Accueil Nissan La Nissan Tsuru, tueuse en série

La Nissan Tsuru, tueuse [produite] en série

198
14
PARTAGER

Le Latin NCAP hausse le ton. En sus, des crash-tests, il n’hésite plus à prendre à parti les constructeurs. Après GM, l’organisme Sud-Américain s’en prend à Nissan. En cause, la Nissan Tsuru, qu’il accuse d’être un cercueil roulant.

En Amérique du Sud, tous les prétextes sont bons pour réduire les coûts. Un représentant de constructeur a déclaré que les gens, là-bas, ne s’intéressent pas à la sécurité ; à prix égal, ils préfèrent avoir une bonne sono. En traversant l’Atlantique, certains modèles perdent leurs équipements de sécurité (ESP, ABS, airbags…) Certains constructeurs vont jusqu’à utiliser des aciers de moins bonne qualité (donc moins chers.) Et puis, il y a les vieilleries qui ont largement dépassé la date de péremption…

La Nissan Tsuru est une Sentra des années 90. Au Mexique, elle est très populaire auprès des chauffeurs de taxi (remplaçant ainsi l’inamovible Coccinelle.) Son atout, c’est un prix défiant toute concurrence : 141 300 pesos (7 050€.) Dans les années 90, il n’y avait pas d’ESP et seuls les modèles de luxe disposaient d’ABS et d’airbags. Or, la Tsuru n’a pas évolué sur ce point, durant sa longue carrière. Ainsi, à l’onglet « seguridad », la Tsuru précise qu’elle dispose… De ceintures 3-points !
En 2013, la Nissan Tsuru passe sur le gril du Latin NCAP et elle s’écrase contre le mur telle une canette de coca.
3 ans plus tard, la Tsuru est toujours au catalogue. Nissan ne propose même pas un airbag conducteur en option. L’organisme dégaine alors une étude. De 2007 à 2012, les Tsuru sont impliquées dans 2 011 accidents et 4 102 personnes qui se trouvaient à bord sont mortes. Au moins, dans un taxi Tsuru, il n’y a pas de jaloux : chauffeur et passager(s) passent l’arme à gauche ! La berline japonaise est ainsi le modèle le plus meurtier du parc mexicain. Alejandro Fujas, secrétaire général du Latin NCAP, se demande tout haut pourquoi le gouvernement mexicain l’autorise toujours à rouler. La réponse est à chercher du côté du lobby des taxis, déjà très actif, il y a quelques années, avec la Coccinelle. Quant à Nissan, il fait tout simplement preuve de cynisme.

Nissan Tsuru 2

Crédits photos : Latin NCAP (photo 1) et Nissan (photo 2.)

Poster un Commentaire

14 Commentaires sur "La Nissan Tsuru, tueuse [produite] en série"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Pedro9
Invité

Au Mexique on en voit a la pelle! La crown vic locale!!!

Fastbear
Invité

Intérêt d’un airbag dans une voiture qui s’écrase comme une canette ?

Yorgle
Invité

« Quant à Nissan, il fait tout simplement preuve de cynisme. »
Non, ils se conduisent comme toute entreprise, ils vendent ce que les clients achètent.

Thibaut Emme
Admin
Oui et non @Yorgle. Je connais par exemple des sociétés agroalimentaires qui refusent de descendre en qualité même si les clients achèteraient (avec plus de marge). Chez les constructeurs automobiles, certains suivent strictement la loi, et d’autres sont plus royalistes que le roi en allant plus loin. Certains par exemple en Amérique du Sud n’ont pas attendu que l’airbag conducteur soit obligatoire pour en mettre un, et même un côté passager. Certains vendent peu ou prou les même voitures même si les homologations sont plus souples. D’autres, vendent au minimum minimorum des homologations. Ils appliquent la loi que, ici le… Lire la suite >>
beniot9888
Invité
Donc, Nissan devrait investir pour améliorer sa voiture, ou carrément arrêter de la vendre malgré sa popularité ? Pour moi, on ne peut pas blâmer Nissan. Nissan vend un produit qui correspond à ce que la clientèle veut. Une voiture à bas prix. Si ils améliorent ou remplacent la Tsuru, ils perdront des clients. Si la clientèle voulait une voiture plus sure (et donc plus chère), il leur suffit d’en acheter une plus sure (qui sera plus chère). Il y en a déjà au catalogue (la Nissan Tiida, par exemple). La clientèle a le choix. La clientèle qui a acheté… Lire la suite >>
gigi4lm
Invité

Ceux qui l’on acheté (donc à priori les taxis) et les clients qui ne refusent pas d’y monter. Les uns et les autres (surtout les « autres » c’est à dire les clients) participent au maintient de la Tsuru en l’état.

wizz
Membre
Comme le disait Coluche, il suffirait que les gens n’en achètent pas pour que ça ne se vende plus (et donc pour que le constructeur n’en fabrique plus, et qui devra fabriquer autre chose pour vendre, sous peine de laisser le marché aux concurrents) Mais comme les clients en achètent, en demandent, ne ne veulent pas autre chose (de mieux….mais plus cher), alors si Nissan décide de ne plus en vendre, alors Nissan va….tout simplement laisser ce créneau libre pour un autre constructeur peu scupuleux Bref, soit les gens prennent leur responsabilité de consommateur, d’humain (qui tiennent à leur vie),… Lire la suite >>
SGL
Invité

Ils n’ont qu’à rebadger la Logan en Nissan Tsuru, et on en reparle plus ! 🙂

phil
Invité

puis suivra un plan éco où toutes les tôles utilisées seront d’une qualité plus que douteuse et le problème va réapparaître… je suis sûre que la même voiture avec juste un changement dans la qualité des tôles utilisées se comporterait beaucoup mieux, mais Nissan s’en moque, du moment que ça se vend !

Dies Irae
Invité

et tu crois que ça marcherait avec une Ford T ?
non , on ne transforme pas un ane en cheval de course ! 🙁

steed56
Invité

Faux, je suis sûr que la logan est bien meilleure au niveau du crash test.

ART
Invité

Tire racoleur à souhait….

wpDiscuz