Accueil Circuits de légende Indycar 2016 : Watkins Glen et Pékin pour remplacer Boston ?

Indycar 2016 : Watkins Glen et Pékin pour remplacer Boston ?

90
0
PARTAGER

L’annulation de la manche de Boston tombe mal pour l’Indycar. En effet, la série se bat déjà avec un calendrier squelettique de 15 manches (dont un double-meeting) réparties sur 6 mois. Heureusement, il aurait un plan « B », voir un plan « C » (comme Chine.) A quand la rumeur Happyland ?

Le « Glen » tient la corde

Dès l’annonce du forfait de Boston, le téléphone de l’Indycar a chauffé ! Qui pour occuper le week-end du 4 septembre ? Fontana ? L’anneau californien exige une course nocturne. Avec le décalage horaire, elle tomberait bien tard pour les spectateurs de la côte est… Baltimore ? Le délais est trop court pour obtenir les autorisations. De toute façon, personne ne regrettera ce tracé avec ses ruelles, ses dos d’âne et ses ornières… Laguna Seca ? Veto de Sonoma, proche géographiquement et qui tombera juste après. Il est vrai qu’entre le Spa Californien et le Magny-Cours Californien, les spectateurs auraient vite fait le choix… L’ovale de Gateway a accueilli le CART, puis le Champ Car entre 1997 et 2003. Actuellement, il se contente du Nascar Camping World et l’Indycar ne le juge pas prêt.

Reste Watkins Glen. Depuis 2010 et la dernière manche d’Indycar organisé là, son nom revient à chaque fois que la série prépare son calendrier. Le circuit est beau et il a l’habitude des gros évènements (Nascar, IMSA, F1600…) Les contacts semblent bien avancés. Problème : le week-end du 4, un club de propriétaires de Ferrari a privatisé la piste. Accepteront-ils de céder leur créneau à l’Indycar ?

ChevyGrandAmWatkinsGlen02.jpg

La piste Chinoise

Depuis plusieurs années, on commence à avoir l’habitude des projets chinois plus ou moins improvisés. Le Champ Car a rêvé de Zhuhai. Roberto Moreno y fit une démonstration, décrochant un record du tour (qui tient toujours.) Puis l’Indycar a plusieurs fois agité le spectre d’une épreuve urbaine à Qingdao…
A court terme, le pays disposera de deux tracés flambant neufs : le Zhejiang Circuit à Shaoxing et le Ningbo International Circuit. Deux pistes qui rêvent d’évènements intenationaux. Le second, propriété de Geely, souhaite justement se rapprocher des USA. Et puis, il y a Luo Yufeng, brillant pilote d’US F2000, qui ne demande qu’à gravir les échelons de la Road to Indy…

Sauf que l’Indycar veut un circuit tout de suite, maintenant. C’est le promoteur du projet mort-né de Qingdao qui aurait des contacts dans le district de Fengtai. Il y organiserait les Beijing Indy 600 en pleine rue, en octobre. Traditionnellement, l’Indycar s’arrête en septembre : aucune TV ne veut diffuser de course après le début de la saison de football américain. Néanmoins, la série ne veut pas d’une finale extra-américaine (afin de maintenir l’intérêt autour de Sonoma.) Les Beijing Indy 600 seraient une manche hors-championnat et cela vaudrait aussi pour 2017. Au mieux, d’autres courses extra-américaines (Imola ? Dubaï ?) débarqueront et l’Indycar pourra organiser une série hivernale.
Le projet semble très flou. D’autant plus que l’on n’est qu’à cinq mois de l’épreuve. La seule amélioration depuis l’époque de Qingdao, c’est qu’avec Yancheng (CTCC) et l’ePrix de Pékin, il y a des précédents d’épreuve urbaines pérennes, en Chine.

Beijing

Crédits photos : Honda (photo 1), GM (photo 2) et Formula e (photo 3.)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz