Accueil Coupés Genève 2016 : McLaren 570GT

Genève 2016 : McLaren 570GT

112
7
PARTAGER

Un troisième modèle fait son apparition dans la gamme des Sport Series de McLaren. La 570GT propose un usage un peu plus orienté confort, avec un habitacle plus riche et un nouvel espace arrière pour les bagages.

Après les 570S et 540C, et en attendant le Spider, voici donc la 570GT. Comme en témoigne son nom, ce n’est pas du côté du moteur qu’il faut chercher les changements. Car le V8 3.8 double turbo développe toujours 570 ch et 600 Nm. La GT se fait plus « Grand Tourisme », et propose pour cela un peu plus de confort et de praticité.

L’effet est aisément visible à l’extérieur, puisqu’elle adopte un pavillon vitré, prolongé par une vitre recouvrant l’espace au dessus du compartiment moteur. Une implantation qui a imposé un déflecteur un peu plus long à l’arrière, alors que le style est par ailleurs identique à celui de la 570S.

En l’absence de volet occultant, le vitrage est traité pour réduire le bruit et les effets des rayons solaires. Et concernant l’arrière, la vitre s’ouvre sur le côté (symétrisée selon l’implantation du volant), dégageant un espace de 220 litres pour les bagages. En plus du compartiment avant de 150 litres. Un espace tendu de cuir comme l’habitacle.

Dans l’habitacle justement, la 570GT multiplie les équipements : sièges chauffants à réglages électriques, climatisation à deux positions, colonne de direction à réglage électrique et relevage à l’arrêt pour faciliter l’accès, aide au stationnement avant et arrière… L’installation audio standard est le McLaren Audio Plus (option sur la 570S), et l’on peut dans la GT ajouter un système signé Bower&Wilkins avec 12 haut-parleurs, et aux caractéristiques adaptées.

Et le soin du confort touche à peu près tous les domaines. On dénombrera ainsi :

  • pneumatiques Pirelli PZero spécifiques dotés de la technologie du manufacturier destinée à réduire le bruit de roulement (baptisée Pirelli Noise Cancelling System)
  • matériaux insonorisant en plus grande quantité
  • un échappement plus discret
  • une direction un peu moins directe
  • une suspension pilotée aux réglages un peu moins raides
  • des lois de passage spécifiques pour la transmission.

Au final, cette 570GT accuse 1350 kg sur la balance, soit un supplément de 37 kg par rapport à la 570S. Ce qui permet malgré son confort accru d’annoncer des performances toujours de premier plan avec un 0 à 100 km/h accompli en 3″2 (plus 2 dixièmes) et une vitesse maximale identique de 328 km/h.

Source : McLaren

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "Genève 2016 : McLaren 570GT"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

En murissant les McLaren deviennent de plus en plus désirable et surtout moins aseptisé.
Bravo !

miké
Invité

Relisez vous svp, Mr Bottet.

Thibaut Emme
Admin

@Miké (et à nos lecteurs) : indiquez les coquilles (qui peuvent échapper aux relectures croyez-le bien).
C’est plus constructif 😉 merci.

Fred
Invité

Cet article est top et la MC laren aussi ?

Kero San
Invité

D’ordinaire, un constructeur de voitures de sport lance d’abord une version « civile » déjà performante, avant de présenter la version « light-FT3-R-RS-Supersport » à l’argumentaire commercial limpide. Là, reconnaissons à McLaren d’avoir eu le courage de faire les choses à l’envers, ce qui semble un poil plus difficile à justifier… A moins qu’il ne s’agisse d’une opération de communication auprès des journalistes en quête de sensations et de comparatifs, avant de satisfaire les « vrais » clients, ceux qui utiliseront leur 570 au quotidien, et seront sensible au confort.

wpDiscuz