Accueil Ecologie Formule e – Uruguay 2015 : Buemi reprend la tête

Formule e – Uruguay 2015 : Buemi reprend la tête

101
2
PARTAGER

Troisième levée de la saison 2015-2016 de formule-e, le e-Prix de Punta del Este en Uruguay a vu une nouvelle fois une course à rebondissements. Sur l’un des circuits les plus intéressants de la saison, Renault e-Dams l’emporte grâce à Buemi.

Qualifications : D’Ambrosio pour sa première pole, Dragon pour un doublé

Avant les qualifications, bien difficile de donner un favori pour la pole tant les essais libres avaient montré tantôt un pilote, tantôt un autre. Evidemment Prost, Buemi, Di Grassi, Vergne ou quelques autres semblaient en position de signer le meilleur temps. Mais lors de la Q1 on a eu droit à des surprises. Vergne par exemple commet une erreur et se fait pousser hors des qualifications par Nathanaël Berthon tandis que Piquet Jr. le champion en titre ratait lui aussi le passage en Q2.

En revanche à l’avant on retrouve Buemi, Di Grassi, Turvey, Bird ou bien encore les coéquipiers chez Dragon Racing Duval et D’Ambrosio. La séance est arrêtée lorsque Villeneuve plante sa Venturi en étant à l’attaque. Le champion de F1 1997 sort indemne mais on apprendra un peu plus tard qu’il ne pourra participer à la course, le châssis étant touché et irréparable à temps. Prost de son côté tape son aileron avant sur un des piquets empêchant de couper les virages et rate la super pole. Buemi ayant signé le meilleurs temps, il partira dernier de la super pole.

Lors de cette super pole justement, Bird signe le premier temps de référence, mais D’Ambrosio et Duval volent littéralement sur la piste. Di Grassi tente le tout pour le tout, frôlant les murs, mais ne peut faire mieux que les deux Dragon. Buemi pour sa part est à l’attaque mais fait un gros blocage de roue. Il perd la pole après 2 premières positions consécutives. On aura donc un doublé Dragon D’Ambrosio, Duval, devant Bird et Di Grassi en 2nde ligne. Buemi retrouve son coéquipier chez Renault e-Dams, Nicolas Prost sur la 3ème ligne, suivis par Abt, Da Costa, Senna et Turvey. Il va falloir jouer de la stratégie au-delà de cette 10ème position pour remonter au classement.

Course : Buemi se rattrape et prend la tête du championnat

Au feu vert, D’Ambrosio réalise un très bon envol tandis que Loïc Duval se rate un peu. Sam Bird en profite pour le passer avant le premier virage. Derrière Buemi s’est aussi bien élancé et passe Di Grassi. Abt passe Prost qui recule à la 7ème place.

Au 3ème tour Da Costa attaque Bruno Senna. Ce dernier se pousse désormais et laisse passer tout le monde. Crevaison pour le Brésilien qui voit sa course ruinée. C’est très inhabituel en Formule e mais on assiste à un changement de pneu. Buemi en a profité pour passer Duval. Il s’attaque désormais à Bird qui résiste une première fois. Buemi finit par passer mais on manque la manoeuvre grâce au réalisateur.

On est au 8ème tours sur 33 et Buemi est revenu dans l’aileron arrière de D’Ambrosio tout en ayant une consommation d’énergie similaire aux autres. Sans coup férir, Buemi passe D’Ambrosio ! Superbe manoeuvre. Instantanément son écurie l’informe de la consommation d’énergie. On passe en phase d’économie tout en allant le plus vite possible. Au petit jeu du « lift-and-coast », Buemi est très fort.

Di Grassi dépasse Sam Bird. Il est désormais 4ème derrière Duval. Prost est toujours 6ème derrière Bird désormais. Au 13ème tour, Senna finit dans le mur. Ah il réussit à repartir mais après sa crevaison en début de course c’est de mal en pis. Les pilotes du Top 7 se tiennent en matière de consommation. Duval est le plus gourmand pour un pouième. Di Grassi  le harcèle justement. Il va essayer de le passer avant le changement de monoplace. Buemi a 3,6 secondes d’avance sur D’Ambrosio.

On est à la mi-course et les pilotes passent sous les 10%. Le changement de voiture va intervenir sous peu. Di Grassi a tenté une attaque mais Duval a protégé sa place. Les premiers changements interviennent : Sarrazin et Turvey rentrent aux stands, ainsi que Abt. Rappelons qu’il y a un temps minimum à ce changement pour s’assurer que les pilotes s’harnachent bien avant de repartir.

Les 7 premiers  s’arrêtent à la fin du 17ème tour sur 33. La fin de course risque de se faire sur les derniers pourcentages de batterie. Buemi repart en tête virtuellement mais derrière c’est Di Grassi qui le suit. Il a passé les pilotes Dragon. Bird s’est même infiltré entre les deux pilotes Dragon. Quelques hectomètres après la sortie des stands Bird est à l’arrêt, on lui demande de réinitialiser sa monoplace ! Incroyable. Bird perd tout sur ce souci de voiture, elle ne repart pas. Prost prend la 5ème place suivit par Da Costa, Abt, Turvey, Sarrazin et Piquet Jr.

Bird est arrêté en piste, pour le moment c’est drapeau jaune seulement mais on pourrait voir la voiture de sécurité entrer en piste. C’est la consternation chez DS Virgin. Vergne est le dernier espoir de l’écurie, il est 11ème. La direction de course décide de passer en « Full Course Yellow », tout le monde doit se mettre au ralenti sur l’ensemble du circuit et pas seulement au niveau de la voiture de Bird.

La course reprend ses droits 2 tours après et Di Grassi est remonté sur Buemi. On va avoir 11 tours d’attaque-défense ! Abt et Turvey sont 7 et 8ème mais on une consommation plus importante que les autres, encore des rebondissements en perspective à la fin de la course ?

Oliver Turvey reçoit une pénalité. Il a effectué son changement de voiture en-dessous de la minute réglementaire fixée pour ce e-Prix. Il va observer un drive-through. Piquet Jr Vergne et Sarrazin devraient le passer, Sarrazin prenant le point de la 10ème place. Buemi lui a recréé un écart avec Di Grassi : 2,2 secondes et 5 tours à courir. Les pilotes Dragon Racing sont roues dans roues mais on voit mal Duval attaquer D’Ambrosio.

Vergne lui se rapproche de Piquet Jr. Va-t-il pouvoir l’attaquer pour la 8ème place dans les 3 derniers tours ? Vergne fait un freinage très tardif à Piquet Jr. mais doit élargir un peu, Piquet en profite pour refaire l’intérieur et s’appuie sur la DS Virgin. Vergne se remet derrière Piquet mais ce dernier se rate totalement et tape assez fort. Vergne prend la 8ème place.

Devant, Buemi remporte la course : « Merci les mecs » dit-il à la radio. Di Grassi prend la 2nde place devant le poleman D’Ambrosio et son coéquipier Duval. Prost prend la 5ème place devant Da Costa et Abt. Pour Buemi c’est la deuxième victoire de la saison et un retour au premier plan après la déroute de Putrajaya en Malaisie (problème de logiciel sur sa voiture). Il signe aussi le meilleur tour en course et prend 2 points de bonus.

CWnP4rCWwAAb9AQ

Au général, Di Grassi perd la tête pour 1 petit point sur Buemi :
1 – Buemi 62 points
2 – Di Grassi 61 points
3 – D’Ambrosio 28 points
4 – Bird 24 points
5 – Duval 24 points
6 – Heidfeld 17 points
7 – Frijns 17 points
8 – Sarrazin 16 points
9 – Da Costa 16 points
10 – Abt 12 points

Les deux premiers sont largement en tête. Buemi est LE grand bonhomme de la Formule e depuis l’an dernier même s’il a laissé échapper le titre de la première saison. En 14 e-Prix, il en est à 5 victoires alors que Di Grassi a signé 9 podiums en 14 e-Prix. Impressionnant non ? Le prochain rendez-vous sera à Buenos Aires en Argentine le 6 février 2016.

Illustration : Dragon Racing

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Formule e – Uruguay 2015 : Buemi reprend la tête"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Invité

Villeneuve ne fait pas parti de l’écurie DS

wpDiscuz