Accueil Général A la rencontre de Peugeot-Hansen, championne du monde de RallyCross 2015

A la rencontre de Peugeot-Hansen, championne du monde de RallyCross 2015

205
4
PARTAGER

Les courses très spectaculaires de rallycross ont vraiment accédé à la reconnaissance sportive, quand la FIA (Fédération internationale de l’automobile) a décidé en 2014, de lancer un championnat du monde. Peugeot avait d’emblée mis un doigt dans l’engrenage en soutenant le team suédois Hansen. La firme aux griffes de lion se décida, en 2015 de s’engager plus avant en soutenant par l’intermédiaire de Peugeot Sport, sous l’autorité directe de Bruno Famin, une équipe composée du suédois Timmy Hansen et du français Davy Jeanney, roulant sur des 208 très performantes et résistantes.

Les 208 sacrées en 2015

Avant même le terme de la saison, le team assuré de remporter le titre mondial a convié la presse au siège Peugeot, avenue de la grande Armée à Paris pour rencontrer les protagonistes de cette belle aventure, jalonnée par cinq victoires individuelles. Maxime Picat Directeur général de Peugeot et Bruno Famin Directeur de Peugeot Sport entouraient Davy Jeanney et la famille Hansen. Le père Kenneth occupe les fonctions de manager aidé par son épouse, Timmy roule en Mondial et Kevin pilote dans le cadre du Junior team. A13I8626_1

Tout ce beau monde s’est félicité d’avoir relevé d’aussi belle manière le challenge du titre par équipe, surtout quand on sait que Ford, Citroën, Volkswagen et Audi ne sont pas restés inactifs pour tenter d’obtenir, eux aussi, cette couronne (même si seuls Ford et VW sont officiellement engagés) !

Entrevue avec Davy Jeanney

A13I8617_1Davy Jeanney a débuté la compétition automobile à 18 ans et a découvert le rallycross en 2008.

Le pilote tourangeau a gravi tous les échelons et joue dans la cour des grands avec une expérience considérable, un excellent bagage technique et une détermination forte, autant de facteurs positifs qui ne demandaient qu’à éclore au grand jour. Peugeot ne s’est pas trompé en le recrutant pour disputer le championnat du monde 2015.

LBA : Davy, vous êtes cinquième du championnat du monde des pilotes de rallycross et votre équipe, Peugeot-Hansen a décroché la première place. Comment en êtes-vous parvenu à ces excellents résultats, vous que l’on a connu comme amateur pur sur une Xsara que vous prépariez vous-même avec une petite bande d’amis passionnés ?

Davy : « Le titre constructeur constituait pour notre équipe le premier objectif pour 2015. J’ai débuté la saison avec une voiture neuve et il m’a fallu travailler pour trouver des réglages un peu plus appropriés à ma conduite. Ce fut également le cas pour Timmy. Nous avons mis quatre à cinq courses pour trouver les bons réglages. Ensuite, nous avons fait un très bon milieu de saison, en marquant de gros points. Ainsi, nous sommes revenus dans le match pour le championnat des teams. Ce titre, nous l’avons même obtenu avant la dernière course, grâce à la régularité des deux pilotes de notre team Peugeot-Hansen. »

LBA : Cette saison, sur une 208 Peugeot-Hansen, vous avez gagné deux manches devant Peter Solberg, Mattias Ekstrom et votre coéquipier Timmy Hansen, vous avez à l’évidence changé de statut, êtes-vous donc devenu pilote professionnel ?

Davy : « Même si je continue des activités professionnelles hors de la course, du fait de notre association avec Peugeot dans le team Hansen-Peugeot, j’étais considéré comme un pilote professionnel. Lors des précédentes saisons je n’avais pas obtenu de victoires mais seulement des podiums, alors là, avec deux victoires le statut change forcément. J’en suis très content et très fier mais il ne faut pas croire pour autant que ce fut aussi simple que cela. Il a fallu se battre à chaque fois, avoir un petit peu de réussite aussi, forcément ça fait partie de la course. Que tout fonctionne bien, la voiture, l’équipe, les pilotes c’est tout un package que nous avons constitué au sein de notre équipe. Avec Timmy ce sont 5 victoires qui sont venues récompenser l’organisation et le travail de tous les membres du team. »

LBA : Par qui votre 208 était-elle préparée ? Quelles étaient les qualités de votre monture ?

Davy : « C’est Peugeot qui a construit nos voitures. Elles sont exploitées par le team Peugeot-Hansen. Le team manager est le père de Timmy. Pour moi, la voiture en début de saison je ne la connaissais pas très bien mais je sentais que nous disposions du potentiel pour faire de bonnes choses. Tout n’était pas encore bien mis en place. Il a fallu que je m’adapte au style de pilotage de la voiture, qui s’est montrée très polyvalente selon les circuits, qu’ils soient rapides, lents, techniques ou bosselés, on arrivait toujours à se trouver dans le bon wagon à chaque épreuve. Cela n’était pas forcément le cas de toutes les voitures mais pour nous, c’était un de nos points forts que d’arriver dans le bon tempo quelle que soit la course. »

LBA : Quels furent les moments forts, mais aussi les galères de cette saison ?

Davy : « Les moments forts furent forcément les victoires et les podiums obtenus avec mon coéquipier. Je retiens en premier lieu ma victoire en Allemagne où, en plus, Timmy victime de soucis techniques qu’il a su surmonter pour revenir à la troisième place, nous permet de réaliser une performance, assez jolie. En Norvège quand on fait un et deux, c’était magnifique aussi ! Les moments durs, nous les avons connus en début de saison quand je me suis un peu cherché dans le style de pilotage et dans les choix techniques ou les réglages vers lesquels il convenait de s’orienter. J’ai connu une forte déconvenue lors de la demi-finale en Suède, où j’ai cassé une pièce sur la voiture. A ce moment-là, j’étais deuxième derrière Timmy, nous avons perdu de gros points et la déception fut grande. »

LBA : Aujourd’hui vous célébrez le titre par équipe au siège de Peugeot, est-ce à dire que vous repartirez en 2016 en tant que pilote officiel Peugeot ?

Davy : « Ah, j’aimerais bien mais pour l’instant ça n’est pas encore fait. Je ne peux pas valider cette reconduction, même si c’est mon souhait. On doit attendre début décembre après la course en Argentine pour se revoir et parler de l’avenir. En tout cas j’espère que l’on pourra poursuivre ainsi pour une seconde saison sur les bonnes bases que nous avons établies dans une excellente ambiance en 2015. »

Crédit photos : Gilles Vitry

 

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "A la rencontre de Peugeot-Hansen, championne du monde de RallyCross 2015"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Bizaro
Invité

Sympa cette entrevue.
Bonne chance pour Davy Jeanney, les Hansen et Peugeot.

Thibaut Emme
Admin

Le rallycross, même au niveau mondial, est une ambiance tellement sympa et pas prise de tête que c\’en est impressionnant.
Le fait que les paddocks soient ouverts au public y fait pour beaucoup et les pilotes ne rechignent jamais à un autographe, une photo, un échange verbal, etc.et même après une mauvaise course.

Du sport auto, du vrai 😉

Membre

Et Kevin, il va aussi rouler en WRX, ou il restera en RX lite ?
Ce sport est juste magnifique.

Thibaut Emme
Admin

Il va aller en WRX. Il se dit que Hansen alignera 3 voitures pour la saison avec les frères Hansen et notre français Davy Jeanney.
Une rumeur (qui comme toutes les rumeurs vaut ce qu’elle vaut) met S. Loeb dans une 4ème voiture sur qq manches. Mais pour le moment rien d’officiel. On vous tiendra informé de toute manière 😉

wpDiscuz