Accueil Ferrari Les Ferrari de Juan Carlos boudées aux enchères

Les Ferrari de Juan Carlos boudées aux enchères

155
5
PARTAGER

Les temps sont décidément très durs en Espagne ! Alors que le ministère des Finances espagnol cherchait à se séparer de deux Ferrari ayant appartenu à Juan Carlos Ier via une mise aux enchères, cette dernière s’est révélée au final infructueuse.

Les véhicules mis aux enchères depuis le 16 octobre 2015 demeureront jusqu’à nouvel ordre dans le parc automobile de l’Etat. A la date du 6 novembre, date de clôture de l’opération, le ministère n’a en effet  reçu qu’une seule offre, et cette dernière s’est avérée trop basse, n’atteignant pas la mise à prix minimale, fixée à 695 000 euros.

Ces deux véhicules avaient été offerts à la monarchie par le Premier ministre des Emirats arabes unis en 2011, peu de temps après la visite du monarque espagnol dans le pays, en vue d’assister à un Grand Prix de Formule 1 où Fernando Alonso, alors pilote de la Scuderia, avait fini second. Ils étaient devenus au fil des temps des symboles quelque peu embarrassants du train de vie de la monarchie espagnole alors que le pays est plongé dans une crise majeure depuis 2008.

Ajoutant que le ministère espagnol n’a pas indiqué ses intentions après ces enchères ratées, le quotidien espagnol El Pais n’est pour sa part pas avare de détail quant aux options particulièrement luxueuses dont ces deux Ferrari FF (F151) qui ont été dotées par exemple de diamants…

C’est en 2013 que le roi espagnol, en vue notamment de faire taire les critiques liées à son train de vie, avait cédé les deux véhicules – au très faible kilométrage –  aux services du patrimoine national, lesquels les avaient cédés au ministère des Finances en vue de les vendre. Mais les visites organisées des voitures de luxe et l’allongement de deux semaines de la période d’enchères n’ont pu éviter la désertion de ces enchères.

Sources : El Pais

Crédit Photo : capture d’écran reportage El Pais

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Les Ferrari de Juan Carlos boudées aux enchères"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
turbo v8
Invité

en même temps tout ce qu\’on retient de lui un tueur d\’éléphant à la con

Manuel
Invité

Et maintenant des bagnoles de \ »kéké m\’as tu vu\ ».

gigi4lm
Invité

Pas tout à fait des \ »bagnoles de \\ »kéké m\\’as tu vu\\ »\ ». On parle là de Ferrari.
Certes un tueur d\’éléphant mais aussi, et surtout, celui qui sauva la démocratie espagnole suite à la tentative de coup d\’état aux Cortes après la mort de Franco.

Manuel
Invité

J\’étais vendredi soir 19 h au rassemblement anti indépendance de la Catalogne organisé à Barcelone. Que des drapeaux européens principalement et de l\’Espagne.
Les Rois, les Ferrari s ……. c\’est une époque finie, morte et enterrée.
Ce qui m\’a plus, c\’est que Plaça Sant Jaume les seuls véhicules à circuler au milieu du rassemblement étaient des Nissan Leaf de la mairie.

nando
Invité

Ils ne doivent pas être nombreux les anti-indépendantistes à Barcelone ^^

wpDiscuz