Accueil Actualités Entreprise Opel : des accusations de fraude aux NOx en Belgique démenties

Opel : des accusations de fraude aux NOx en Belgique démenties

129
3
PARTAGER

Le tsunami provoqué par l’affaire Volkswagen (les affaires Volkswagen plutôt) n’en finit plus de faire des vagues et d’éclabousser d’autres constructeurs. Comme Opel dans le collimateur après une enquête menée par un journaliste belge. Les conclusions du journaliste sont balayées par la marque au Blitz.

Y aurait-il un logiciel suspect à bord de Zafira Tourer millésime 2014, logiciel augmentant les performances moteurs mais forçant les niveaux d’émissions de NOx ? Des concessionnaires ont-ils été invités à remplacer ce logiciel afin de réduire des niveaux d’émissions de NOx très largement supérieurs aux normes européennes ? Un journaliste flamand affirme que oui.

Ce journaliste serait parti de sa propre expérience en tant que propriétaire d’un modèle concerné après avoir reçu une invitation de son concessionnaire pour une mise à jour logiciel sans précision complémentaire.

Lors de la discussion, le journaliste aurait été mis au parfum par un mécanicien que le modèle ne respectait pas les niveaux d’émissions.

Seconde étape. L’homme, sur un autre Zafira CDTi,  fait évaluer et mesurer les niveaux d’émissions de NOx par des experts indépendants. Aucune précision sur les modalités concrètes de mesures de ces émissions ni dans quelles conditions.

Les taux avant le passage par le garage mesurés 5 fois supérieurs à la norme sont ramenés à 1,7 fois une fois le véhicule passé par la case rappel. Conclusion du journaliste : un nouveau logiciel a été installé sans tenir au courant le propriétaire…

« Cette opération de mise à jour 15-P-044 à laquelle il est fait référence n’a aucun rapport avec le niveau des émissions moteur. Par ailleurs, aucune autre campagne de rappel n’a été lancée en 2015 qui aurait visé à améliorer les valeurs d’émissions. L’opération de maintenance 15-P-044 a été revue par l’organisme KBA en charge des homologations en Allemagne », rétorque Opel démentant les accusations.

On peut rappeler qu’en fin d’année dernière, le constructeur au Blitz avait annoncé une course à la réduction des Nox pour les moteurs diesel Euro6 équipés de la technologie réduction catalytique sélective (RCS/SCR).

A cette époque, Opel avait aussi précisé qu’une action de correction volontaire (avec nouveau logiciel de calibrage) portant sur 43 000 véhicules déjà sur la route en Europe (Zafira Tourer, Insignia et Cascada) était engagée confirmant plus ou moins directement que les émissions réelles de NOx (des véhicules concernés) étaient au-dessus des différentes normes.

Source :  Le soir et Opel.

Crédit illustration : le blog auto.

 

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Opel : des accusations de fraude aux NOx en Belgique démenties"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Woof
Invité

Opel était aussi dans les tests américains erronnés… Curieusement ils n’ont pas été touchés jusqu’a présent…

SGL
Invité

Opel… touché… par les tests américains… ?
Je n’ai pas tout suivi ! 😯

Anthony
Invité

Opel touché par des tests américains je crois que tu fait erreur là.

J’ai remarqué un truc ça fait la seconde fois que lorsqu’il y a une actu Renault concernant les accusations de fraude au CO² il y a dans la semaine qui suit une accusation sur Opel ou Ford, l’autre fois c’était sur un Zafira tourer ça à fait choux blanc et là ça revient, marrant comme coïncidence.

wpDiscuz