Accueil F3 Résultats et brèves des autres disciplines pour la semaine 14 de 2016

Résultats et brèves des autres disciplines pour la semaine 14 de 2016

99
0
PARTAGER

Les furieux de la F1600 se sont donnés rendez-vous à Road Atlanta. Le week-end tient ses promesses avec au moins deux leaders à chaque course et de l’authentique baston.

F1600

La saison régulière de F1600 débute à Road Atlanta. Il y a eu du mouvement depuis la Winter Exhibition. Kaylen Frederick doit se retirer en attendant ses 14 ans. Calvin Ming, qui a survolé la série hivernale, lui succède chez Pelfrey. Raceworks recrute Laura Hayes, issue de la Formula Vee. Hans Ada, habitué des courses de quads, débarque chez K-Hill. Il y trouve Peter Portante, « descendu » de l’US F2000. Enfin, Max Mallinen (Swan Motorsport) est de retour.

Bien qu’il découvre la F1600, Portante est un des favoris. Il fait honneur à son statut en obtenant la pole.

F1600 1

En F1600, le départ est lancé. Portante ne réagit pas assez vite au drapeau vert. Phillippe Denes (Pelfrey) et Steve Bamford (Rice Race) se présentent en premier à la chicane. Ensuite, ils sont une dizaine à se battre, parfois à trois de front. Neil Verhagen (K-Hill), Ming et Ben Auriemma (Exclusive) font parti des furieux. Mallinen, mal qualifié, réussit à faire la jonction. Bamford mène dans l’avant-dernier tour. Néanmoins, c’est Portante qui passe devant le starter en premier.

D’un souffle, Portante s’impose devant Denes et Bamford. Les trois voitures étant quasiment cote à cote sur la ligne de chronométrage.

F1600 2

Au départ de la course 2, Verhagen effectue un tour de lancement à une vitesse digne de Marine Pidoux. Ca ne l’empêche pas de se faire déposer par Denes, Bamford et Ming. Sonné, Verhagen laisse filer le trio. Mais lorsque Portante, parti loin, revient dans ses rétroviseurs, il accélère. Dans le dernier tour, Verhagen s’offre le trio. Portante l’imite. Bamford a juste le temps de doubler Denes avant de voir le damier.

Verhagen décroche son premier succès en automobile. Portante est 2e et Bamford, 3e.

F1600 3

Pour ceux qui trouvaient les courses 1 et 2 trop fades, la course 3 est encore plus chaude ! Ming effectue un tête-à-queue lors du tour de lancement et doit partir bon dernier.

Denes est en pole et il semble marcher sur l’eau. Il colle 3,4 secondes au peloton. Hélas, à vouloi trop bien faire, il sort de la piste. Auriemma le relaye alors. Mais le redoublant ne peut résister au forcing de Bamford. Puis Mallinen double le gentleman-driver. Le revenant doit alors faire face au retour de… Ming. Le Guyanais klaxonne et veut pousser le leader à la faute. Mais in extremis, Bamford passe le challenger pour le gain de la médaille de bronze.

Mallinen, Bamford et Ming forment donc le dernier tiercé du week-end.

F1600 4

Japan F3

KRC est un boite de management basé en Chine. A l’occasion, ils engagent des voitures sous leurs propres couleurs, en Chine et au Japon. Ils avaient notamment soutenu les frères Zhu, lors d’une campagne japonaise en FR 2.0. Désormais, ils alignent une F3 dans le « B » du championnat japonais. Pour arrondir leurs fins de mois, ils la confie à des pilotes payants. Roy Chiu vient ainsi de s’offrir un tour de manège. L’acteur Taïwanais a couru à l’occasion en Asia Formula Renault. Il se verrait bien en Japan F3. La presse Taïwanaise le compare déjà à Michael Schumacher, alors qu’à 34 ans, Chiu ne peut plus envisager une carrière professionnelle.

Roy Chiu

China F4

La semaine dernière, la F4 China a présenté ses ambitions pour 2016. Liu Wen Long joue les mascottes. L’organisateur cite volontiers l’exemple de Zhou Guanyu (NDLA : qui n’a jamais couru en Chine, y compris en karting.) Mitime, la filiale de Geely, qui gère la série, ainsi que le CFGP, le futur circuit de Ningbo et l’ex-Miller Motorsport Park, se veut confiance. Shell, Kumho et « brasseur en H bien connu du rugby » sont les sponsors-titre.

Pendant ce temps, Asia Racing Team est en plein recrutement. Première signature : Yang Xi. Bien connu des lecteurs du Blog Auto, ce pilote au visage poupin s’est lancé en 2012. Depuis, il ne chôme pas : AFR, CFGP, CTCC, TCR et une première pige en China F4, en 2015. Par contre, à 32 ans, il n’a rien du jeune premier voulu par l’organisateur…

Yang Xi

Crédits photos : Mathisen Media (photos 1 à 5), KRC (photo 2) et Asia Racing Team (photo 3.)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz