Accueil Dakar Dakar 2016 – étape 5 : Loeb inarrêtable, nouveau triplé Peugeot

Dakar 2016 – étape 5 : Loeb inarrêtable, nouveau triplé Peugeot

108
7
PARTAGER
314 LOEB Sebastien (fra) ELENA Daniel (fra) PEUGEOT action during the Dakar 2016 Argentina Bolivia, Etape 5 - Stage 5, Jujuy - Uyuni on January 7, 2016 in Bolivia - Photo Frederic Le Floc'h / DPPI

Sébastien Loeb et son navigateur Daniel Elena ont une nouvelle fois remporté l’étape du jour. Pour Peugeot c’est un nouveau triplé et les 2008DKR sortent de cette première étape marathon renforcés dans leur conviction d’être sur la bonne voie.

Troisième étape remportée par le nonuple champion du monde WRC qui découvre le Dakar. Sur un terrain un peu moins typé WRC et plus rallye-raid, Loeb a pris les devants dès le début. A mi-chemin il comptait plus de 1 minutes 20 sur le deuxième, Carlos Sainz mais ce dernier a fait le forcing en fin d’étape pour échouer sur la ligne d’arrivée à 22 petites secondes de Loeb.

Sur le podium de l’étape, Stéphane Peterhansel s’est battu jusqu’au bout contre Al-Attiyah. Peter finit à 3 minutes pile de Loeb tandis que la Mini d’Al-Attiyah est à 3 minutes 7 secondes. Derrière ces quatre là, il y a un petit gap avec Poulter 5ème à 6 minutes 7. Suivent Hirvonen, qui continue de faire très bonne figure alors qu’il est un petit nouveau tout comme Loeb, et De Villiers.

A la 9ème place, on trouve le Gordini de Robby Gordon. On a longtemps cru qu’il pourrait jouer le top 5 mais il a cédé lui aussi sur la fin. Après on a un petit paquet de Mini dont celles de Roma ou Terranova au-delà de 10 minutes de retard, Vasilyev, AlRajhi ou Prokop sur Toyota Hilux un peu plus loin. Les deux Renault Duster de Spataro et Lavieille sont 17 et 20 ème. Romain Dumas sur un 2008DKR15+ (modèle 2015 amélioré) privé est 22ème.

Pour Peugeot tout n’a pas été rose. En effet, le 2008DKR de Cyril Despres a connu un souci électronique. Il finit au ralenti et lâche plus de 1 heure 15 sur Loeb. Il est quasi exclu de la bagarre pour la victoire finale mais Peugeot va devoir regarder son véhicule pour éviter que cela se produise sur les 3 autres.

Au général, Loeb conserve la tête avec désormais 7 minutes 48 sur Peterhansel. Carlos Sainz passe Al-Attiyah et complète le triplé Peugeot en tête du Dakar. Il est à 13 minutes 26 tandis que le Qatari est à 14 min 16. Poulter conserve la 5ème place devant De Villiers. Hirvonen est 7ème à 23 minutes 24 et est suivi par 3 Toyota, Ten Brinke, Vasilyev et AlRajhi. Spataro sur Renault Duster est aux portes du top 10, 5 minutes derrière le Saoudien.

dakar2016_et5

Aujourd’hui c’était la deuxième partie de la première étape marathon (sans assistance durant 2 jours) et les concurrents entraient en Bolivie en grimpant d’un cran en altitude (4 600 m). Demain, 542 km de spéciale avec un long passage en bordure du Salar de Uyuni, puis un parcours sur des pistes au terrain changeant. Autre piège de l’étape 6, un passage plutôt rapide de 3500 à 4200 m pour le franchissement de deux cols.

Source et illustration : Dakar

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "Dakar 2016 – étape 5 : Loeb inarrêtable, nouveau triplé Peugeot"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Thomas
Invité

Très beau geste de Romain Dumas qui concède 5′ sur son temps pour tracter un Cyril Després en difficulté(turbo) 😉

gabriel
Invité

impressionnant! pourvu que ça dure pour eux!
a-t-on idée des budgets alloués par chaque constructeur à leur programme rallye-raid? Peugeot qui avait des finances peu vaillantes il n’y a pas si longtemps a t il autant investi que ses copains Toyota et Mini?
leur voiture est moche, taillée pour réussir.

Fred21
Invité

Très beau début de Loeb/Elena. Peu importe son résultat final, c’est déjà fort face à Peterhansel et Sainz. On le savait doué à peu près pour tout et plus qu’excellent en rallye. Son expérience rallye sert beaucoup plus qu’en wtcc et le résultat est là. On rêve donc d’un exploit mais ce n’est encore qu’un rêve.

gigi4lm
Invité

Tu le mentionnes dans ton post mais je me permet d’insister sur l’adaptation d’Elena à l’expérience Rallye raid qui demande d’autres prédispositions que pour le rallye.
Chapeau aux deux !

Labradaauto
Invité

je salue encore une fois la gageure de Peugeot . On est pas arrivé, mais ils transcendent comme à chaque fois qu’il abordent une discipline. Ils sont véritablement de leur temps !
C’est de la course, et Bravo !

wpDiscuz