Accueil Ecologie Insolite : malus de 10 000 euros pour la Tesla Model S...

Insolite : malus de 10 000 euros pour la Tesla Model S à Singapour

167
33
PARTAGER

Une voiture électrique qui prend un malus (et un malus salé) ce doit être une erreur pensez-vous. Et bien non. L’administration en charge de calculer les malus sur les émissions de CO2 à Singapour a décidé de prendre en compte l’émission de CO2 de la centrale électrique pour alimenter la batterie de la Tesla.

Singapour offre d’habitude un bonus aux véhicules électriques, non émetteurs de CO2 à l’utilisation. Mais selon le journal The Straits Times, Joe Nguyen le propriétaire qui a importé la Tesla S a bien reçu la demande de règlement du malus. Le propriétaire déclare : « Franchement c’est idiot. Je suis allé au Land Transport Authority et ils m’ont cité les règles  de calculs des émissions des Nations Unies. Ils prennent en compte les émissions à la centrale. Est-ce que l’on fait payer une taxe carbone aux utilisateurs de iPhone ? ».

C’est la trop grande consommation de la Tesla Model S qui lui vaut ce malus. En effet, un porte-parole du LTA indique qu’avec 444 Wh/km de consommation officielle selon les règle de l’UN, la Tesla Model S émet l’équivalent de 222 g de CO2/km (Singapour considère que son mix énergétique émet 0,5 g de CO2/Wh). D’autres modèles électriques qui ne consomment pas autant ont quant à eux des bonus allant jusqu’à 20 000 euros !

Le propriétaire pourrait recharger sa Tesla S avec une éolienne ou des panneaux photovoltaïques, cela ne changerait à priori rien pour les autorités singapouriennes. Le PDG de Tesla, Elon Musk, alerté de la situation, a indiqué que la société allait se pencher sur cette affaire. D’ailleurs certaines incohérences ou au moins bizarreries apparaissent rapidement. Il a fallu une année à Joe Nguyen pour obtenir son certificats d’immatriculation avec plusieurs rendez-vous auxquels il devait se rendre avec la voiture sur un plateau car non immatriculée.

Le LTA et l’organisme certificateur VICOM disent avoir suivi le protocole décrit par le document UNECE-R101 (voir ici pour le document) pour calculer la consommation de la Tesla S. Or le cycle de ce document est moins dur que celui utilisé par l’EPA pour calculer les consommations et l’EPA trouve pour la Tesla S une consommation de 237,5 Wh/km, près de 2 fois moins. Avec ce cycle, en Europe on donne la Tesla pour environ 190 Wh/km.

On est donc très loin de la surconsommation indiquée par les autorités singapourienne. Dernière bizarrerie, le LTA et VICOM, après plusieurs rendez-vous et mois d’attente on finit par demander à Joe Nguyen comment il rechargeait la voiture. On se demande ce qu’ils ont fait comme tests pendant ce temps.

Des émissions de CO2 différentes selon les pays

Mais la consommation des véhicules électriques est souvent montrée du doigt par les associations écologiques en pointant le fait qu’elle dépend fortement du mix énergétique du pays dans lequel on recharge. En France, grâce (ou à cause) du nucléaire, on a un mix énergétique peu émetteur de CO2.

Par exemple aujourd’hui 9 mars en fin d’après-midi nous sommes à 67 g/kWh produit (bien loin des 500 g/kWh de Singapour). Alimentée par une telle électricité, la Tesla S consomme donc à peu près 30 g de C02/km (en fait 2 fois moins selon les normes françaises). Cet exemple de malus sur un véhicule électrique doit pour autant amener à plusieurs réflexions.

Singapour prend en compte les nouvelles règles des Nations Unies pour calculer les émissions et trouve 444 Wh/km contre 210 Wh/km selon les normes actuelles C’est quand même une consommation plus que double qu’annoncée et largement plus importante que celle constatée lors des essais. Ces énièmes règles d’émission ne jettent-elles pas encore le trouble sur la consommation réelle des véhicules ?

En France, on octroie le même bonus à un véhicule efficient qui consomme 10 kWh/100 km et à un véhicule qui consomme 21 kWh/100 km (officiellement pour la Tesla). Est-ce que c’est bien normal ? Ce bonus ne devrait-il pas être assujetti à l’efficience de la voiture et à sa faible consommation ?

En prenant en compte les émissions de la production de l’électricité, Singapour crée une différence de traitement. En effet, il semble peu probable que pour les véhicules utilisant des carburants fossiles soit pris en compte les émissions pour produire et acheminer 1 litre de carburant. En France on compte généralement 35 g de CO2/km à rajouter aux émissions pour avoir la consommation du puits à la roue. Il ne resterait pas beaucoup de véhicule sans malus chez nous si on comptait du puits à la roue.

En France une telle situation peut-elle arriver ? A priori non. L’électricité a directement une « taxe carbone » dans son prix. Ainsi les gros consommateurs d’électricité paient directement plus que les petits consommateurs.

Source : Paultan, illustration : le blog auto

Poster un Commentaire

33 Commentaires sur "Insolite : malus de 10 000 euros pour la Tesla Model S à Singapour"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

Du coup… Vive le Nucléaire ! 😀

SGL
Invité

En attendant la démarche est louable pour calculer le Bilan du puits à la roue « from well to wheel » du bilan carbone du véhicule électrique.
On constate que la production nucléaire, même impopulaire, n’a pas que des inconvénients et que le développement, même individuel, des panneaux photovoltaïques peuvent devenir une alternative dans tous les pays.

François
Invité

C’est génial le nucléaire, je me demande vraiment pourquoi par exemple personne ne veut d’une usine de stockage de déchets (propres forcément) nucléaires à côté de chez lui, pas plus au passage qu’une centrale.

wizz
Membre

….pas plus qu’un simple barrage !

Ce serait un gigantesque barrage, comme celui des 3 gorges, ça peut se comprendre pour le risque. En cas de rupture, il y aura des millions de Brice de Nice qui pourront surfer sur la vague géante

Mais celui de Sivens est minuscule. Et pourtant, l’opposition ne l’est pas (aussi minuscule)

http://www.franceinfo.fr/actu/societe/article/un-milier-de-manifestants-contre-le-barrage-de-sivens-590385

miké
Invité
Pour etre du coin, je peux te dire que le barrage aurai été assez gros pour défigurer cette magnifique zone… Sans parler de son inutilité, pas vraiment de probleme d’eau pour les cultures, meme en periode seche.. En bref, c’etait juste un moyen pour certaines personnes ayant des parts dans la société des eaux en charge du projet, et des postes au département, de se faire un gros paquet de tune sur le dos des tarnais. Un projet identique à été terminé il y’a une 10aine d’années, a quelques kilometres, resultat, le maire floué a vu le prix de l’eau… Lire la suite >>
miké
Invité

C’est plus la peur de se faire fister avec des clous et du gravier (prix du chantier + prix de l’eau aprés chantier) que la peur de voir le barrage craquer..

SGL
Invité

Le problème est que le français moyen ne veut pas d’éolienne a moins de 10 km de chez lui, pas de barrage, pas de ferme photovoltaïques, pas de centrale à charbon, pas de forage de puits de gaz de schistes, pas de ligne à haute tension, etc.
Mais pas contre il veut de l’électricité partout avec abondance et pas cher si possible.

KifKif
Invité

Merci de retirer le « si possible » 😉

Membre

Moi, je veux bien… La peur naît de l’ignorance.
Rouler en voiture, respirer cet « air » qu’on a en ville, et tellement d’autre chose sont toute plus dangereuses qu’habiter à coté d’une central.

SGL
Invité
Sachez aussi @François, que des polluant « invisibles » comme les produits phytosanitaires utilisés dans l’agriculture et dans les vignobles de France provoque des dégâts sur la santé publique 1000 fois plus que l’industrie nucléaire. Paradoxalement, j’ai l’impression qu’il a 1000 fois plus de militants antinucléaires que des militants anti-produits phytosanitaires qui font pourtant des ravages depuis des décennies, le tout dans un silence presque monacal. je pense aussi que l’industrie nucléaire est la pire des énergies si elle est mal faite, comme TEPCO au Japon, mais force de constater le nucléaire en France depuis ses 50 dernières années nous… Lire la suite >>
Bizaro
Invité

Ca c’est moche! Mais bon un bonus pour une voiture qui coute plus de 100 000€ c’est pas plus intelligent.

Par contre c’est intéressant comme calcul. Car ça peut éventuellement, pousser les constructeurs à améliorer leurs voitures électriques comme ils le font avec leurs thermiques : pas seulement y mettre un plus gros réservoir( batterie).

Ca peut permettre de délester le réseau électrique si
le malus peut-être annulé par avec l’acquisition d’une centrale électrique propre.

Nikokolas
Invité
Peut être une autre solution serait d avoir des voitures électriques moins lourdes… Quitte à sacrifier un peu l autonomie (genre 100 km max) mais surtout les performances (genre vmax a 110 km/h) et le confort (pas de direction assistée, pas de clim, pas d ordinateur de bord) ça ferait aussi des voitures moins cheres qui seraient tout à fait acceptable comme seconde voiture pour faire les trajets maison boulot. Bien sur une telle voiture ne peut être qu une seconde voiture qui ne pourrait être utilisée pour partir en vacances… Et il reste aussi à changer les mentalités pour… Lire la suite >>
Nicolas
Invité

Correctement conçue, un VE peut très bien avoir dès consommations accessoires faibles.
Le principal consommateur es le moteur. C’est lui qui dimensionne la batterie, et donc le poids de l’ensemble, pas l’écran tactile.
Pour le chauffage, il faut voir, la ZOÉ est équipée d’une pompe à chaleur, et je ne sais pas combien elle consomme. Dans le bâtiment on a des COP de 3 ou 4, j’espère que c’est à ce niveau!

Polo
Invité

444 Wh/km ? Ça nous donne 44,4 kWh/100km
Le prix du kWh étant de 0.15€ (heure pleine)
On arrive donc à 6,66€ pour 100 km
En diesel à 4.4l/100km on est à 4,5€…
Bon niveau carbone on est dans les choux mais moins cher à l’achat et moins cher pour avancer…

herve
Invité

sauf qu’il est ABSOLUMENT IMPOSSIBLE de consommer 444 W/Km en tesla….. Peut etre en roulant à 220 kms/h mais je ne suis meme pas sur

wizz
Membre

un peu plus de 200km/h, pour consommer 440Wh/km
http://www.solarjourneyusa.com/EVdistanceAnalysis5.php

.

http://www.solarjourneyusa.com/Pictures/Whpermilevsspeed.jpg

. (attention aux unités)

amiral_sub
Invité

200kmh à Singapour, ça doit etre rare….

Alex87f
Invité

Sauf qu’une berline 5 places diesel de 700ch ne consommerait pas 4.4l/100km..

Une BMW M550d affiche une conso réelle dans les 10.5-11l/100km, et a presque moitié moins de chevaux.

wizz
Membre

cette berline diesel 700ch, dans une descente, consommera 0L (parce qu’on n’injecte pas de carburant dans le moteur, et donc produit 0ch)

Ce n’est pas parce qu’on a une berline diesel de 700ch que le moteur devra forcement produire 700ch tout le temps. Idem pour une voiture électrique

Il ne faut pas confondre entre la puissance maximale du moteur et la quantité d’énergie consommée « en conduite réelle ».

KifKif
Invité

44,4kWh/100km c’est l’énergie de 4,4l de diesel, le rendement du moteur (pour les meilleurs) étant de 1/3, cela revient à une consommation de 13,2l de Diesel par 100km… Pas complètement déconnant pour les performances, mais irréaliste avec le cycle d’homologation… De plus, 450km d’autonomie avec 90kWh de batterie, on est à 20kWh par 100kms

amiral_sub
Invité

c’est insolite de comparer un diesel à 4.4l/100 avec une tesla

gigi4lm
Invité

HS : c »est toujours un plaisir de lire les commentaires techniques de wizz et Thibaut Emme. Merci à eux

lagrossebleue
Invité

excellent article… et excellent debat.

wpDiscuz