mis à l’essai dans une des piscines du site Naval Surface Warfare Center à Carderock.

L’armée américaine entend à terme bénéficier d’une génération inédite de nouveaux sous-marins autonomes, de type drone, à l’hydrogène afin de remplir des missions plus longues et une mission en autonomie totale de soixante jours.

Source : GM.

Crédit illustration : GM.

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "GM, la pile à combustible, l’US Navy et un sous-marin"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

Cela fait pas mal de temps que les sous-marins d’attaque conventionnel (donc non-nucléaire) propose en option dans leur version anaérobie (AIP) les technologies à pile à combustible comme variantes aux réserves d’oxygène liquide associér aux diesels.
La Classe Scorpène (France) le propose à l’exportation comme le Type 212 Allemands, mais aussi la classe Amour (Projet 677 Lada).
Ses sous-marins seraient même plus silencieux que les SNA modernes (Sous-marin nucléaire d’attaque) ! 😯
La furtivité dans un sous-marin étant une caractéristique prépondérante.

wpDiscuz