Accueil Actualités Entreprise Volkswagen au centre d’une nouvelle enquête aux États-Unis

Volkswagen au centre d’une nouvelle enquête aux États-Unis

52
8
PARTAGER

Le groupe Volkswagen se retrouve au centre d’une nouvelle affaire sur le territoire américain. Du dieselgate à l’hybridegate ?

C’est auprès de la chambre internationale de commerce américaine que la firme Paice, acronyme de Power Assisted Internal Combustion Engine, vient de déposer une plainte contre Volkswagen USA.

En cause ? Des accusations de violations sur des licences autour des technologies hybrides. La société, qui avait déjà poursuivi Toyota ou Ford par exemple (et qui a signé depuis des accords autour des technologies hybrides avec Toyota et le groupe Hyundai  / Kia et Ford), entend à terme faire interdire l’importation et la vente de modèles hybrides du groupe Volkswagen aux USA et plus précisément les modèles directement concernés : Porsche Cayenne S E-Hybrid et Panamera S E-Hybrid,  Audi A3 e-tron et Q5 hybride ainsi que Volkswagen Jetta hybride.

Dans son communiqué, la firme Paice détaille les raisons de cette plainte déposée. Après une collaboration initiale entre les ingénieurs Paice et leurs homologues VW (entre 2001 et 2004), la firme allemande aurait sans droit continué à utiliser algorithmes et modélisation mathématique de Paice.

Selon Paice, le constructeur allemand aurait rompu les ponts et toute collaboration sans payé la licence. Et les équipes VW de développer plus fortement désormais les véhicules et technologies hybrides grâce aux travaux des équipes de Paice sans en avoir ni le droit ni la licence.

L’affaire en cours est actuellement entre les mains des avocats des parties respectives et sur le bureau de l’International Trade Commission.

Pour les détails complémentaires : le communiqué de Paice.

Source : Paice.

Crédit illustration : Porsche.

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "Volkswagen au centre d’une nouvelle enquête aux États-Unis"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
greg
Invité

Pourtant, les modéles e-tron et S-E machin sont développés pas Bosch, et non VW.
Les seuls modèles hybrides qu´ils ont développés en propre sont les Q5, Touareg et Jetta.
Donc curieux que la plainte vise aussi les plug-in.

Louis
Invité

Tu bosses en allemagne ou dans une concession ?

greg
Invité

Je bosse en Allemagne dans l´industrie et j´avais visité Bosch pour qu´ils nous présentent leurs technologies de réduction de CO2. Le systéme plug-in de VW/Audi était dans la liste comme une réaliisation bosch.

Louis
Invité

« Bosch […] nous présentent leurs technologies de réduction de CO2 »

Ah, c’est donc toi !

greg
Invité

J’ai jamais bossé pour VW, que des asiatiques 😀
et Citroen.

Fred21
Invité

toute collaboration sans payER la licence

klm
Invité

Les familles porsche et piech associées aux qatar ont tentées de diminuées le pouvoir de basse saxe.

vw et les avocats ont fait des nouveaux progrès avant la date butoir de juin.

vw pense que les charges dont les accuse les juges étasuniens a propos du logiciel de triche sont excessives.

source:http://www.autonews.com/theme/THE%20VW%20DIESEL%20CRISIS

Bzzz
Invité

Cela ressemble bien à l’esprit « tricheur » de VW !!!
Pas étonnant…

wpDiscuz