Accueil Actualités Entreprise Mitsubishi veut rassurer les autorités américaines

Mitsubishi veut rassurer les autorités américaines

79
0
PARTAGER

Dès la confirmation d’une falsification des tests de consommation et d’émissions menés par Mitsubishi, les autorités américaines avaient demandé des explications. Mais les modèles vendus aux Etats-Unis ne seraient pas concernés.

Il y a un peu plus d’une semaine, Mitsubishi avouait avoir falsifié ses tests de consommation et d’émissions au Japon. Un aveu rapidement suivi d’un constat : cette falsification remonte à 1991… Les autorités américaines, par la voix de l’EPA (Environment Protection Agency), du CARB (California Air Resources Board) et du DOT (Department of Transport), ont rapidement demandé à Mitsubishi de valider les tests menés sur les véhicules commercialisés sur le sol américain.

Face aux montants potentiels des amendes, et l’importance du marché américain où Mitsubishi commençait juste à relever la tête, le constructeur japonais s’est empressé de colmater cette brèche… La filiale locale de Mitsubishi a donc mené des tests de validation sur une série de véhicules des années modèle 2013 à 2017, recoupés avec les données communiquées alors à l’EPA.

Soulagement chez Mitsubishi, puisque les modèles vendus sur le marché américain ne sont pas concernés. Le protocole de test pour l’homologation aux Etats-Unis est en effet totalement séparé de celui des modèles japonais, et conforme aux exigences des agences gouvernementales.

Source : Mitsubishi

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz