Accueil Bilan Bilan octobre 2015: France

Bilan octobre 2015: France

54
11
PARTAGER

A nombre de jours comparable, le marché français a progressé en octobre de plus de 5%. Un chiffre proche de celui de la tendance annuelle, où les disparités restent fortes entre constructeurs. Les groupes étrangers progressent trois fois plus que les français. Dans ce tunnel haussier, « l’affaire Volkswagen » n’a pas perturbé le climat des affaires. Et le principal intéressé est aussi peu impacté que les ventes de Diesel. Les manchettes tonitruantes et autres agitations politiques sont assez loin des réalités économiques…
Le groupe PSA est en petite forme, tiré par le bas par Citroën, qui forme avec DS un duo apathique. Lorsque l’un des deux semble proche de la guérison, l’autre tombe malade. Et comme Peugeot connait un passage à vide ce mois-ci, le groupe perd plus de deux points de part de marché. C’est mieux pour Renault, même si ce que gagne la marque au losange est perdu par Dacia et Nissan. Il est vrai que le mois d’octobre 2014 avait été particulièrement bon pour ces deux marques, qui rééquilibrent leurs résultats.

Volkswagen semble peu atteint par la tourmente médiatique et économique qui s’est emparée du constructeur, en dehors d’un fléchissement limité de la marque éponyme. Skoda et de Seat affichent même des progressions flatteuses, alors qu’Audi tient toujours tête à BMW et Mercedes-Benz. Deux constructeurs à la santé commerciale éclatante. Au cumul annuel, la progression du groupe bavarois frise désormais les 20%. BMW et Mini réunis sont sur les talons de Toyota !

Ce dernier et Nissan sont toujours au coude à coude, séparés par quelques unités, avec des parts de marchés voisines de 4%. Le groupe Hyundai remonte lui peu à peu à la surface, alors que Ford connait un incident de parcours d’autant plus sérieux qu’il en avait été de même l’an dernier à la même époque. Enfin les autres constructeurs continuent de bien se porter, Volvo et Land Rover en tête. Il se vend plus d’Evoque que de Lexus tous modèles confondus.

Top 10 par marque octobre 2015

1. Renault 31 648
2. Peugeot 28 049
3. Citroën 17 527
4. Volkswagen 11 058
5. Dacia 7 331
6. Toyota 6 242
7. Ford 6 087
8. Audi 5 463
9. Nissan 5 080
10.Opel 5 078

Top 10 par modèle janvier à octobre 2015

1 . Renault Clio 89 863 ( 5,7% )
2 . Peugeot 208 75 254 ( 4,8% )
3 . Peugeot 308 63 453 ( 4,0% )
4 . Renault Captur 59 724 ( 3,8% )
5 . Peugeot 2008 52 637 ( 3,3% )
6 . Citroën C3 47 361 ( 3,0% )
7 . Renault Scenic 39 215 ( 2,5% )
8 . Citroën C4 Picasso 38 204 ( 2,4% )
9 . Dacia Sandero 38 182 ( 2,4% )
10 . Renault Twingo 37 509 ( 2,4% )

Via CCFA

 

FranceOctobre
2014
Octobre 2015% OctobreCumul 2014Cumul 2015% CumulPDM
Octobre
2014
PDM
Octobre
2015
TOTAL MARCHE160 149161 0300,55%1 497 4641 582 4655,68%
Groupes Français89 20587 132-2,32%839 810863 4912,82%56,08%54,57%
PSA Peugeot Citroën51 18647 948-6,33%454 856468 6953,04%30,38%29,62%
Citroën19 92817 527-12,05%170 348169 259-0,64%11,38%10,70%
DS2 4062 372-1,41%27 74124 933-10,12%1,85%1,58%
Peugeot28 85228 049-2,78%256 767274 5036,91%17,15%17,35%
Groupe Renault37 89438 9792,86%383 899393 7732,57%25,64%24,88%
Renault30 14231 6485,00%297 013311 7954,98%19,83%19,70%
Dacia7 7527 331-5,43%86 88681 978-5,65%5,80%5,18%
Autres12520564,00%10551023-3,03%0,07%0,06%
Groupes Etrangers70 94473 8984,16%657 654718 9749,32%43,92%45,43%
Groupe Volkswagen20 53121 0902,72%194 094204 2645,24%12,96%12,91%
Volkswagen11 40211 058-3,02%113 698119 8175,38%7,59%7,57%
Audi5 2735 4633,60%46 30448 4014,53%3,09%3,06%
Seat2 0672 28810,69%17 24617 9223,92%1,15%1,13%
Skoda1 7802 27627,87%16 77318 0307,49%1,12%1,14%
Autres95-44,44%739428,77%0,00%0,01%
Groupe Ford6 9536 087-12,46%63 52267 5226,30%4,24%4,27%
Ford6 9536 087-12,46%63 52267 5226,30%4,24%4,27%
Groupe Nissan6 2695 191-17,20%57 21162 5269,29%3,82%3,95%
Nissan6 1875 060-18,22%56 66761 5408,60%3,78%3,89%
Infiniti8213159,76%54498681,25%0,04%0,06%
Groupe Toyota6 1746 6708,03%57 66062 6918,73%3,85%3,96%
Toyota5 8406 2426,88%55 01059 0617,36%3,67%3,73%
Lexus33442828,14%2 6503 63036,98%0,18%0,23%
Groupe Fiat5 7476 0535,32%52 42759 13212,79%3,50%3,74%
Fiat4 4584 7897,42%38 57244 99316,65%2,58%2,84%
Jeep297664123,57%1 5117 052366,71%0,10%0,45%
Alfa Romeo680497-26,91%6 3885 122-19,82%0,43%0,32%
Lancia26343-83,65%5 4221 356-74,99%0,36%0,09%
Autres496022,45%53460914,04%0,04%0,04%
Groupe BMW5 6086 58017,33%51 02061 12419,80%3,41%3,86%
BMW3 8604 50316,66%36 92142 80915,95%2,47%2,71%
Mini1 7472 07718,89%14 08718 30929,97%0,94%1,16%
Rolls Royce1-100,00%126-50,00%0,00%0,00%
Groupe GM5 3355 094-4,52%55 75753 389-4,25%3,72%3,37%
Opel5 2805 074-3,90%51 69853 2583,02%3,45%3,37%
Chevrolet5318-66,04%4 051114-97,19%0,27%0,01%
Autres22817112,50%0,00%0,00%
Groupe Hyundai4 7695 0736,37%37 36043 73817,07%2,49%2,76%
Kia2 8692 807-2,16%23 93824 4772,25%1,60%1,55%
Hyundai1 9002 26619,26%13 42219 26143,50%0,90%1,22%
Groupe Mercedes4 2805 23222,24%41 94948 56515,77%2,80%3,07%
Mercedes Benz4 0284 44310,30%38 86742 4709,27%2,60%2,68%
Smart252789213,10%3 0826 09597,76%0,21%0,39%
AUTRES MARQUES5 2786 82829,37%46 65456 02320,08%3,12%3,54%

Poster un Commentaire

11 Commentaires sur "Bilan octobre 2015: France"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
automania
Invité
DS ressemble de plus en plus à un échec en Europe, cela semblait être prévisible dés le lancement tant les règles et les lois qui régissent l’ADN des marques (leur capacités à s’inscrire dans l’imaginaire donc à séduire et à déclencher un acte d’achat) sont éloignés de ce qu’a fait Citroen. Une erreur lourde et surprenante pour un groupe de cette taille. Reste la chine qui sera ou non la bouée de sauvetage de cette initiative mais là bas aussi l’image résiduelle d’un seul modèle historique (même mythique) n’a rien à voir avec celui d’une marque (si VW avait crée… Lire la suite >>
SGL
Invité
Je ne comprends pas vraiment le bashing sur la nouvelle marque DS automobile. La marque n’existait pas avant 2010, les modèles ne remplacent aucuns anciens modèles existants. Le (près) bilan de la DS3 est extrêmement positif, celui de la DS4 & DS5 est beaucoup plus mitigé certes mais elles ont le mérite d’exister, elles font presque 300.000 ventes cumulées et elles ne sont qu’à mi-carrière qui plus est. Au total c’est donc 600.000 premiums étrangers de moins ! C’est loin d’être négligeable. D’autant plus qu’en Europe aucun véritablement nouveau modèle n’est sorti depuis 2011 et comme qu’on n’attire pas les… Lire la suite >>
SB69
Invité
Si on considère DS comme une marque Premium, je peux partager pour grande partie votre opinion. Pour l’instant, on est plutôt dans une démarche marketing que dans l’élaboration de modèles Premium à part entière, petite exception faite de la DS5 qui se singularise davantage des Citroën, même si sa lourdeur et son confort moyen la pénalisent. Les constructeurs français doivent investir pour réussir. Ce que vit DS aujourd’hui ressemble aux prétentions passées de nos trois grands constructeurs nationaux qui se sont très vite payés de désillusion lorsque leurs gammes hautes rencontraient quelques succès. Or il est plus facile de réussir… Lire la suite >>
Litlfred
Invité
Il est encore trop tot pour parler d’echec pour DS. Les produits sont bien qualibrés et sortent des sentiers battus mais, une fois de plus le probleme c’est « nous », enfin le consommateur. Tres prompt à critiquer la monotonie mais frileux face au changement, surtout sur le creneau dit « statutaire ». C’est un veritable casse tete et un pari tendu pour un groupe comme PSA d’initier une demarche comme DS, il faut que l’image se construise. Je pense qu’actuellement il y a un à priori positif meme si pour 2 des modèles cela ne se transforme pas suffisamment en acte d’achat. Il… Lire la suite >>
SGL
Invité
Oui, @Litlfred & @SB69. Enfin des commentaires qui « n’enterrent » d’office la seule et rare tentative Française dans le premium. Je rajouterais que DS n’est que de Premium « accessible », du généraliste amélioré comme fut en son temps Lancia sous le contrôle de Fiat. Ils sont évidements extrêmement éloignés de l’offre haut de gamme des BAM (BMW, Audi, Mercedes) mais pour concurrencer 80 % de leur production l’offre de DS reste intéressante et pertinente. D’autant qu’en 2016 la DS3 subira son 2e restylage, la gamme aura été entièrement modernisée depuis 2011 du point vu esthétique que mécanique de… Lire la suite >>
SB69
Invité

C’est ok! Je pense que la vraie opportunité pour DS automobiles est de lancer des produits différents, typés, s’ils sont assortis de la technologie attendue à ce niveau de gamme. Les français ont une place à prendre!
Si Volvo, Jaguar, Land Rover, par exemple, ont réussi à renaitre de leurs cendres, ce n’est certainement pas en copiant les autres. Et en se concentrant sur la crédibilité de leurs propositions. DS peut les envier.
L’inverse de Lancia et de Saab, pas assez à l’écoute de leur clientèle potentielle en ayant dilué leur identité au passage…

SAM
Invité

« Et le principal intéressé est aussi peu impacté «  »que » » les ventes de Diesel. (je ne comprend pas la phrase). Les manchettes tonitruantes et autres agitations politiques sont assez loin des réalités économiques… »(c’est un parti pris risqué et personnel que vous développez. car la réalité économique peut se traduire dans 6 mois..)

-18% pour Nissan et bien oui quand Renault arrive enfin à honorer les commandes du Kadjar et du Captur… C’est le Qashqai qui trinque et cela devrait e confirmer sur les autres marchés européens …

pedro12
Invité

Que font Hollande et Valls????

Fred21
Invité

Demande à Lucette, elle a le n° de portable 🙂

Sam
Invité

Bonjour
Je ne comprends pas: le marché a-t-il progressé de 5% (dans le texte) ou de 0.55% (dans le tableau) en Octobre 2015 vs 2014 ?

wizz
Membre

Comparaison mois par mois (peu importe le nombre de jours ouvrable), la progression est minime, seulement 0.55%

Mais une fois ramené proportionnellement au nombre de jours ouvrables, alors la progression est de 5%. Il y a un dimanche en plus cette année

wpDiscuz