Accueil Actualités Entreprise Volkswagen poursuivi par la FTC pour publicité mensongère aux Etats-Unis

Volkswagen poursuivi par la FTC pour publicité mensongère aux Etats-Unis

103
3
PARTAGER

Les poursuites à l’encontre de Volkswagen aux Etats-Unis se concentraient encore sur le volet technique et environnemental. Mais la Federal Trade Commission a engagé des poursuites pour publicité mensongère.

La plainte  a été déposée par la Federal Trade Commission, que l’on pourrait comparer à notre DGCCRF, auprès du tribunal de San Francisco, et entend pousser Volkswagen a dédommager les clients, qui ont subi « des milliards de dollars de préjudice ».

Des clients qui selon la FTC ont été floués par les publicités de Volkswagen, qui depuis 2009 cherchent à donner une image « écologique » au Clean Diesel. Ces publicités ont particulièrement ciblé des clients qui ont pu voir dans cet achat de diesel une façon de concilier leur « conscience écologique » et leur besoin d’un véhicule, de façon « responsable ». La plainte évoque bien sûr la perte de valeur à la revente.

Cette nouvelle plainte intervient alors que Volkswagen n’a pas réussi à proposer aux autorités américaines une solution pour rendre les plus de 500 000 véhicules incriminés aux Etats-Unis compatibles avec les normes environnementales. Le délai pour une nouvelle proposition et un accord avec les autorités a été prolongé d’un mois, avec une échéance au 21 avril prochain.

Source : Reuters

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Volkswagen poursuivi par la FTC pour publicité mensongère aux Etats-Unis"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
thomas
Invité

Bonne nouvelle. Il faut punir ces abus.

Gebe
Invité

Tout à fait. Mais pourquoi ne se passe-t-il rien de la sorte en Europe ?

Thibaut Emme
Admin
VW n’a pas communiqué de la même façon des deux côtés de l’Atlantique. Le « Clean Diesel » des USA n’a pas été mis en avant en Europe. Pour la France, l’ARPP (ex BVP bureau de vérification de la publicité) retoque pas mal de campagnes de communication et fait même interdire certaines communications jugée licites dans un premier temps. Le JDP (Jury de Déontologie de la Publicité), organe de l’ARPP avait par exemple jugé il y a 2 ans qu’on ne pouvait pas mettre en avant l’argument écolo pour les véhicules électriques. Après si l’ARPP estime qu’il y a eu tromperie, ils… Lire la suite >>
wpDiscuz