Accueil Ecologie Bonus/Malus 2016 : les hybrides fortement impactés, l’essence favorisée

Bonus/Malus 2016 : les hybrides fortement impactés, l’essence favorisée

111
13
PARTAGER

C’était plus ou moins fait, c’est désormais acté. Le nouveau barème du bonus/malus 2016 fait apparaître une baisse de 75% du bonus accordé aux hybrides rechargeables. En revanche le superbonus est enfin étendu aux véhicules essence.

Les montants des malus restent inchangés (ce qui en soit est finalement une bonne nouvelle car il était question à un moment de les augmenter), ils vont de 150 euros (entre 131 et 135 g de CO2/km) à 8000 euros (plus de 201 g de CO2/km). De même que le bonus pour les véhicules électriques (de 0 à 20 g de CO2/km) qui reste à 6 300 euros. Par contre pour les véhicules émettant de 20 à 60 g de CO2/km, le bonus est divisé par 4, passant de 4 000 à 1 000 euros.

Cette catégorie correspond en fait aux hybrides rechargeables, compromis entre les deux mondes, thermiques et électriques. Pour les hybrides simples (moins de 110 g de CO2/km) le montant de 2 000 euros passe à 750 euros seulement. A noter que seuls les hybrides essence sont concernés puisque les diesel sont totalement exclus de ces mesures.

Dans le même temps, le « superbonus » (ou prime à la casse) évolue encore en 2016. Désormais il pourra être demandé contre la destruction d’un diesel dont la première immatriculation est d’avant le 1er janvier 2006 (2001 auparavant) ce qui élargit considérablement son champ d’action. Ce superbonus reste à 3 700 euros pour l’achat d’un véhicule électrique (ou à pile à combustible) et de 2 500 euros pour l’achat d’un hybride rechargeable.

Le diesel est là encore exclu, de même que pour les primes aux foyers modestes (non imposables). Pour l’achat d’un véhicules neuf ou d’occasion euro 6, mais désormais uniquement essence, ces foyers peuvent demander, sans contre-partie un superbonus de 1 000 euros (contre 500 euros en 2015). 500 euros seront octroyés contre l’achat d’un véhicules neuf ou d’occasion euro 5 (moins de 110 g de CO2/km) mais uniquement essence.

Ainsi avec toute ces mesures, le Ministère de l’Ecologie entend favoriser le renouvellement du parc automobile français et favoriser les véhicules électriques ou essence. Pour les hybrides, le gouvernement semble en revanche penser que le marché est suffisamment mûr et baisse ses aides.

Taux d’émission
de CO2
(en grammes par kilomètre)
Montant du bonus
au 4 janvier 2016
(en euros)
0 à 20 g 6 300 (dans la limite de 27 % du coût d’acquisition)
21 à 60 g 1000

Taux de CO2/km

Montant du malus

Entre 131 et 135 g CO2/km

150 €

entre 136 et 140 g CO2/km

250 €

entre 141 et 145 g CO2/km

500 €

entre 146 et 150 g CO2/km

900 €

entre 151 et 155 g CO2/km

1 600 €

entre 156 et 175 g CO2/km

2 200 €

entre 176 et 180 g CO2/km

3 000 €

entre 181 et 185 g CO2/km

3 600 €

entre 186 et 190 g CO2/km

4 000 €

entre 191 et 200 g CO2/km

6 500 €

à partir de 201 g CO2/km

8 000 €

Source : Ministère.

Poster un Commentaire

13 Commentaires sur "Bonus/Malus 2016 : les hybrides fortement impactés, l’essence favorisée"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

« Pour les hybrides, le gouvernement semble en revanche penser que le marché est suffisamment mûr et baisse ses aides. »
ET SURTOUT que nos constructeurs nationaux vont bientôt « briller » par leur absence sur le créneau de l’hybride !
Malheureusement.
Renault est encore absent et PSA, n’y est presque plus !
Grosse erreur stratégique, selon moi !

Stef
Invité

Le gouvernement veut favoriser l’essence et l’électricité, par contre l »hybride rechargeable qui combine les deux se fait saquer… Allez comprendre!!!
Et du côté de Valenciennes, ils doivent être contents!!!!

SGL
Invité

Pas d’hybrides rechargeables Made in France 😉

Stef
Invité

Je ne suis pas convaincu…. Ça aurait été pour ça, le bonus précédent n’aurait jamais été mis en place. Je pense plutôt que les caisses sont vides, et comme le créneau des hybrides partait bien…
Mais bon, l’argent avant l’écologie! Et puis, c’est pas cool de voir toutes ces vieilles bagnoles dans les rues? Ça rappelle de bons souvenirs!!!!

SGL
Invité

Pourquoi il y n’a eux que le V6 PRV comme gros moteur français pendant des années ?
Parce que les plus de 2 litres étaient fortement taxés par l’administration française.
C’est du protectionnisme déguisé, cela continue maintenant pour les hybrides. 😉
C’est de bonne guerre !

wizz
Membre

à première vue, il n’y a pas que la France….

http://leroux.andre.free.fr/simi143.htm

« Au Salon de Turin en novembre 1975, Ferrari commercialisait une Dino 208 GT4, une version à moteur 2 litres pour le marché italien qui taxait alors lourdement les voitures qui dépassaient cette cylindrée. La puissance annoncée était alors de 170 ch. A la fin de l’années 1976, les Dino devenaient des Ferrari à part entière, mettant là un terme à une certaine hypocrisie. Désormais, le sigle du cheval cabré remplaçait le sigle Dino. Ce nouveau baptême permettait de redynamiser les ventes, notamment aux Etats Unis…… »

Stef
Invité

Non, j’ai du mal à être d’accord avec vous…
Même si je dois avouer que vos arguments peuvent se tenir. En tout cas, si tel est le cas, je ne suis vraiment pas sûre que le protectionnisme soit une bonne solution à moyen terme. Surtout que la productivité française est au plus bas.

beniot9888
Invité

Ils ne « saquent » pas l’hybride, ils le favorisent moins qu’avant. Mais toujours plus qu’un essence.
Et favoriser l’essence pourrait au contraire être vu comme une dépense supplémentaire, plutôt qu’une volonté d’économiser : Il s’en vend beaucoup plus que des hybrides.

Le Grand Charles
Invité

Bonne décision ! Favoriser à la foi l’écologie ET l’industrie nationales.

SGL
Invité

Oui, et encore le braquet est petit dans l’intérêt national.
Pourquoi ne pas arrondir le bonus à 7.000 € comme avant ?
Et pourquoi ne pas donner la moitié du bonus pour les quadricycles électrique style Twizy ?
Plus des 80 % des déplacements journaliers ne réclament pas une voiture thermique !
Rouler à moins de 30 km/h en thermique est une aberration et la vitesse moyenne d’une voiture en semaine est de 15,2 km/h.

Claire
Invité

D’où tenez vous cette « prime » pour l’achat d’un véhicule exclusivement essence de 1000€ ? J’ai regardé sur internet et les sites officiels, impossible de le confirmer…

wpDiscuz