Accueil Endurance 12 Heures de Bathurst 2016 : McLaren pour une victoire historique

12 Heures de Bathurst 2016 : McLaren pour une victoire historique

99
10
PARTAGER

McLaren a remporté les 12 Heures de Bathurst, la première victoire d’une McLaren en Endurance internationale depuis… les 24 heures du Mans 1995 ! Il s’agit bien d’un succès historique pour la marque britannique, obtenu sur le fil à la suite d’une course haletante, 1,2 seconde seulement devant les vainqueurs de l’année dernière, la Nissan GT-R GT3 Nismo.

Les 12 Heures de Bathurst connaissent un succès grandissant depuis le passage au GT3. Les constructeurs répondent présents et le fantastique circuit de Mount Panorama produit des courses spectaculaires et très disputées depuis plusieurs années. On se souvient de la victoire retentissante de la Nissan GT-R GT3 Nismo l’année dernière, et cette année a été aussi passionnante sinon plus. On retrouvait Nissan Australie au départ pour défendre le titre de Godzilla, mais aussi une forte présence Audi, le team Bentley et des écuries McLaren soutenues par l’usine. La grande nouveauté de cette année, c’était aussi la présence de pilotes de V8 Supercars, empêchés de participer l’année dernière par leur organisateur qui voyait d’un mauvais oeil la montée en puissance des GT à Bathurst et avait organisé une journée de tests obligatoires le jour de la course. Le V8 Supercars a changé son fusil d’épaule cette année et on avait donc des pilotes de la pointure de Garth Tander, Scott McLaughlin, Rick Kelly sur la Nissan GT-R no1, et Shane Van Gisbergen sur la McLaren 650S GT3 du team Tekno Autosports. Notons aussi la présence du vainqueur des 24 heures du Mans 2015 Earl Bamber, évidemment sur une Porsche, de Laurens Vanthoor, René Rast, Mika Salo, pour ne citer que quelques noms significatifs.

12_heures_Bathurst_1

 

Van Gisbergen ne ratait pas ses début à Bathurst en GT en signant une pole position record devant René Rast sur l’Audi R8 LMS no75. La course allait être un sprint haletant de douze heures avec de nombreux changements de leaders du fait des faibles écarts entre les voitures de tête. On vit ainsi la McLaren Tekno Autosports mener, tout comme l’Audi R8 no2 du Phoenix Racing, les Bentley et la Nissan GT-R se succéder au fil des heures. Il y eut comme d’habitude quelques accrochages, sorties, ou abandons, par exemple la Ferrari no88 et l’Audi no75, mais moins de périodes sous drapeau jaune qu’en 2015. Jusqu’à la dernière heure, cinq constructeurs restaient aux cinq premières places dans le même tour, et la lutte pour la victoire se dessinait entre les deux héros de la course, Shane « SVG » Van Gisbergen et Katsumasa Chiyo qui donnait tout pour réduire les douze secondes d’écartqu’il avait à l’entrée de la dernière demi-heure avec la McLaren devant lui. Au prix d’une série de tours époustouflants, le jeune Japonais revenait sous le drapeau à damiers à 1,2 secondes du Néo-Zélandais qui lui-même avait répondu à coup de tours ultra-rapides pour remporter l’épreuve avec ses coéquipiers Alvaro Parente et Jonathan Webb. Van Gisbergen décroche au passage le record du tour en course à Mount Panorama et la plus grande distance parcourue dans l’histoire des 12 Heures de Bathurst. La classe B revient à la Porsche Grove Hire no4 de Grove-McLaughlin-Bamber.

Nismo_Bathurst_12_Hours

Crédit images : McLaren GT (1,2) et Nismo (3)

Pos Nbr Name Car Cls PIC Gap Diff
1 59 Tekno Autosports McLaren 650S AP 1 — 297 laps —
van Gisbergen-Parente-Webb
2 1 NISMO Athlete Global Team Nissan GT-R NISMO GT3 2015 AP 2 1.276 1.276
Kelly-Chiyo-Strauss
3 10 Bentley Team M-Sport Bentley Continental GT3 2014/2015 AP 3 1:18.503 1:17.227
Kane-Smith-Bell
4 2 Phoenix Racing Audi R8-LMS 2015 AP 4 2:05.621 47.118
Winklehock-Vanthoor-Davison
5 36 Erebus Motorsport Mercedes-Benz SLS AMG GT3 2013/2014 AP 5 — 296 laps — 1:19.012
Reynolds-Jaeger-Bastian
6 5 GT Motorsport Audi R8-LMS 2015 AA 1 — 294 laps — 5:04.122
Taylor-Mawer-Antunes
7 31 Bentley Team M-Sport Bentley Continental GT3 2014/2015 AP 6 — 293 laps — 55.898
Soucek-Soulet-Russell
8 75 Jamec Pem Audi R8-LMS 2015 AP 7 47.366 47.366
McLaughlin-Rast-Tander
9 60 Tekno Autosports McLaren 650S AP 8 — 292 laps — 1:49.669
Bell-Watson-Davison
10 32 JBS Australia Lamborghini Gallardo R-EX AA 2 — 291 laps — 2:53.940
Lago-Youlden-Owen
11 82 International Motorsports Audi R8-LMS Ultra 2013/2014/2015 AA 3 — 287 laps — 7:16.471
Bagnall-Armstrong-Halliday
12 4 Grove Hire Porsche 997 GT3 Cup (MY 10-12) B 1 — 285 laps — 4:49.277
Grove-McLaughlin-Bamber
13 93 MARC Cars Australia MARC Focus V8 I 1 — 280 laps — 11:38.042
Camilleri-Haber-Seton
14 54 Donut King MARC Focus V8 I 2 — 271 laps — 19:19.460
Alford-Griffith-Lynton
15 92 MARC Cars Australia MARC Focus V8 I 3 8.368 8.368
Benton-Morrall-Kennard
16 6 SAFE-T-STOP Porsche 997 GT3 Cup (MY 06-09) B 2 — 270 laps — 4:21.935
Gartner-Zerefos-Padayachee
17 49 Defelice Homes Ferrari 458 Italia GT3 2013/2014/2015 AA 4 — 256 laps — 31:54.831
Defelice-Montermini-Simonsen
18 91 MARC Cars Australia MARC Focus V8 I 4 — 228 laps —
Thomson-Kearns-Vernon
19 94 MARC Cars Australia MARC Mazda 3 V8 I 5 — 195 laps —
McLeod-Fullwood-Rowe
20 77 Completion Products, Asia I Pacific Spiral Porsche 997 GT3 Cup (MY 10-12) B 3 — 79 laps —
Bamber-Foster-Curran
NOT CLASSIFIED
21 J.F.C – Freem – Rotex Porsche 997 GT3 Cup (MY 10-12) B — 268 laps —
Fillmore-Stutterd-Bergmuller
40 Handley Surveys / Supabarn Audi R8-LMS Ultra 2013/2014/2015 AA — 251 laps —
Koundouris-Koundouris-Marshall
63 Erebus Motorsport Mercedes-Benz SLS AMG GT3 2013/201A4P — 219 laps —
Engel-Schneider-Cindric
37 Darrell Lea McLaren 650S AA — 171 laps —
Quinn-Quinn-Baird
9 Hallmarc / Network Audi R8-LMS Ultra 2013/2014/2015 AA — 157 laps — 9:54.033
Cini-Eddy-Joens
69 Apo Sport Porsche 997 GT3 Cup (MY 06-09) B — 149 laps —
Osborne-May-May
33 MISHUMOTORS Mercedes-Benz SLS AMG GT3 2013/201A4A — 133 laps —
Schultis-van der Zande-Simon
38 WOTSO Workspace Porsche 911 GT3 Cup S B — 128 laps — 19:45.346
Tresidder-Bilski-Wall
12 Mobil 1 New Zealand Porsche 911 GT3 Cup S B 10:16.703 10:16.703
O’Donnell-Dippie-van der Drift
65 Daytona Sports Cars Daytona Sportscar Coupe I — 126 laps —
Augustine-Schoots-Lillie
28 GWS Personnel BMW 335i E92 I — 107 laps —
Williams-Cauchi-Cox
16 PROsport Performance Porsche Cayman Pro 4 I — 92 laps —
Christodoulou-Viebahn-Hamprecht
88 Maranello Motorsport Ferrari 458 Italia GT3 2013/2014/2015 AP — 63 laps — 18:48.987
Salo-Vilander-D’Alberto
74 Jamec Pem Audi R8-LMS 2015 AP — 50 laps —
Mies-Haase-Mapelli
11 Objective Racing McLaren 650S AA — 49 laps —
Walls-Luff-Campbell
62 SP Tools Lamborghini Gallardo AA — 1 laps — 2:49.508
Rullo-Percat-Andrews

Poster un Commentaire

10 Commentaires sur "12 Heures de Bathurst 2016 : McLaren pour une victoire historique"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
jrc
Invité

pas une Ferrari bizzard

seb
Invité

Si si, regarde le tableau, ils sont 17e.

AXSPORT
Invité

Comment une Bentley peut-elle être compétitive ?
C’est un camion comparé aux autres…………

fada
Invité

BOP tout simplement (balance of performances) et eventuellement des dérogations si vraiment les performances manquent (les aston martin gte en ont une pour la puissance il me semble) 😉

Carlos Ghost
Invité

Pourquoi ne voit-on pas ces Mclaren, Mercedes, Bentley, Lamborghini au Mans en LMGT ?

fada
Invité

Au WEC / le mans series ce sont des GTE, en blancpain ou autre championnat GT, ce sont des GT3, elles ne suivent pas le même réglement techniques.
Il devait y avoir une convergence pour n’avoir plus qu’une seul categorie, mais ça n’a pas abouti pour le moment.

Carlos Ghost
Invité

Résultat : monotonie des plateaux et des passages.

Et encore, on a connu le temps où il n’y avait presque que des 911…

wpDiscuz