Accueil Chevrolet En baisse sur son marché domestique, Chevrolet va faire le forcing

En baisse sur son marché domestique, Chevrolet va faire le forcing

55
4
PARTAGER

Sur son marché domestique la marque du groupe General Motors espère rapidement redresser le barre sur le plan commercial. Et plusieurs moyens pour y parvenir vont être mis en place dans les prochaines semaines et mois à venir.

Lors du dernier mois de mai, parmi toutes les marques du groupe General Motors, le plus important repli aura été à mettre au débit de Chevrolet en recul de plus de 18 %.

Tous les modèles, dont les plus importants en terme de volume, n’auront cependant pas été logés à la même enseigne comme avec une Malibu créditée d’une poussée de 24 %.

Pas de quoi enrayer une chute amorcée depuis le début de l’exercice en cours. Afin de donner un nouvel élan et second souffle aux ventes, chez Chevrolet et les concessionnaires on va, comme cela se passe régulièrement outre-Atlantique comme sur le reste des marchés, tente de casser la dynamique en actionnant plusieurs leviers.

Dans les plans : opérations marketing renforcées, ristournes, crédit et financement à taux zéro, extensions de garantie, primes incitatives plus importantes, remises pour les nouveau clients de la marque, finition supérieure au tarif d’une finition inférieure, etc. Du classique et un espoir d’initier un nouveau départ.

Parallèlement dans son dernier communiqué, le groupe a indiqué que la chute constatée en mai dernier s’expliquait notamment par des soucis de production rencontrés au sein de certains sites et des problèmes d’approvisionnement.

Source : Autonews.

Crédit illustration : GM.

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "En baisse sur son marché domestique, Chevrolet va faire le forcing"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Pedrow
Invité

Qu’il se renforcent dans les berlines… A part l’Impala c’est pauvre, vraiment…

Amiral_sub
Invité

Je propose qu’ils me donnent une camaro pour la montrer à mes amis et faire de la pub

François
Invité
GM se targue du niveau moyen de ses transactions américaines qui est bien plus élevé que celui de l’industrie, selon les données de JD Power qu’il reprend, or un tel résultat ne se fait pas sans miracle, le constructeur a actionné deux leviers : – Il a coupé dans ses ventes aux flottes. – Il accorde moins de ristournes que les autres. Pour faire du volume, il suffit simplement de (re)jouer sur ceux-ci et peut-être un peu mieux positionner certains de ses produits en matière tarifaire. Deux exemples, la Malibu fait un bon départ car elle est attractive mais la… Lire la suite >>
panama
Invité
Tout à fait. La concurrence est féroce dans les berlines type Malibu entre Ford, GM, les japonais et les coréens. Ce ne sont absolument pas des voitures « coup de coeur » pour les consommateurs qui vont à la meilleure offre. On est bien loin des habitudes européennes et du culte du badge – pourvu que la voiture soit construite localement. A quoi sert d’inonder le marché des flottes et des loueurs en cassant les prix, à part faire du volume et… des pertes (comme Opel en Europe par exemple) ? Pour les « trucks », là c’est autre chose et le consommateur achète… Lire la suite >>
wpDiscuz