Accueil Cabriolet Détroit 2016 : Mercedes SLC

Détroit 2016 : Mercedes SLC

164
7
PARTAGER

Annoncé il y a un peu plus d’un an, le nouveau schéma d’appellations Mercedes est enfin en place, avec le remplacement du roadster SLK par la Mercedes SLC. Changement en forme de léger restylage, accompagné de notables évolutions de la gamme de moteurs.

Le Mercedes SLK devient donc Mercedes SLC, l’ancrant plus clairement dans l’univers de la Classe-C. Un changement de nom qui cache en fait un restylage, comme ce fut le cas pour la transition de M à GLE ou de GL à GLS. Un restylage qui s’avère assez léger d’un point de vue du style. Mais plus important pour la mécanique.

La gamme comporte à présent 5 motorisations. Certaines avait déjà évolué dernièrement, et le coeur de gamme n’évolue donc pas. On retrouve ainsi en essence la SLC200 (2.0 Turbo de 184 ch) et la SLC300 (2.0 Turbo de 245 ch), et en diesel la SLC250d (2.0 Turbo de 204 ch).

Un SLC plus accessible

Une nouvelle version d’accès fait son apparition, Mercedes cherchant visiblement à étendre les ventes d’un modèle aujourd’hui à la peine (tout juste au dessus 20 000 unités en 2014 contre plus de 55 000 il y a dix ans).

La SLC180 entre donc en scène avec son 4 cylindres 1.6 Turbo de 156 ch et 250 Nm, avec boîte manuelle ou automatique (0 à 100 km/h en 7″9 ou 8″1 / Consommation cycle mixte de 5.6 l/100 km / émissions de CO2 de 127 ou 128 g/km).

Nouveau haut de gamme, et plus de V8

Réorganisation également en haut de la gamme. Exit le V6 3.5 atmosphérique du SLK350, exit le V8 5.5 Turbo de 422 ch de la SLK55 AMG. A la place de ces deux modèles, on trouve l’AMG SLC43. Retour à l’appellation 43 utilisée un temps sur la Classe-C, et qui indique ici l’utilisation d’un moteur V6 3.0 double turbo. Ce V6 est bien connu puisqu’il est déjà proposé dans les C450 AMG : 367 ch et 520 Nm.

Moins de puissance donc que le SLK55 remplacé. AMG précise toutefois qu’il est aussi performant, car il est aussi plus léger. En chiffres purs, seule le 0 à 100 km/h est communiqué : 4″7, soit un petit dixième de plus que le SLK55. Il permet surtout d’afficher une homologation plus raisonnable : 7,8 l/100 km et 178 g/km au lieu de 8,4 l/100 km et 195 g/km.

L’appellation 43 désignera donc à l’avenir des modèles AMG dotés de ce V6, Le nom de 63 restant attaché aux V8, et celui de 65 aux V12. Étrange toutefois de positionner cette SLC43 symboliquement sous les A45 / GLA45 / CLA45 et leur 4 cylindre.

Style revu en douceur

Question style, le programme est donc bien plus léger. Le dessin des optiques avant est le changement le plus profond. Plus arrondis dans leur partie basse, ils peuvent adopter la technologie 100% LED adaptative. Le dessin du bouclier rapproche ce SLC de la dernière SL. Par ailleurs, les éléments « durs » de la carrosserie (ailes, capot…) n’ont pas été modifiés.

A l’intérieur c’est aussi le programme minimum avec quelques retouches de commandes, une nouvelle commande de boîte automatique et un nouveau volant. Pour ce SLC, pas de grand écran (7 pouces maximum), ou de touchpad sur la console centrale. Pas non plus de remise à jour intensive des aides à la conduite, puisque la SLC ne reçoit pas la caméra stéréoscopique. Elle se contente donc d’optmiser le fonctionnement des systèmes existants : détection de collision et freinage automatique, surveillance d’angle mort, assistance au maintien de file, régulateur de vitesse adaptatif.

Source : Mercedes

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "Détroit 2016 : Mercedes SLC"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Carlos Ghost
Invité

Grosses narines de mec pété à la coco, étoile géante dans la calandre, profil de crapaud : je passe mon tour.

Le seul truc vraiment sympa : les phares avant.

alfa155
Invité

43 pour un 3.0, plus de V8, la même version d’appel que pour le Z4, tout fout le camp…

koko
Invité

Pour comprendre les noms de la nouvelle gamme Merco, il faut un PhD ( ou plutot un titre de Doktor..)

anto7076
Invité

Très joli restylage !

OLO
Invité
Le nom AMG 43 va remplacer le 450 AMG Sport qu’on a actuellement sur les C et GLE. C’est une bonne idée car c’est un nom assez farfelu à expliquer. La avec AMG 43 c’est plus simple et on comprend qu’il est destiné à compléter l’AMG 63 tout comme chez Audi, la S sert d’intermédiaire entre la gamme classique et les RS. On pourrait également imaginer pour les compactes une version « AMG Sport » plus sage que le AMG 45 et équivalent à une Audi S3, qu’on pourrait appeler AMG 38 par exemple. Et il y’en aurait bien besoin car dans… Lire la suite >>
wpDiscuz