Accueil Actualités Entreprise Rappel airbags Takata : la division américaine de VW s’y est finalement...

Rappel airbags Takata : la division américaine de VW s’y est finalement pliée

77
0
PARTAGER

Englué sur le sol américain (et européen) dans un scandale des moteurs truqués connu de tous, pointé par les différentes autorités de régulation américaines, malmené par l’EPA, le groupe VW entend continuer à faire front malgré tout. Un groupe qui se serait bien passé d’un rappel à cause des airbags d’origine Takata…

Selon quelques indiscrétions relayées dans les colonnes d’un média américain, l’antenne américaine du géant allemand se serait bien passée du rappel imposé par la NHTSA quant aux airbags explosifs d’origine Takata.

Ainsi un courrier a visiblement été adressé par Volkswagen USA à la NHTSA afin de marquer sa retenue à l’idée de devoir procéder au rappel (pour commencer ) de quelques 840 000 modèles différentes marques confondues.

Postulat ? Le lieu de provenance et  site de production des airbags Takata à Freiberg, un site lequel, contrairement aux complexes américain et mexicain, ne souffre pas de problème d’humidité et de ventilation. Deux facteurs susceptibles d’avoir altéré les airbags dits explosifs à base de nitrate d’ammonium.

En résumé la conception et la fabrication de ces airbags à base de nitrate d’ammonium (une détérioration originelle de l’airbag suite à une exposition excessive à l’humidité du nitrate d’ammonium a été pointée) en Allemagne ne se traduirait pas par l’explosion de ces derniers avec projections de métaux et plastiques.

Ceci posé, VW USA s’est quand même plié aux injonctions de la NHTSA en annonçant un rappel. De quoi ne pas écorner davantage une image un peu salie ces dernières semaines et s’affranchir d’un bras de fer avec les autorités compétentes…

Source : Detroit News.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz