Accueil Mitsubishi Affaire Mitsubishi : l’Outlander PHEV également concerné

Affaire Mitsubishi : l’Outlander PHEV également concerné

134
20
PARTAGER

Le périmètre de la nouvelle affaire Mitsubishi prend de l’ampleur chaque jour. Si le quotidien japonais Asahi laissait récemment entendre qu’au delà des kei cars, la consommation de carburant de presque tous les modèles de véhicules produits par le constructeur et vendus au Japon depuis 1991 a été mesurée selon des tests non homologués dans l’archipel, la presse japonaise rapporte désormais que la falsification de données de consommation énergétique concerne également l’Outlander PHEV – Plug-in Hybrid Electric Vehicle –  (hybride rechargeable sur secteur).

Selon les journaux japonais, les mesures auraient cette fois été réalisées avec une masse du véhicule inférieure à la valeur réelle, dans le but de minimiser leur consommation. La presse précise par ailleurs que Mitsubishi devrait remettre un nouveau rapport mercredi au ministère des Transports mentionnant notamment ce nouvel élément. Outre les modèles de kei cars déjà déclarés et l’Outlander PHEV, au moins un autre modèle serait également concerné : le RVR (rebadgé par PSA sous la forme du 4008/C4 Aircross).

La nouvelle devrait pénaliser encore un peu plus les ventes et propager le scandale au delà de l’archipel nippon. Restylé à l’automne 2015, le Mitsubishi Outlander PHEV est en effet le SUV hybride rechargeable le plus vendu au monde. Lancé en 2013 tout d’abord au Japon puis en Europe,  près de 102 000 unités ont été vendus globalement à fin mars 2016, dont les deux tiers sur le seul continent européen (66 000). Avec ses 33 740 exemplaires, le Japon constitue son deuxième marché. Il est également très attendu aux Etats-Unis  où le SUV doit être commercialisé d’ici la fin 2016.

L’extension du scandale  pourrait mettre en péril la reprise de Mitsubishi par Nissan annoncée la semaine dernière, Carlos Ghosn ayant d’ores et déjà prévenu  en fin de semaine dernière que le projet pouvait être remis en cause si l’affaire devait prendre de l’ampleur.

Un revirement de situation demeure probable alors que lundi, l’agence de notation financière Standard and Poors a dégradé de deux crans la note de Mitsubishi, soulignant que « la gouvernance au sein de l’entreprise a été pour le moins déficiente, avec deux scandales retentissants depuis le début des années 2000 ».

Sources : AFP, Presse japonaise

Crédit Photo : Mitsubishi

Poster un Commentaire

20 Commentaires sur "Affaire Mitsubishi : l’Outlander PHEV également concerné"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Tartine
Invité

Suzuki va t il être racheté par Renault Nissan ?

Suzuki: l’action chute de 15% cette nuit, possibles irrégularités sur des tests automobiles.

greg
Invité

Il y a un rapport quelconque entre tes interventions et l´Outlander PHEV ainsi que l´ASX?

Tartine
Invité

Oui, tout à fait.
……. Un revirement de situation demeure probable alors ……
Cela fait la 1000 ème phrase , en lisant la presse française sur une semaine …. ou l’on semble détester que Renault Nissan Ghosn …. puisse réussir …

greg
Invité
Hum… Le sujet c´est le scandale Mitsubishi. L´entreprise est fragile, sa survie actuelle ne semble être possible qu´avec un partenaria profond. Celui-ci semble passer par Nissan. Dont acte. L´accord préliminaire signé avec Nissan prévoyait un abandon si le scandale s´étendait au-delà de ce qui est connu. Cela semble être le cas ici, en attendant confirmation. Donc s´interroger sur la pérénnité du processus engagé avec Nissan est légitime, et c´est factuel. On s´en fiche que Ghosn puisse ou non réussir. Ce qui importe ici c´est la survie de Mitsu. Que cela passe ou non par Ghosn est secondaire. Simplement pour le… Lire la suite >>
greg
Invité

Donc oui à part troller je ne vois pas trop ce que tu essaies de faire…

Tartine
Invité

Restons zen, c’est un forum ou il y a la liberté d’opinion, qui ne doit pas etre dictée par Berlin.

greg
Invité

Tu confonds 2016 et 1940….Point goodyin atteint.

Elisabeth
Invité

je ne souhaite que Ghosn echoue … dans le contexte actuel , la prise de participation s’avère risquée, c’est tout

Tartine
Invité

Nissan va t il racheter VW group ?
La filiale indienne de Volkswagen a annoncé le rappel volontaire de toutes ses voitures équipées de moteurs diesel EA189 dans le pays, soit 323.700 véhicules.

Une enquête ouverte en Inde à la suite des révélations sur les moteurs diesel de VW aux Etats-Unis a conclu que le constructeur allemand violait les normes en vigueur pour les émissions d’oxyde de carbone.
Ambuj Sharma, un haut fonctionnaire du ministère des Industries lourdes, a précisé que le rappel concernait des voitures diesel des marques VW, Skoda et Audi.

Thibaut Emme
Admin

@Tartine : merci de ne pas faire du HS systématique. Merci 😉

Louis
Invité

OK Thibaut mais merci quand même à Tartine pour l’info !

SGL
Invité

Dommage !
Car pour moi l’Outlander PHEV était une icône, le portrait-robot de la familiale du futur.
J’espère que tout rentrera dans l’ordre d’ici 2017.

greg
Invité

Familiale du futur non. Pionnier technique en tant que premier PHEV et premier SUV PHEV assurément, le tout pour un prix (relativement) accessible.

Totoro
Invité

La familiale du présent, parce que celle du futur proche est 100% électrique. ..
Cette news est à mettre en rapport avec les discussions forum sur le phev.
Possédant déjà une Zoé, et plus qu’ intéressé par l’achat de la bête je découvre avec horreur que même les plus motivés par l’ecoconduite non seulement n’atteignent pas et de loin l’autonomie électrique annoncée ( qui m’est indispensable ) mais qu’en partant batterie pleine poir une centaine de bornes leur conso est sensiblement la même que mon XC60 4wd !

Certains criaient à l’escroquerie et aux caractéristiques mensongères : ils avaient visiblement raison

greg
Invité

Sinon c´est curieux quand même cette fraude uniquement circoncise au Japon.
Nos douaniers auraient-ils stoppé les fraudeurs tout comme ils ont arrêté un certain nuage radioactif en 1986? 😀

Gautier Bottet
Editor

La fraude de Mitsubishi est d’avoir utilisé un protocole de test non conforme (au Japon les constructeurs déclarent leurs valeurs de consommation).

Le processus d’homologation européen est différent, donc la fraude ne concerne que le Japon.

greg
Invité

Je suis au courant de cette différence, c´est comme aux USA.
Simplement ici on parle de modifications sur les véhicules, comme par exemple allègement illégal du véhicule testé, une méthode plausible en Europe.
Et encore plus plausible aux USA où comme dit c´est assez similaire.

Gautier Bottet
Editor

La consommation est en fait calculée de façon assez théorique en fonction de paramètres, plutôt que réellement mesurée… Donc on abaisse la masse du véhicule dans le logiciel… Sur les Kei, Mitsubishi avait sous estimé la résistance à l’avancement (pneus, aéro). En fait la masse n’a pas été physiquement abaissée.

Donc le véhicule testé dans le processus européen ou US est conforme. Et Mitsubishi ne serait certainement pas le premier à annoncer une masse plus faible que celle du véhicule réel. On trouve parfois des valeurs fantaisistes dans les brochures par rapport aux mesures :
http://teknikensvarld.se/the-new-ford-mondeo-is-dangerously-overweight-169293/

greg
Invité

Ok, donc le test japonais ne serait que virtuel? Curieux…

Thibaut Emme
Admin

@Greg : il est basé sur la confiance et la déclaration sur l’honneur du constructeur qui a appliqué les procédures légales (théoriquement).

En Europe, comme on sait pertinemment que si on ne fait pas gaffe, les gens trichent, truandent, fraudent, etc. on préfère faire les tests bien officiellement 🙂

wpDiscuz