Accueil Citroën PSA et SNAM s’engagent pour le recyclage des batteries Ni-MH et Li-ion

PSA et SNAM s’engagent pour le recyclage des batteries Ni-MH et Li-ion

229
4
PARTAGER

PSA Peugeot Citroën utilise des batteries Nickel Métal Hydrure (NiMH) et Lithium-Ion (Li-ion) dans ses véhicules, que ce soit pour le système HYbrid4 ou pour les véhicules électriques.

Le constructeur vient de signer un partenariat avec la Société Nouvelle d’Affinage des Métaux (SNAM) pour la collecte et le recyclage de ces batteries une fois leur vie automobile terminée, et ce pour toute l’Europe. La réglementation européenne impose une masse recyclée d’un minimum de 50%, le partenariat vise les 80% au moins. SNAM est déjà partenaire de PSA depuis 3 ans mais l’entreprise française est aussi associée à BMW ou Toyota (là encore pour les batteries Ni-MH).

En quelques semaines c’est le troisième partenariat annoncé dans le recyclage ou la seconde vie des batteries des véhicules hybrides ou électriques. La masse critique des batteries à collecter semble désormais atteinte pour que la filière se mette pleinement en marche.

Source et illustration : PSA

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "PSA et SNAM s’engagent pour le recyclage des batteries Ni-MH et Li-ion"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
XX
Invité

Tant qu’on n’en retrouve pas de résidus dans les plats gastronomiques préparés…..

SNAM = Floridienne = Florifood = Gastronomie.

http://www.francaise-de-gastronomie.fr/-Nos-produits-

https://www.zonebourse.com/FLORIDIENNE-SA-6082/pdf/364325/Floridienne%20SA_Rapport-annuel.pdf

totoro
Invité

80% c’est pas mal. on parle de 98% de taux de recyclage pour le lithium. J’imagine qu’à terme les mines de lithium et cobalt de demain seront les batteries, parce qu’avec 300kg de collecte unitaire, ça devient carrément rentable, on en est plus à fouiller les piles-boutons dans les poubelles.
Le discours sur la pénurie de lithium se heurtait déjà aux chiffres, mais avec de tels taux annoncés on peut dire que c’est un problème déjà derrière nous

de passage
Invité

Eh bien non, même avec des taux de collecte et de recyclage à 100% tous les deux, le problème ne serait pas derrière nous. Au mieux, ça permet de remettre sur la route autant de voitures électriques qu’on en retire. Et ça c’est dans le cas où on n’augmente pas la capacité sur les nouvelles (ce qui est quand même le sens de l’histoire). Donc, oui, c’est une excellente nouvelle que la filière de recyclage se mette en place, mais ça ne résoudra rien à une éventuelle pénurie de lithium.

wpDiscuz