Accueil Général Affaire VW : Bosch dans le collimateur de la justice américaine

Affaire VW : Bosch dans le collimateur de la justice américaine

101
7
PARTAGER

Nouveau volet dans ce qu’on appelle depuis le départ l’affaire Volkswagen : selon des indiscrétions relayées par l’agence de presse Reuters, les autorités judiciaires américaines se pencheraient désormais sur le cas de l’équipementier allemand Bosch.

Depuis que l’affaire Volkswagen a éclaté (désormais les affaires en réalité), le géant équipementier allemand Bosch a toujours indiqué que le logiciel fourni au groupe VW était complètement illégal pour une utilisation sur un véhicule de série (le recours au logiciel en question ne devait être utilisé et évalué qu’en interne).

L’équipementier publiait au début du mois dernier un communiqué se dédouanant de toute utilisation illicite du logiciel (le boîtier EDC17) fourni soulignant n’avoir en conséquence aucune responsabilité. En plus simple, la gestion frauduleuse du logiciel ne pouvait pas être imputée à l’équipementier.

Nouveau volet dévoilé en cette fin de semaine. Si aucun représentant du ministère de la justice américaine ou porte-parole de Bosch ont commenté cette information, on annonce que les autorités judiciaires américaines auraient ouvert une enquête sur Bosch afin d’en déterminer la responsabilité concrète sur l’affaire du fameux logiciel des gestions d’émissions truqué. Une enquête préliminaire serait donc en cours.

Source : Reuters et Automotive News Europe.

Crédit illustration : VW.

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "Affaire VW : Bosch dans le collimateur de la justice américaine"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Louis
Invité

Si Bosch n’a vendu que quelques licences (comme il le pretend) à vw pour être utilisé et évalué en « interne », comment vw a pu en équiper 11 millions de véhicules ?

Lemon
Invité

c’est à chercher du coté de l’intégration software de la master eprom chez VW.

wizz
Membre
Bosch développe et vend l’ensemble Common Rail aux constructeur. Bosch développe aussi la gestion de son CR. Mais cette gestion n’est pas figé. Pour son fonctionnement, il y a des variables externes. Par exemple, le 2.0 TDI peut être en 90ch pour les utilitaires, 140ch pour les berlines, et poussé à 240ch en biturbo. Pour pouvoir produire presque 2 fois plus de puissance, il n’y a pas de miracle. Il faut injecter presque 2 fois plus de gasoil. Ce n’est pas Bosch qui programme la gestion de ses injecteurs pour produire 90ch, 140ch et 240ch, livré dans des caisses séparées,… Lire la suite >>
XX
Invité

Cela sent l’amende à 1 milliard de dollars chez Bosch, pour pouvoir rester sur le marché américain.

GREG
Invité

Etant donné que Bosch peut prouver qu’ils n’ont rien à se reprocher, j’en doute.

XX
Invité
Quand on est germanique…. et qu’on est géant…. et qu’on s’appelle Bosch …….ON VERIFIE au moins une fois tous les 10 ans à quoi sert ce que l’on vend, surtout en tant qu’équipementier du secteur automobile. Francois Tessier : 5eme ligne…… « le — GEANT — équipementier allemand Bosch »!!!!!! USA: l’équipementier allemand Bosch coupable d’entente sur les prix Le premier équipementier automobile mondial, l’allemand Bosch, a plaidé coupable d’entente sur les prix aux Etats-Unis et devra verser 57,8 millions de dollars d’amende pour clore les poursuites, a annoncé le ministère de la Justice mardi. Entre 2000 et 2011, le groupe a… Lire la suite >>
Tax payer
Invité
on peut vraiment se demander si la justice ne travaille pas en sous main pour le gouvernement américain quand on voit le montant des amendes payées par les entreprises européennes. Avant que l’on me dise que c’est normal car toutes ces entreprises ne respectent pas les règles, lisez ce qui suit : l’Ambassade américaine à Londres refuse de payer la « congestion charge » sur les véhicules de services (et interdit aux agents de l’Ambassade avec leur véhicule personnel de payer) car il s’agit pour eux d’un impôt (alors qu’aux US il existe aussi de péages, on se dit que c’est vraiment… Lire la suite >>
wpDiscuz