Accueil Sport auto WTCC Marrakech 2016 : Coronel en surprise, Huff taille patron

WTCC Marrakech 2016 : Coronel en surprise, Huff taille patron

94
0
PARTAGER

Le circuit de Marrakech a profondément été revu par rapport à la saison dernière. Sur ce circuit les Honda se sont mises en évidence en signant le triplé de la qualification ainsi que de la course principale.

Qualifications : triplé Honda

En qualifications, il est apparu clair que cela devrait se résumer à une nouvelle bataille entre Citroën et Honda. Lopez réalise un impressionnant 1:21:457 en Q2 et mène la troupe. On pense alors que les deux Citroën vont aller chercher la pole aux 3 Honda mais Nicky Catsburg place sa Lada un pouième devant Yvan Muller. 6ème, ce dernier ratera donc la superpole.

Derrière lui, on retrouve Coronel, Björk, Valente et Thompson. Ce dernier 10ème, décroche la pole pour la course d’ouverture (grille inversée pour les 10 premiers). On a le sourire du côté du Münnich Motorsport alors que Thompson ne fait qu’une pige pour le patron René Münnich qui est en Allemagne pour le WRX.

Lors de la super pole, Catsburg signe le premier temps de référence mais est bientôt remplacé par Huff qui termine le tour en 1:21:743. Il y a de la place pour aller plus vite si on se fie à la Q2. Michelisz se casse pourtant les dents sur son temps, ainsi que Monteiro. On attend alors le double champion du monde Lopez, mais lui aussi échoue dans la conquête de la pole. Il ne peut pas faire mieux que 4ème. Sa Citroën a visiblement subit des dégâts en fin de Q2.

Du côté de Honda on jubile. Triplé en qualifications et de bonnes chances de victoire en course principale.

Qualification Pilote
1 Huff
2 Michelisz
3 Monteiro
4 Lopez
5 Catsburg
6 Muller
7 Coronel
8 Björk
9 Valente
10 Thompson

Course d’ouverture : Tom Coronel à l’expérience

Ch7zNlAWUAA6KNM

A l’extinction des feux, Thompson ne se rate pas et reste en tête. Il est sous la pression de Valente et quelques virages après Thompson se retrouve balancé au large. Pas sûr que Valente s’en tire à bon compte. Coronel regarde cela de la 3ème place (désormais 2nd) qu’il a chipé à Björk, tandis que Catsburg sur la deuxième Lada est à la bagarre avec la Volvo. Lopez dépasse Muller gêné par cette bagarre.

La Volvo est aussi sortie par Catsburg et la Lada qui rate son freinage. Les deux sont éliminés de la course à la victoire. Au bout de 3 tours (sur 21) Valente est toujours leader mais reçoit la monnaie de sa pièce pour la manoeuvre sur le poleman. Il devra passer par les stands. Le local de l’étape, Mehdi Bennani est 10ème derrière son coéquipier chez SLR, Tom Chilton.

Valente fait durer le plaisir et reste en piste au maximum de ce qu’il peut pour tenter de ressortir le mieux positionné possible. Coronel patiente en 2nde place, enfin il retient comme il peut les Citroën de Lopez et Muller. Pas simple de doubler sur ce circuit étroit. A la fin du 6ème tour Valente observe sa pénalité et laisse le sympathique Tom Coronel en tête.

Lopez met une pression de tous les instants sur Coronel tandis que Muller est lui sous la pression de Monteiro 4ème. Michelisz, Huff et Tarquini complètent le Top 7 provisoire. Coronel résiste très bien à Lopez qui a tenté le coup plusieurs fois. Dernier tour, Lopez est dans le pare-choc de Coronel qui défend chèrement sa place. Lopez pousse légèrement la Chrevolet Cruze RML mais sans insister. Lopez tente une dernière fois mais Coronel signe sa première victoire depuis septembre 2013 (course 2 au Japon). Les deux Citroën complètent le podium. Lopez fait une bonne opération en mettant 17 points entre lui et Monteiro au championnat.

Les trois Honda officielles terminent 4,5 et 6. Tarquini donne les points de la 7ème place à Lada qui pouvait espérer mieux. Bjork avait une bonne possibilité pour Volvo mais Catsburg totalement optimiste sur un freinage a ruiné sa course. Ekblom marque le dernier point pour les Suédois. Le SLR prend la 8 et 9ème place avec Chilton et Bennani.

Temps des réparations

Les Honda qui ont réussi le triplé en qualifications ont une belle carte à jouer, notamment Monteiro qui peut espérer que Lopez ne fasse pas mieux que 4ème. Mais il devra passer Michelisz et Huff. Pas sûr qu’il y ait des consignes. Les nuages ont fait leur apparition et le circuit refroidi (il y a plus de 3h entre les deux courses exceptionnellement) et il ne fait « plus » que 23° (27° sur le circuit). Le temps de la réparation des voitures, la pluie fait son apparition et le tracé est déclaré mouillé.

Scène étonnante, Björk part avec sa Volvo sans aileron arrière. L’équipe va sans doute lui remonter sur la grille et manquait peut-être de temps pour le faire dans les stands qui vont fermer. Tous les pilotes testent l’accroche de la piste mouillée. Catsburg a reçu une pénalité et devra partir de la ligne des stands. Il était 5ème sur la grille et laisse tout le monde grimper d’un cran. Certains pourraient tenter le pari risquer de partir en pneus lisses ou faire un mixage mais tous les favoris vont partir en pneus pluie, d’autant que cette dernière se renforce.

03716006_295-1024x683

Course principale : Huff mène le triplé Honda

Visiblement personne n’a fait le pari d’une piste suffisamment sèche pour les slicks. Huff signale que c’est très piégeur. Va-t-on avoir du carbone partout ? A l’extinction, Lopez semble avoir pris un bon départ, mais les Honda sont comme à la parade aux 3 premières places. Au troisième virage, Lopez ressort mieux et passe Monteiro. Il a fait l’essentiel en passant son concurrent principal actuel au championnat.

Derrière Coronel a disparu des écrans. Le 6ème est désormais Valente. Coronel a reculé à la 9ème position. Tarquini est 7ème devant Bennani. Thompson est dans le pare-choc arrière de Coronel. Au bout de 3 tours, Huff a créé un écart de 1,5 secondes sur Michelisz et 2,5 sur Lopez. Monteiro et Muller suivent à 1 seconde d’écart. Derrière eux Valente est toujours 6ème mais très détaché désormais.

5ème tour, Lopez part au large et Monteiro en profite pour reprendre la 3ème place. On va voir si le double champion en titre peut repasser le Portugais. Huff est « confortablement » installé en première place mais personne n’est à l’abri d’un passage hors trajectoire sur une piste devenue patinoire avec les boulettes de gomme, les projections d’huile et la pluie. Les trois Honda font l’effort et créent l’écart sur Lopez et Muller. Michelisz n’est plus qu’à 6 dixièmes de Huff et Monteiro 1,4 seconde au 8ème tour. L’autre bagarre est Thompson et Chilton toujours à la poursuite de Coronel qui exploite toute la trajectoire pour garder sa place. Tarquini a passé Valente qui a commis un petit écart.

La pluie repart de plus belle et à la mi-course Michelisz élargit la trajectoire. Monteiro et Lopez reviennent sur lui mais ne peuvent en profiter. Ca fait les affaires de Huff. Coronel a un souci de grip, il doit laisser passer Thompson et Chilton s’infiltre à l’intérieur. 2 places de perdues pour le vainqueur de la course d’ouverture. Les conditions délicates semblent bien convenir aux Honda. Elles reprennent leur marche en avant. Muller est décroché.

La trace se remet à sécher légèrement et les Citroën retrouvent des couleurs. Mais il ne reste que 6 tours. Les 4 premiers se regroupent. Huff se plaint de la pression mise par son coéquipier Michelisz mais lui-même est sous pression de Monteiro, sous pression de Lopez. Muller est 6 secondes derrière. A 3 tours de la fin, Monteiro est vraiment sous la pression de Lopez alors que les deux premiers ont repris un peu d’espace.

Huff l’emporte devant Michelisz et Monteiro. Triplé Honda devant Lopez qui n’a sans doute pas voulu forcer la porte et recevoir une pénalité. Il avait fait le plus dur au départ mais a fait une erreur et finit derrière Monteiro. Muller a résisté au retour de Tarquini pour la 5ème place. Valente termine 7ème devant Bennani, Thompson et Chilton.

Au championnat du monde, Lopez compte 14 points d’avance sur Monteiro et 40 sur Huff.

Position Pilote Points
1 Lopez 138
2 Monteiro 124
3 Huff 98
4 Michelisz 85
5 Bennani 83
6 Muller 79
7 Catsburg 51
8 Chilton 45

Au championnat constructeurs, Citroën reste en tête mais Honda se rapproche.

Position Constructeur Points
1 Citroën 347
2 Honda 308
3 Lada 116
4 Volvo 90

Illustration : WTCC

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz