Accueil Sport auto Trophée Andros 2015-2016 : St Dié les Vosges couronne JB Dubourg !

Trophée Andros 2015-2016 : St Dié les Vosges couronne JB Dubourg !

121
0
PARTAGER

Sur l’anneau de St Dié les Vosges, le Trophée Andros vivait ses deux dernières courses. Une première finale très tendue entre Lagorce et Dubourg et un point d’orgue avec la dernière finale qui fait roi Jean-Baptiste Dubourg.

Les conditions météorologiques très difficiles ont obligé les organisateurs à déployer tous les moyens possibles pour maintenir la piste dans le meilleur état possible. L’anneau de St Dié a fini avec beaucoup de bitume mais toutes les courses ont pu s’y disputer et les finales ont conclu de belle manière une saison incroyable. Le suspense est total avec deux pilotes en tête du général à égalité de points. JB Dubourg qui a eu un début de saison exceptionnel et Lagorce qui est revenu sur la fin de saison.

Course 1 : le tension à son comble

Lors de la première course, Benjamin Rivière est devant tout le monde. Il fait meilleur temps de la qualif 1 et de la qualif 2. Il partira en pole de la finale. Mais c’est le combat entre JB et Frank qui cristallise toute l’attention. JB est 2nd, Lagorce 4 avec Adrien Tambay intercalé. Dubourg prend 3 points d’avance sur Lagorce et est mieux placé pour la finale.

La finale 1 justement, Rivière part comme une balle. Derrière Tambay tente une attaque et pousse Dubourg qui résiste. Tambay part au large dans le mur de neige et Lagorce le passe ainsi que Andréa Dubourg. Le petit frère est très entreprenant et harcèle Lagorce par l’extérieur. Une petite faute d’Andréa donne de l’air à Franck qui se place à l’intérieur de JB. En vieux briscard, Lagorce fait élargir la trajectoire à Dubourg et le passe. Dayraut n’en demandait pas tant et passe aussi la Clio du DA Racing.

Au total point, Lagorce et Dubourg prennent 53 points et sont encore à égalité ! Tout se jouera en course 2 ! Dubourg est furieux. Pour lui il s’est fait poussé par Lagorce. Franck de son côté est serein, il estime que tout était « viril mais correct ». Pour les officiels il n’y a rien. Les hommes s’expliqueront dans la dernière course.

CbBzIqjWwAADasv

Course 2 : Dubourg met Lagorce échec et mat

La piste est désormais au 2/3 en bitume, le reste c’est de la glace molle. Il faut changer les réglages des voitures et adapter son pilotage. Trop de bitume et les clous s’envolent, par contre si on cherche la glace il faut élargir la trajectoire. Lors des qualifications, Lagorce n’est pas content de ses réglages. Il se rate en Q1 et doit tout donner en Q2 oui mais voilà, il y a Dubourg qui lui signe le meilleur temps tandis que Lagorce ne fait que le 3ème. Au cumul des qualifications, Lagorce partira 4ème de la super finale, et Dubourg 1er devant Panis et Dayraut.

Avec cette pole, Dubourg prend 6 points d’avance sur Lagorce ! Autant dire que Dubourg a remporté le trophée. En effet, la super finale donne de 15 à 9 points. Il faudrait donc une catastrophe (ou un miracle selon son camp) pour que Lagorce récupère ces 6 points de retard. D’ailleurs cela ne manque pas, Dubourg exulte sur la piste et en rentrant dans son stand tout le monde est heureux. Lagorce passe même, les yeux rougis, pour féliciter le nouveau roi de la glace.

La dernière super finale de cette saison 2015-2016 est un peu anecdotique mais Dubourg tient à savourer les derniers tours. Il part en tête mais Panis 2nd ne le lâche pas. Lagorce de son côté se fait passer par Topi Heikkinen sur Mazda et est 5ème. Il est même mis sous pression par Rivière. A-t-il pris un coup au moral ? Sans doute. Panis met la pression à Dubourg pour remporter la super finale, Dubourg le « laisse passer ». Lagorce lui se met dans le mur, il arrête les frais.

JB Dubourg dans l’histoire de l’Andros

Si Panis remporte la super finale, c’est bien JB Dubourg qui remporte la dernière course de la saison. Il coiffe sa première couronne en Andros et succède à Dayraut. Pour Dubourg et le DA Racing c’est un nouvel exploit après le podium en rallycross à Lohéac en 2015. Cela récompense une équipe familiale tout à fait dans l’ambiance de l’Andros. Pour Lagorce c’est encore raté. Mais il reviendra encore l’an prochain le couteau entre les dents.

Benjamin Rivière est sur le podium de ce Trophée. En plus il a une victoire cette saison. Il avait tout plaqué il y a quelques années mais a eu la bonne idée de revenir sur la glace. Derrière lui on trouve Tambay qui fait une très bonne première saison en thermique. Il devance l’autre voiture du team WRT, celle de Olivier Panis. Déception pour l’ancien pilote de F1 qui se battait l’an dernier pour la gagne avec Dayraut.

Dayraut justement a fait une remontée énorme et termine 6ème du trophée. Il échoue à 60 points de Dubourg en ayant fait deux courses à 0 point ! Une simple participation aux qualifications donnant 32/33 points environ, imaginez s’il avait pu faire ne serait-ce que les qualifs sur ces deux courses… Dayraut reviendra l’an prochain, c’est sûr, mais reste à savoir si ce sera avec Mazda ou pas (l’engagement du constructeur prend fin aujourd’hui, vont-ils renouveler ?).

Dans les autres catégories, en Elite c’est Benezet qui l’emporte après là aussi une dernière manche décisive. Il devance Didier Thoral et Sylvain Pussier. En trophée électrique, Matthieu Vaxivière remporte son premier trophée. Il succède à Nathanaël Berthon. Aurélien Panis est 2nd, Ferrier 3ème. A noter qu’à St Dié, un certain Quentin Gilbert monte sur le podium. Quentin Gilbert, c’est un pilote de rallye Citroën Racing qui a remporté le J-WRC et le WRC3 l’an dernier, il a signé le podium au Monte Carlo 2016 en WRC2.

Illustration : Trophée Andros

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz