Accueil Alfa Romeo Alfa Romeo Giulia, gamme et tarifs en France

Alfa Romeo Giulia, gamme et tarifs en France

227
22
PARTAGER

L’Alfa Romeo Giulia arrive en France. Les commandes seront ainsi ouvertes dès le vendredi 6 mai. Voici la gamme et les tarifs de cette berline très attendue.

Après avoir débuté sa carrière avec la flamboyante Quadrifoglio déjà commandable depuis quelques semaines, l’Alfa Romeo Giulia entre dans le vif du sujet avec sa gamme centrale. Qui pourra donc être commandée dès la fin de la semaine en France. Une gamme qui pour l’heure, hormis le porte drapeau évoqué ci-dessus, ne comporte que des motorisations diesel 2.2 JTD. Nous devrons donc encore patienter pour le 2.0 TBI. Dommage à l’heure où ce carburant cède du terrain, logique sur le segment visé encore très fortement dieselisé…

Trois versions du 2.2 JTD sont donc au catalogue : 136 ch (boîte manuelle 6 rapports / propulsion), 150 ch (boîte manuelle 6 rapports au automatique 8 rapports / propulsion) ou 180 ch (même choix que le 150 ch). Ici aussi la gamme devrait se compléter par la suite avec des motorisations plus puissantes, et la transmission intégrale. Concernant les émissions de CO2, ces trois motorisations, quelque soit leur transmission, partage la même homologation à 109 g/km, soit une consommation en cycle mixte NEDC de 4,2 l/100 km.

La gamme s’articule autour de 4 niveaux, plus la Quadrifoglio. La version de base reçoit l’essentiel et ne se prive pas des prestations d’aides à la conduite (EuroNCAP oblige) : alerte de franchissement de ligne et alerte de risque de collision avec freinage d’urgence, plus les basiques régulateur de vitesse, climatisation bizone, capteurs ultrasons arrière, système d’info-diverstissement avec Bluetooth, jantes alliage 16 pouces, volant cuir avec commande de démarrage.

La version Business logiquement plus destinée aux entreprises ajoute les capteurs ultrasons avant, la fonction navigation au système uConnect 6,5 pouces, les rétroviseurs rabattables électriquement et le rétroviseur intérieur électrochrome.

Pa rapport à la version de base, la super ajoute elle aussi la navigation (en 6,5 pouces), les rétroviseurs rabattables et le rétroviseur électrochrome, une double sortie d’échappement pour la 180 ch, des jantes 17 pouces, une sellerie mixte cuir / tissu, des phares bi-xénon et les feux de jour à LED, un entourage des vitres chromé et une ambiance intérieur bicolore.

La Lusso sera disponible prochainement, avec la navigation sur écran 8,8 pouces et un afficheur TFT de 7 pouces dans l’instrumentation centrale, les phares directionnels (bi-xénon toujours), la caméra de recul et l’aide au stationnement avant, un volant en cuir de meilleur qualité et chauffant, des sièges avant chauffants à réglages électriques et une banquette rabattable.

On ne pourra s’empêcher de souligner quelques mesquineries comme les prises USB avant / arrière en option sur tous les modèles (pack intérieur à 250€), ou la banquette rabattable elle aussi en option sur les 3 premiers niveaux (250€).

La liste des options permet de compléter cet équipement, avec par exemple le système audio haut de gamme Harmann Kardon. Toutefois réservé aux Super et Lusso (1000€), tout comme la suspension pilotée (1100€). Le passage à la radio numérique est facturé 300€, le régulateur de vitesse adaptatif (boîte automatique uniquement) 800 €. Des jantes jusqu’à 18 pouces sont proposées, ainsi que des étriers de freins noirs, jaunes ou rouges.

GiuliaPack BusinessSuperLussoQuadrifoglio
2.2 JTD
136 ch BVM
30 900 €32 500 €
2.2 JTD
150 ch BVM
32 900 €34 500 €36 700 €41 000 €
2.2 JTD
150 ch BVA8
35 000 €36 600 €38 800 €43 100 €
2.2 JTD
180 ch BVM
39 100 €43 400 €
2.2 JTD
180 ch BVA8
41 200 €45 500 €
V6 2.9 510 ch79 000 €

Source : Alfa Romeo

Poster un Commentaire

22 Commentaires sur "Alfa Romeo Giulia, gamme et tarifs en France"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
crash71100
Invité

Mouais c’est vraiment pas terrible niveau motorisation, ils auraient pu mettre un essence quand même… (je parle pas du moteur Ferrari, je le mets dans une autre catégorie)

thomas
Invité

Crash, les versions easences arriveront prochainement, pacience!

Miguelito da Fonseca de Caragusta
Invité
Miguelito da Fonseca de Caragusta

Dans 3/4 ans, pas plus.

208
Invité
J’ai malheureusement l’impression que Marchionne n’apprend pas de ses erreurs, la 159 était une bonne voiture mais trop chère pour être compétitive par rapport aux allemandes et la il recommence les mêmes erreurs.. J’espère qu’elle se vendra bien mais je pense qu’elle est déjà d’office grillée pour le secteur des flottes et loueurs. Et puis le style n’est pas aussi explosif que celui de la 159 qui était vraiment une pure merveille (avis subjectif). Après c’est bien de vouloir clairement monter en gamme mais il faut que les concessions suivent derrière et avec les coûts exigées par de telles modification,… Lire la suite >>
thomas
Invité

208, la giulia trop chère??
L’entrée de gamme diesel est 1000 euros moins chères que l’entrée de gamme de la bmw série 3 certainement moins bien équipé.
30000 euros pour ce genre de voiture n’a rien de choquant.
Ton commentaire est donc…. psss….que dire…. tu veux la.payer combien?

SGL
Invité

@ thomas
BMW avec son « pricing power » béton vend ses autos au prix qu’ils veulent.
Alfa Romeo, tombé à leur niveau, encore moins bien que DS (pourtant extrêmement décrié) avec encore la MiTo en production, n’a vraiment pas les moyens d’être gourmand sur les tarifs.
S’ils veulent déloger les BAM sur leurs terrains, ils vont devoir conserver des tarifs « mesurés » pour gagner des PDM.

thomas
Invité

Sgl, la guilia est sencé marquer un avant et un après chez alfa à tous les niveaux, la mito c’est l’avant et la giulia c’est l’après. Les prestations qualité, performances, présentation et style de la gamme giulia dans son ensemble font que cette voiture ne joue pas dans la même catégorie que la 159 ou la 156. Alfa doit peu a peu retrouver ça place de leader premium qu’il avait avant 1980 et la giulia est un bon départ.

SGL
Invité

Oui @ thomas en théorie, si tout ce passe comme prévu 😉
Malheureusement, même si cela ne plaît pas, les BAM mènent la danse pour le moment.

thomas
Invité

Oui et on sent bien que le vemt tourne. Pas seulement pour Alfa.

Mickaël
Invité
Une Renault Talisman de base avec le peu fiable et anémique 1.5 dci 110cv coûte 27000€ , la Giulia avec 136cv 30900€ . Une Peugeot 508 de base avec un 1.6 HDi 120cv coûte 30400€ . Les tarifs de ka Giulia ne sont pas excessifs au final . Et nul doute qu’au volant de la Giulia il y a plus de plaisir de conduire , elle va se démarquer sur la concurrence sur ce point . Reste le réseau de garage Alfa qui n’est pas à la hauteur , mais les choses vont bouger (en même temps ils n’ont pas… Lire la suite >>
SGL
Invité
Oui enfin sans vouloir contredire la « bonne affaire » Giulia, une Talisman est plus grande et habitable avec un moteur que même Mercedes, après tests, considère comme le plus fiable de sa catégorie ! Donc difficile de trouver mieux à ce prix-là. Une 508 n’a vraiment pas de leçon en matière agrément de conduite. Les trois voitures ont chacune leurs arguments, le prix semble être jute par rapport aux prestations-images de marque. Alfa Romeo a du terrain à reconquérir, ils ne sont pas en position de vendre cher, leur « pricing power » est tombé bien bas. Le chemin sera bien… Lire la suite >>
thomas
Invité
Sgl, « il ne sont pas en position de vendre chère » tu te rapelle de la 8c? Combien? Et la 8c spider? Et la 4c c’est combien? Alfa a un potentiel énorme. De plus la giulia a une version a moteur ferrari et ça à monaco ou st tropez ça efface une audi motorisé par vw et fait beaucoup mieux en terme d’image que merco ou bm. A ce niveau le paraître prime sur tous le reste c’est pourquoi la talisman aussi habitable ou fiable qu’elle est aura du mal. Alfa ne s’imposera pas du jour au lendemain c’est clair mais… Lire la suite >>
SGL
Invité

La 8c spider est un monument et la 4c a une diffusion symbolique, pas négligeable pour maintenir la flamme de l’image de marque ! 🙂
La Giulia V6 2.9 reste un peu esseulé dans cette armada de diesel.
Mais bon, vivement 2017 pour les versions essence « populaire » ! 😉

thomas
Invité

Qui et peu de marque peuvent faire ça, renault malgrés la f1 ne pourrais pias vendre une 8c a 150k euro, c’est bien la preuve que malgrés tout alfa maintien une bonne image.

SGL
Invité

Alfa Romeo est (ou était) le « terreau » de Ferrari quand même ! Ça aide 😀
Renault, depuis 1945, ne s’est peu aventuré dans la voiture de prestige, au début pour des raisons politiques.
Quand on entretient trop une image populaire, c’est dur de vendre du premium et quand on laisse trop longtemps son potager en friche, c’est également dur de récolter des bons légumes. (Pour Alfa) 😉

208
Invité

exigés *

John Bobbit
Invité

Cannibalisation avec Maserati sur le haut de gamme, diesels bien moches, prix en hausse, pas d’hybride. Foirage total, je retourne à mon V6 3.2 Busso.

thomas
Invité

John, tu roule en V6? Et pourquoi tu demande une version hybride? Tu devrais déjà y être non?

john bobbit
Invité

J’adorerais répondre à ton commentaire… si je comprenais ce que tu essayes de dire.

Khan
Invité
Elle est vraiment sympa cette Guilia , personne ne remet en doute ses qualités mais ils ont rater le coche chez Alfa , elle arrive beaucoup trop tard , les berlines se vendent de moins en moins au profit des SUV luxueux , quelle clientèle vise cette auto ? pour la QV aucun soucis son moteur seule est un critère d’achat mais pour le milieu de gamme ? qui en France achèterais une berline diesel propulsion à ce prix la ? Meme Bm veulent abandonner la propulsion sur la 1 , même Maserati avec son blason n’a pas réussi à… Lire la suite >>
wpDiscuz