Accueil Endurance 24 Heures du Mans 2016 H+12 : Toyota et Porsche dans un...

24 Heures du Mans 2016 H+12 : Toyota et Porsche dans un mouchoir

194
0
PARTAGER
#6 TOYOTA GAZOO RACING (JPN) / MICHELIN / TOYOTA TS050 - HYBRID / Stéphane SARRAZIN (FRA) / Michael CONWAY (GBR) / Kamui KOBAYASHI (JPN)Le Mans 24 Hour - Circuit des 24H du Mans - Le Mans - France

Le début de la nuit a fait une victime d’importance puisque la Porsche no1, longtemps en tête, a passé une très longue pause dans son stand, perdant toute chance. Du coup la Toyota no6 et la Porsche no2 se disputent la tête.

Douze heures après le début des 24 heures du Mans 2016, bien malin qui pourrait établir un pronostic tant les performances des uns et des autres sont serrées. Si les Audi sont un peu en retrait, victimes d’ennuis plus ou moins graves mais pas éliminatoires au cours de la première moitié de la course, elles sont dans le rythme et la no8 n’est qu’à deux tours de la tête, en embuscade. Les Porsche n’ont pas réussi jusqu’à présent à faire la différence, et les Toyota sont mieux qu’on les imaginait. Faisant jeu égal avec les voitures de Stuttgart en performance, elles font un tour de plus à chaque relais ce qui en fin de course sera un avantage déterminant. De plus, pour l’instant, les voitures japonaises ont été épargnées par les problèmes contrairement aux deux autres constructeurs et les deux TS050 sont dans le groupe de tête, alors que chez Porsche comme chez Audi on n’a plus qu’une auto en position de lutter pour la victoire. Très léger avantage psychologique pour Toyota donc à la mi-course.

Les LMP1 privées n’ont pas été épargnées par les problèmes et la seule rescapée des ennuis est la Rebellion no13 cinquième à 9 tours.

Le LMP2 est toujours aussi disputé, et si la no47 de KCMG, longtemps dans la bagarre pour la tête, a dû abandonner sur problème électrique, l’Alpine no36 en tête n’a que 20 secondes d’avance sur l’Oreca-Nissan Thiriet by TDS no 46 et une minute sur la no26 du G-Drive Racing. La surprise de cette première moitié de course est l’excellente performance des « antiques » Gibson 015S, qui sont juste derrière le trio de tête, devant les BR01. Les Ligier JS P2 marquent le pas, la première d’entre elles pointant en 10ème position de la catégorie.

En GTE Pro la lutte pour la tête a les couleurs de la bannière étoilée puisque la seule Ferrari épargnée par les problèmes, la no82 « américaine » du Risi Competizione tient crânement la tête face à la meute des Ford qui s’amenuise, les deux « anglaises » étant retardées par des ennuis rédhibitoires et laissant la chasse aux deux voitures venues des USA. Les Corvette ne sont toujours pas à la fête puisque la no64 est en 7ème position derrière l’Aston Martin no95 et la Porsche no77 du Dempsey Racing qui a repris le flambeau des deux voiture officielles retardées.

La décision n’est pas faite non plus en GTE Am puisque la Porsche no88, qui tient la tête depuis le premier quart de l’épreuve, ne peut distancer les Ferrari no62 et 61 qui ne sont pas loin.

Crédit photo : FIA WEC

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz