Accueil GT3 Le GT français en crise ouverte

Le GT français en crise ouverte

117
5
PARTAGER

Le GT français est en crise et c’est l’ensemble des compétitions « circuit » qui tremble.

Le week-end passé, le GT Tour 2016 débutait dans la morosité avec très peu de voitures en pistes dans la série phare, mixant cette saison LMP3 et GT3, du GT Tour. Tout est ensuite allé très vite.

C’est d’abord SRO, le grand spécialiste de l’organisation des courses GT3 mais aussi GT4, qui a fait état d’un projet très avancé d’organiser dès 2017 une série internationale labellisée FIA mais largement ancrée en France. En même temps, SRO se déclarait prêt à tendre la main à la FFSA pour relancer un championnat GT en France.

Le 29 mars, dans La Dépêche, Dominique Roger, président de la commission des circuits de la FFSA, déclarait entre autre propos : « Nous avons commis l’erreur de venir à Nogaro avec si peu de voitures ». Oreca, qui est le promoteur du GT Tour depuis 2011, a vivement réagi à la situation par la voix de son patron, Hugues de Chaunac, assurant du plein engagement d’Oreca dans la recherche de solution pour assurer un plateau décent tout en s’étonnant de la situation actuelle. Surtout, Oreca envisage à mots couverts un retrait qui pourrait être très rapide.

Source : Oreca, SRO

Photo : GT Tour

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Le GT français en crise ouverte"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Salva
Invité

Remettez en lice le Tour Auto!

Labradaauto
Invité

Les mots sont probablement justes . plateau maigre . C’est cher !
les sommes engagées affichées , on en a pas vu un seul nombre , mais je pense que c’est par là que commence l’analyse. On s’informe sur les coûts de fonctionnement de rien qu’une r1 ou r3 en rallye, ( le tarif de l’auto neuve étant souvent inclus en surfacturation de véhicules utilitaires d’entreprises renouvelés ), déjà on tombe le cul parterre pour un seul rallye du championnat.

Rowhider
Invité

Avec un tel plateau on se croirait revenu à l’époque du supertourisme… C’est triste

AXSPORT
Invité

Pas étonnant dans un pays aussi « autophobe » !!!!
Imaginez pour trouver des sponsors……..

De nos jours en France, il vaut vaut mieux se lancer dans l’humanitaire plutôt qu’en compétition auto……..

Thibaut Emme
Admin
Ce n’est pas le pays qui est la cause. Il ne faut pas oublier que l’on a le Président de la FIA qui est Français (Todt), le Président de l’ACO (Pierre Fillon) responsable de la plus grande course (allez soyons un peu chauvins) automobile du monde (les 24 H du Mans pour laquelle chaque années on bloque plein de routes ouvertes ! c’est dire), des patrons d’écurie réputés, des boîtes comme Oreca, etc On a des rallyes, des rallycross, des courses de côte, des rallyes d’anciennes, etc Pau, Angoulême (les remparts), pas mal de circuits (même si certains voudraient les… Lire la suite >>
wpDiscuz