Accueil Citroën Une suspension révolutionnaire pour Citroën en 2017

Une suspension révolutionnaire pour Citroën en 2017

450
38
PARTAGER

La patronne de la marque Citroën s’est livrée à quelques confidences auprès d’Autocar. Du côté des chevrons, on préparerait une révolution pour 2017.

Non, il ne sera pas de style. Pas de positionnement non plus. On l’a compris, les Citroën sont dorénavant « essentielles ». On le sait aussi, elles seront dotées d’un style « excentrique« . Mais Linda Jackson a surtout révélé aux Anglais d’Autocar que la marque travaille sur une suspension révolutionnaire qu’elle doit introduire en 2017. Malheureusement, elle n’a pas souhaité donner davantage de détail sur cette révolution. Elle s’est bornée à rappeler la tradition de confort cultivée par la marque.

Jackson a profité de l’occasion pour confirmer que le nombre de modèles sera réduit dans les prochaines années. A terme, sept (plus la C1) seront seulement disponibles (contre 14 plus la C1 à l’heure actuelle). Notons que ne sont pas comprises ici les versions longues développées pour des marchés spécifiques, comme celui de la Chine.

Source : Autocar

Photo : Citroën

Poster un Commentaire

38 Commentaires sur "Une suspension révolutionnaire pour Citroën en 2017"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Thibaut Emme
Admin

Une voiture « essentielle » avec un confort de DS (la vraie, la première, la mamie de 60 piges) voilà qui est révolutionnaire…ou étrange.

Les suspensions de salon roulant je vois plutôt cela sur du premium non ?

wizz
Membre
Des suspensions hydrauliques classiques, accouplées à une grosse sphère, tellement grosse qu’on doit l’étirer sous forme de bouteille. Chaque mouvement de la voiture écrase la suspension, qui pousse le liquide, qui vient comprimer le gaz contenu sous forte pression dans la bouteille. Et lorsque la voiture a besoin d’énergie pour se relancer….. hybridair II ? Récupérer l’énergie de l’amplitude de la voiture, en plus de celle du freinage ? pour pouvoir qualifier de tradition confort de la marque avec une suspension révolutionnaire… à moins que ce soit une suspension en composite, révolutionnaire en effet, mais que je vois mal sur… Lire la suite >>
AlphaSyrius
Invité

Pourquoi pas la suspension que Bose à développé il y a qlq temps?

AlphaSyrius
Invité
wizz
Membre

Equipée de la suspension Bose, le prix de vente d’une voiture Citroen risquerait alors de sortir de la fourchette du prix acceptable par la clientèle de Citroen

Aurel
Invité

Révolutionnaire Révolutionnaire… pour Citroën peut-être. On va pas réinventé la roue !

Invité

Comment parler pour ne rien dire…
Sauf s’ils font une innovation de rupture, comme l’état l’hydractive
C’est alors révolutionnaire…

GREG
Invité

Je suis très sceptique, depuis l’arrivée de Linda Jackson, Citroen s’est spécialisé dans les déclaration tonitruantes à la réalité décevante.
Quand à la réduction des modèles…Heu cela veut dire : C1, C3, C3 Picasso, C4, C4 Cactus, Berlingo, C4 Picasso ? Pas très « lourd » si je puis dire.

Invité
Le sceptisisme bien de chez nous, qui ne s’appuie sur rien… c’est lassant Linda Jackson est arrivé en 2014. Vous croyez que en 1 an, elle allait mettre sur le marché 5 nouveaux modèles révolutionnaires? Sérieusement? Tout ce qu’on a vu jusque là, depuis son arrivée, sont des projets qui étaient déjà bien avancés lorsqu’elle est entré dans le groupe. Rien de ce qu’on voit n’est encore le fruit de son travail. Pour les modèles, la C3 est en fin de vie, impossible de dire si c’est « lourd » ou non sans attendre la nouvelle. Le C4 Picasso marche fort, et… Lire la suite >>
GREG
Invité

Mon scepticisme n’est pas basé sur mes origines, mais plutôt sur le fait que j’ai travaillé chez Citroen au produit 🙂 Et que je connais bien la personne qui est chez la marque depuis 2005.
Dans le cas présent, je faisais référence à ses déclarations passées autour de la Cactus, puis autour de la résurréction de la Méhari, au final une simple Cactus décapsulée.

Invité

Si comme moi vous travaillez au produit, je dirais qu’une gamme épurée, plus claire et consistante dans un groupe est une bonne chose.
Tenter de faire cohabiter du C5 premium avec du C3 aux bons prix d’appel est une stragégie morte née. Non?

Entendue pour les déclarations concernant la Méhari. Mais la pauvre L. Jackson n’y est pas pour grand chose. Je ne pense pas qu’elle soit responsable du projet en lui même. Elle a en revanche bien survendue le modèle… on ne peut s’attendre à ce qu’elle crache dessus, mais il n’aurait pas fallu en faire autant, je suis d’accord.

GREG
Invité

Et quand je veux dire « lourd », je ne parle pas des performances commerciales, mais plutôt sur le fait que réduire ainsi la gamme de Citroën est à mon sens une erreur. Des arbitrages sont faits à cause de DS, mais la marque aura beaucoup plus de mal avec une gamme restreinte.

seb
Invité

Tu en oublis un, l’article parle de 7 + C1 (Pourquoi la C1 est compté à part d’ailleurs?) et toi tu es à 6 + C1.
Dans les 7 modèles, est ce que ça inclus les utilitaires ou leur version civilisé?

GREG
Invité

Ah oui pardon, j’ai mal compté, donc on peut ajouter un C-SUV sur la base du concept qui a été présenté.

ruru
Invité

retour a l’essentiel, on enleve les suspensions, c’est revolutionnaire ca…. Perso suis perplexe, si c’est revolutionnaire, ca coute en R&D et ca m’etonnerait que PSA ait des sous pour ca, surtout en ne le rentabilisant que sur Citroen…

Invité

On peut faire du révolutionnaire sans faire de l’ultra technologique coûteux.
La C4 Cactus est révolutionnaire d’une certaine manière, mais est économique. Le développement de suspensions est loin d’être le plus onéreux (comparé à un moteur ou une boite de vitesse)
Il est trop tot pour n’avoir ne serait-ce qu’un avis.

Rien ne dit non plus que ça se cantonnera à Citroën. Ca pourrait tout à fait rejoindre DS si le confort y est.

wpDiscuz