Accueil F1 F1 : un Grand Prix de France au Mans ?

F1 : un Grand Prix de France au Mans ?

150
6
PARTAGER

Depuis trop longtemps, la France n’accueille plus le championnat du monde de Formule 1. Nombreuses ont été les solutions proposées ayant finalement abouti sur un échec.

Suite à sa disparition du calendrier, Magny-Cours a souvent fait figure de favori pour sa propre succession. Mais les choses traînent et un retour de la F1 dans la Nièvre n’a jamais semblé aussi lointain.

Parmi les alternatives pour se faire une place dans un calendrier de plus en plus surchargé, le nom du Paul Ricard a aussi été évoqué il y a quelques mois. Mais comme souvent, de nombreux freins économiques entravent le projet.

Jean Todt aurait récemment approché l’Automobile Club de l’Ouest afin d’organiser un Grand Prix de France au Mans, sur le circuit Bugatti. Le président de l’organisme, Pierre Fillon, aurait toutefois rejeté cette option estimant que cela n’apporterait rien au circuit, en plus de demander un investissement non négligeable. On imagine aisément que les relations entre l’ACO et les grandes instances de la F1 ne soient pas au mieux, surtout suite à la tenue du Grand Prix de Baku cette année le même week-end que les 24 heures du Mans.

Source : Le Maine Libre via dailysportscar

Crédit illustration : ACO

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "F1 : un Grand Prix de France au Mans ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Rowhider
Invité

Ce n’est pas nouveau. L’ACO base son modèle économique sur l’endurance et la Moto. Pourquoi dépenser des fortunes dans la mise aux normes F1 d’un circuit alors que tous les autres événements n’en n’ont que faire?
Un GP de F1, c’est une fois par an: comme les 24h du Mans. En terme d’audience et de prestige, entre un GP de F1 parmi tant d’autre et les 24h: le choix est vite fait.

wizz
Membre
En terme de prestige et de couverture médiatique, la F1 est un cran au-dessus de l’endurance. Mais le soucis pour les organisateurs, c’est que cette grande couverture médiatique ne leur permet pas de remplir les caisse dans les même proportion. Or, le problème avec la F1, ce sont les redevances envers la FOM. Elles sont élevées….et augmentent dans le temps. Pour le prochain contrat, le tarif augmente. Et si on n’est pas capable d’honorer ce nouveau contrat, alors ça sera un autre circuit, qui tiendra quelques années avant de jeter l’éponge à son tour. Donc tout l’investissement fait pour accueillir… Lire la suite >>
Thibaut Emme
Admin
@Wizz : la F1 c’est 425 à 450 millions de téléspectateurs sur l’année (i.e. qui ont regardé au moins 15 minutes non consécutives dans l’année). Les 24H c’est plus de 800 millions sur 24 heures. Et niveau billetterie, les 24 heures c’est 263 500 spectateurs l’an dernier. Silverstone qui est le GP qui rassemble le plus de monde c’est 140 000 personnes. La F1 est au dessus du WEC oui, faute de vraie couverture, mais pas au dessus du Mans, même en France ou le départ fait 1,1 million environ (depuis que la F1 est sur Canal c’est 1 million… Lire la suite >>
Carlos Ghost
Invité

Dommage pour moi, qui vis pas loin.

Mais le Mans n’a pas besoin du Bernie Circus.

(J’avais un autre mot que « circus », qui commence par b…)

Salva
Invité

Le Mans c’est le VRAI grand prix, long et avec de VRAIS autos…

gigi4lm
Invité

Je serais Pierre Fillon, j’accepterais. Mais j’y mettrais mes conditions :
– Plus de GP F1 en même temps que les 24 heures (sinon comment Gigi va pouvoir être sur la butte de Mulsanne et suivre en même temps le GP ? ? )
– Obligation à tous les pilotes de F1 de participer aux 24 heures.
Irréalisables ? Surement, mais dans ce cas ce serai un refus de la FIA et non de l’ACO.

wpDiscuz