Accueil Endurance 24 Heures du Mans 2016 : Succès populaire du traditionnel pesage malgré...

24 Heures du Mans 2016 : Succès populaire du traditionnel pesage malgré la pluie

180
0
PARTAGER

Hier dimanche, et aujourd’hui lundi encore, malgré la pluie nombreux furent les curieux et les fans à se presser pour la traditionnelle séance du pesage. On est venu en famille place de la République pour admirer les bolides mais aussi les pilotes connus ou non, mais toujours disponibles pour signer des autographes ou prendre la pose.

Au cours de cet exercice très particulier tout est pesé et vérifié, règlement oblige. En effet, la Fédération internationale de l’Automobile (FIA) qui édicte les règles techniques du championnat du monde d’endurance (WEC) et l’ACO, organisateur de l’épreuve entendent solenniser cette opération. Au fil des années les moyens de contrôle ont évolué.

Ainsi, hier les Porsche ou les Toyota par exemple, ont, comme tous les autres concurrents convoqués, été soumises aux regards curieux des contrôleurs pointilleux mais aussi au verdict imparable des instruments de mesure très modernes et hyper précis (lasers pour les cotes, plateaux de pesée, etc.). Dimensions et poids sont relevés lors d’un premier point de passage obligé, suivis d’une inspection des dessous de l’auto montée sur un pont élévateur, avec un œil avisé sur les fonds plats, les diffuseurs…

Pesage_9_small

Après ce sont tous les éléments de sécurité qui font l’objet d’une très scrupuleuse attention : phares, feux, clignotants, ceintures, extincteur, système de remplissage de carburant mais aussi tout ce qui concerne l’électricité et tout particulièrement pour les hybrides, sont passés au crible d’un check up rigoureux, tout comme d’ailleurs les transpondeurs pour le chronométrage et les systèmes d’acquisition de données. D’un autre côté, les vérifications administratives se portent sur les licences, les normes de sécurité FIA pour les casques et les combinaisons des pilotes.

Les pilotes, rois de la fête, sont également soumis au pesage avant de s’adonner aux impératifs de communication en direction de la Presse et du public. Dimanche, Porsche et Toyota tinrent la vedette, alors qu’aujourd’hui lundi, en plus d’Audi, Rebellion doit attirer tous les regards mais sans doute l’Alpine A460/Baxi DC Racing Alpine de David Cheng, Nelson Panciatici et Ho-PinTung, attendue pour les vérifications administratives à 16h50 et techniques à 17h20, récoltera-t-elle un beau succès d’estime tout comme sa sœur de Nicolas Lapierre, Gustavo Menezes et Stéphane Richelmi qui suivra à 17h et 17h30.

Pesage_7

Les amoureux des GT se régaleront également avec les Ferrari en nombre, les Corvette et autres Aston Martin. Le pesage est devenu une institution pour les Manceaux et cette animation sera suivie mardi d’une journée beaucoup plus calme comportant « seulement » une séance de dédicaces des pilotes en fin d’après-midi.

Les moteurs ne vrombiront que mercredi pour des essais libres puis qualificatifs en fin de journée.

Crédit photographique : Thierry Coulibaly

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz