Accueil Actualités Entreprise Brexit : Toyota envisage de porter plainte pour l’utilisation de son logo...

Brexit : Toyota envisage de porter plainte pour l’utilisation de son logo sur un prospectus

102
1
PARTAGER

Le constructeur japonais envisagerait de déposer outre-Manche une plainte quant à l’utilisation de son logo… Sans son accord bien évidemment. Un logo imprimé sur des tracts par exemple en plein Brexit…

C’est ce 23 juin que les Britanniques, invités à se rendre aux urnes, se prononceront sur leur maintien, ou non, au sein de l’Union européenne.

Et on parle donc de toutes les actualités politique, économique, stratégique (etc, etc, etc) autour du fameux Brexit de la contraction entre Britain et exit…

A chaque analyste, homme politique (David Cameron en premier chef), femme politique, économiste, éditorialiste, acteur économique de livrer sa vision de la situation et les conséquences positives ou négatives selon le vote au referendum.

Les deux camps s’opposent évidemment entre ceux qui militent pour un maintien et ceux qui espèrent à terme une sortie du pays de l’UE.

Les campagnes de communication en tous genres se multiplient. Chez Toyota on n’apprécie pas vraiment que le logo de l’entreprise apparaisse sur un support (un prospectus) des pros sortie de l’UE.

La marque japonaise ne veut pas être assimilée à cette campagne et ne pas paraître soutenir les partisans de la sortie. Neutralité de circonstance même si chez Toyota on a aussi déclaré espérer un maintien dans cette zone (« Nous croyons qu’un maintien de l’adhésion à l’UE serait meilleur pour nos opérations et pour la compétitivité de celles-ci à long terme« , s’est exprimé le PDG de Toyota Europe) tout en précisant évidemment que le seul peuple souverain décidera.

Le constructeur entendrait donc poursuivre en justice le comité derrière le pro Brexit pour l’utilisation du logo et de la marque.

Toyota annonce envisager le dépôt d’une « plainte formelle contre cette utilisation non-autorisée de nos marques déposées« . A noter que sur ce même prospectus on découvre aussi la présence de Vauxhall  et Nissan comme autres constructeurs (sans pour l’heure de communiqués officiels).

Toyota outre-Manche ? Une implantation industrielle remontant à 1989 et la filiale Toyota Motor Manufacturing (UK) et deux complexes industriels (site d’assemblage de Burnaston et production de moteurs à Deeside) représentant un total de 3400 salariés.

Source : Europe Autonews et Toyota UK.

Crédit illustration : Voteleave.

 

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Brexit : Toyota envisage de porter plainte pour l’utilisation de son logo sur un prospectus"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
greg
Invité

A noter que pour Vauxhall, il y aurait probalement à la clef des licenciements: les ouvriers anglais avaient obtenu le transfert de la production totale de l´Astra sur place en échange de flexibilité, pas sûr que les versions Opel restent sur l´île.
Et connaissant GM….

wpDiscuz