Accueil Général WRX – Belgique 2016 : Ekström la passe de 2, Loeb décroche...

WRX – Belgique 2016 : Ekström la passe de 2, Loeb décroche son premier podium

111
3
PARTAGER

En Belgique sur le circuit Jules Tacheny à Mettet, Matttias Ekström fait la passe de deux en remportant l’épreuve. Il devance deux anciens champions de rallye, Sébastien Loeb et Petter Solberg (double champion du monde WRX en titre aussi).

Qualifications : 4 pilotes se détachent

Sébastien Loeb a marqué son territoire d’entrée de jeu en remportant la première manche qualificative de sa nouvelle carrière. Il devance Ekström de 2 centièmes seulement sur un circuit poussiéreux et difficile pour les mécaniques. Bakkerud, Block ou Heikkinen font partie des mauvais résultats de cette première manche. Le sympathique pilote de rallye belge François Duval qui fait une apparition en WRX prend une honnête 6ème place.

Lors de la 2nde qualification, Ekström reste en haut de la feuille des temps. Il devance Timerzyanov, Kristoffersson et Petter Solberg. Du côté de Block, l’épreuve de Belgique est difficile. On ne devrait pas voir sa Focus Hoonigan en haut des temps ce weekend. Chez Peugeot ce n’est pas la fête encore une fois, Jeanney, Hansen ou Loeb, s’ils ne sont pas totalement hors rythme, ne sont tout de même pas dans le top5 des temps. La qualification pour les demi (les 12 premiers) va être tendue, au moins pour Jeanney et Hansen.

En Q3, on retrouve une nouvelle fois Ekström, Solberg et Loeb en haut de la feuille des temps. Kristoffersson est juste derrière et on commence à voir se dessiner les favoris du weekend belge. Hansen et Jeanney sont 5 et 6. Peugeot a-t-il mis le doigt sur un réglage en ce dimanche matin ? Après cette Q3, Jeanney est 10ème et pas certain de se qualifier pour les demis. Les places vont se jouer entre 6 ou 7 pilotes qui se tiennent dans un mouchoir de poche et la Q4 va être déterminante.

La Q4 justement voit Ekström se relâcher pour la première fois du weekend. Quasi assuré de remporter les qualifications, le Suédois a sans doute voulu économiser la mécanique. Solberg signe le meilleur temps mais ce n’est pas suffisant pour passer Ekström, en revanche c’est assez pour prendre la 2nde place synonyme de pole en demi. Il devance Loeb qui a un bon rythme depuis le début. Bakkerud, Duval et Kristoffersson complètent le top 5 de cette Q4.

Au final, les 12 premiers sont Ekström, Solberg, Loeb, Kistroffersson, Duval, Hansen, Baumanis, Marklund, Timerzyanov, Eriksson, Jeanney, Nitiss. Les 4 favoris à la victoire sont désormais les 4 premiers de cette liste qui ont été un cran au-dessus en qualifications.

Demi-finale 1 : Ekström confirme, Loeb et Duval passent

Cette première demi-finale a des accents français (avec une pointe de belge) avec Loeb, Jeanney et Duval. Ekström qui part en pole est favori et c’est la 3ème place qui va être disputée sans doute. Le pilote Audi ne se rate pas au départ et mène le train devant Loeb et Baumanis. A la faveur des tours joker, Jänis Baumanis prend la 3ème place derrière Ekström et Loeb. Il devance Duval. Jeanney de son côté a des soucis avec sa Peugeot 208 WRX. Course terminée pour lui.

Mais Baumanis reçoit un drapeau noir. Il a visiblement « trop » forcé la porte sur Duval pour passer au départ. Pourtant cela semblait « viril mais correct », enfin comme du rallycross en somme. Durant le weekend il y a eu pire comme contact, mais là les officiels ont décidé de le disqualifier. Ekström gagne la demi-finale devant Loeb et Baumanis. Mais ce sera finalement le régional de l’étape, François Duval, qui va être qualifié. Baumanis ne cache pas sa frustration et reste persuadé qu’il y a eu une fleur de faite à Duval. Baumanis sortait aussi Jeanney juste après ce contact avec Duval (sinon le Français pouvait prendre la 3ème place). On va dire que la disqualification est pour l’ensemble de son oeuvre.

Demi-finale 2 : Solberg impeccable devance Kristoffersson et Marklund

La deuxième demi-finale est très dense elle aussi. Hansen est le premier à craquer. Il fait un faux-départ rarissime pour lui. Cela montre son niveau de tension. Nitiss enchaîne avec lui aussi un faux départ. Les deux devront passer deux fois pas le tour joker et c’est un handicap. Le troisième départ est le bon, Solberg fait le holeshot et mène devant Kristoffersson et Marklund. Hansen fait le forcing. Il se retrouve 3ème devant Marklund mais doit encore passer par son second tour joker. Dommage pour le vice-champion du monde 2015 d’avoir fait ce faux-départ, cela va lui coûter sa place en finale.

Solberg l’emporte devant Kristoffsersson et Marklund qui a repassé Hansen non sans mal. La Peugeot était en forme mais pas assez pour passer. En finale on aura donc Ekström, Solberg en première ligne, Loeb, Kristoffersson en 2nde, Duval et Marklund en 3ème.

CigHZuCWgAA0a7j

Finale : deuxième victoire de rang pour Ekström

Ekström ne se rate pas au départ. Contrairement à Solberg qui se fait passer par Marklund par l’extérieur du virage 1 (il est parti de la dernière ligne pourtant !). Loeb est 4ème et recule d’un cran. Kristoffersson est bon dernier et sa Polo semble avoir des problèmes. Ekström est en tête et ne va pas la lâcher, il a la piste libre et enchaîne les tours chrono. Marklund lui se rate un peu et ouvre la porte à Loeb tandis que Solberg prend le joker.

Le nonuple champion du monde WRC met un coup de collier pour passer son ancien rival en rallye. C’est fait ! Marklund qui avait dégringolé en 5ème place (Kristoffersson est hors course) fait l’intérieur à Duval pour lui prendre la 4ème place. Mattias Ekström l’emporte ! Deuxième victoire de suite après Hockenheim. Il devance Loeb qui signe son premier podium en WRX. Solberg limite la casse en prenant la 3ème place. Il abandonne 5 points au championnat à Ekström.

Au championnat justement, Ekström mène avec 78 points devant Solberg à 73 points et Kristoffersson à 58 points. Loeb grimpe à la 4ème place à 54 points. Pour le moment se dessine un championnat à deux prétendants qui se détachent déjà, Ekström et Solberg. Deux pilotes-patrons de leur écurie privée. Côté championnat constructeur, Peugeot Hansen conserve la tête devant VW Sweden et EKS (l’écurie de Ekström et Heikkinen).

PilotePoints
Mattias EKSTRÖM78
Petter SOLBERG73
Johan KRISTOFFERSSON58
Sébastien LOEB54
Toomas HEIKKINEN46
Robin LARSSON38
Kevin ERIKSSON32
Andreas BAKKERUD30
Davy JEANNEY29
Janis BAUMANIS27

La prochaine épreuve aura lieu à Lidden-Hill en Angleterre dans 10 jours. Ekström peut-il faire la passe de 3 ? Solberg va-t-il se reprendre de même que Timmy Hansen ? Loeb va-t-il signer sa première victoire en WRX ? Réponse dans une semaine et demi.

Illustration : WRX

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "WRX – Belgique 2016 : Ekström la passe de 2, Loeb décroche son premier podium"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
klm
Invité

petite faute de frappe:ford fiesta hoonigan pas hoonicorn

wpDiscuz