Accueil Audi Scandale VW : 72% des moteurs truqués vendus en Europe

Scandale VW : 72% des moteurs truqués vendus en Europe

114
41
PARTAGER

Volkswagen tente de jouer la transparence après s’être fait prendre la main dans le pot de confiture. Aujourd’hui le groupe annonce que 8 millions de véhicules vendus en Europe sont concernés par le « logiciel truqué ».

La presse évoque un courrier envoyé par VW aux députés allemands et cela a été confirmé par un porte-parole du groupe. VW avait déjà avancé le chiffre de 11 millions de véhicules impactés dans le monde. C’est donc essentiellement en Europe des 28 qu’ils ont été vendus. Dans le détail, on a 2,8 millions de véhicules en Allemagne, 1,1 million en Angleterre, près de 1 million en France (948 064 précisément), 650 000 en Italie. Pour le reste, difficile de savoir encore pour le moment.

Au final le scandale a débuté par les USA mais sa grande ampleur est centrée en Europe. Une aubaine pour le groupe VW ? Peut-être. Les 500 000 unités truquées aux USA sont déjà énormes pour un pays connu pour appliquer des amendes assez importantes, surtout dans les cas de mensonge, mais cela aurait pu être pire. L’Europe fera peut-être un exemple avec cette affaire pour montrer qu’elle aussi ne laisse rien passer mais le poids de l’Allemagne au sein de l’UE pourrait jouer en faveur de VW.

L’Allemagne exige de VW un agenda précis d’ici demain concernant les rappels des véhicules incriminés. Possesseurs de VW, attendez-vous à recevoir un courrier. Pour savoir si votre véhicule fait partie des véhicules truqués, Volkswagen a mis en place un site (voir ici) où avec le numéro de châssis et la date de dernière immatriculation on peut savoir s’il faut s’attendre à un rappel.

A noter que plusieurs actions de groupe ont été initiées en France dont une pour « tromperie aggravée et mise en danger de la vie d’autrui ». Le parquet de Paris quant à lui a ouvert la semaine dernière une enquête préliminaire pour tromperie aggravée. Les tests aléatoires portant sur une centaine de véhicules, toutes marques confondues, commandités par l’Etat Français ont de leur côté débuté au CERAM. Ils visent à savoir si les normes Euro6 sont bien respectées.

Source : AFP, Les Echos, illustration : VW

Poster un Commentaire

41 Commentaires sur "Scandale VW : 72% des moteurs truqués vendus en Europe"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
greg
Invité

Oh, je croyais que vous ne postiez plus rien sur VW à cause du grand complot des agences de pub :O

Alex87f
Invité

Il faut faire de VW un exemple et leur infliger des sanctions exceptionnelles.

Un tel cas de négligence délibérée des normes montre non seulement l’inefficacité totale des systèmes de régulation actuels, mais constitue aussi un acte criminel honteux.

Quel message enverrions-nous si nous si nous laissions passer un tel comportement?
Car n’oublions pas qu’au final, c’est le consommateur qui sera ici le plus gros perdant (perte de valeur des voitures existantes, détérioration de la qualité de l’air, perte de performances après mise en place de l’action corrective sur ces moteurs -action dont on ignore toujours la nature-, etc. )

greg
Invité

« Il faut faire de VW un exemple et leur infliger des sanctions exceptionnelles. ».
Heu je croyais naïvement que c’étaient uniquement les dictatures qui « faisaient des exemples »?
J’ajoute que tout ce qu’on sait aujourd’hui, c’est que le logiciel truquait les cycles d’homologation américains. Pour le moment, il n’y a aucune preuve que ce programme ait aussi une influence sur le cycle européen NEDC.
C’est peut être le cas, mais ce serait bien d’attendre des faits avant de vouloir pendre les gens à la haute vergue.

Alex87f
Invité

Le terme de « sanctions exemplaires » est employé quotidiennement en France comme à l’étranger, tu peux nous épargner cette rhétorique ;).

Il ne fait pas vraiment de doute que les sanctions qui iront à l’encontre de VW US seront considérables, mais pendant ce temps, en Europe, le « cycle beating » est la norme, et pendant ce temps là les émissions de NOx réelles ne changent pas (Si tu veux plus d’infos, ceci est un bon point de départ: http://www.transportenvironment.org/sites/default/files//docs/Bulletin/2006/2006-02_bulletin146_web.pdf)

SGL
Invité
Rappel des faits (principaux) De 2007 à 2015, le groupe Volkswagen a fabriqué plus de 11 millions de véhicules dotés d’un logiciel de contrôle moteur avec une fonction de mise en veilleuse permanente du système antipollution (sauf pour ne le réactiver à fond que lors du passage à un test officiel de mesure antipollution). CELA EST TOTALEMENT IMMORAL ! Du point de vue de la santé des gens, immoral pour gagner « «que » 300 € par voiture, immoral pour gagner des part de marché par une concurrence déloyale, immoral pour tromper les clients avec leur budget publicitaire qui désinforme… Lire la suite >>
SGL
Invité

C’est une boutade !
Cela reste volontairement gros !
Jean-Pierre COFFE aurait dit : « on ne fusille plus assez de nos jours » c’est un peu du second degré !
Pardon quand-même, mais ATTENTION l’esprit reste là.

JL
Invité

Ce qui me déçoit le plus, c’est que malgré les soucis de fiabilité, le design insipide, et le prix exorbitant, je pensais que les VW étaient technologiquement à la pointe. Et en fait non.

Membre

passer de l’injecteur pompe (seul VW y coyait) au common rail dernière génération en si peu de temps relevait de l’exploit, pardon de la triche…

wizz
Membre
Passer de l’injecteur pompe au common rail, VW y parvenait déjà. Enfin, deux chefs de projet y étaient parvenus, et en moins de 2 ans…. La suite… http://www.letemps.ch/economie/2015/09/27/scandale-volkswagen-eclate-une-economie-329-francs « En 2005, alors que le groupe Volkswagen faisait face à une perte de rentabilité et préparait un programme de réduction des coûts, deux personnes étaient chargées de développer un moteur diesel pour le marché américain, où les normes d’émission de NOx sont deux fois plus sévères qu’en Europe et très difficiles à respecter pour les moteurs de cylindrée moyenne de la gamme Volkswagen. Ces moteurs «chauffent» davantage, ce qui entraîne une forte… Lire la suite >>
Corbaks
Invité

sisi, à la pointe de la duperie! et marketing efficasse!

NomDeZeus
Invité

C’est vrai qu’on en vient à se demander, pourquoi les clients paient si cher ?

C’est moche, sans charme, les moteurs sont ultra bruyant, pas fiable et en plus… ça pollue.

Pat
Invité

Et si encore, ça pouvait faire rapporter un peu à l’industrie française, mais non.
Faire pire, ça va devenir dur.

lyma
Invité
Prix qui visiblement n’est pas suffisant et les a « obligés », les pauv’chéris, a tricher pour économiser une fraction du montant de la… carte grise! J’espère que, à condition d’être certain que Renault/PSA ont les couilles propres, nous ne laisserons pas passer cet exemple de plus de la concurrence déloyale que nous fait subir cette Allemagne exemplaire (dumping social des minijobs, délocalisations à domicile permises par la réunification…). Seul point qui fait plaisir: Les acheteurs qui crânaient avec la pseudo qualité allemande (alors que partout ou il n’y a pas que de la grôsse métallurgie ce sont des boulets) ont un… Lire la suite >>
SAM
Invité

Oui et bien laissons les régler ce qu’ils doivent régler et passons à autre chose… Je pense que c’est bon, on a fait le tour du trucage! L’effet positif c’est que les autos seront plus propres dans les décennies à venir et que tous les constructeurs semblent enfin avoir pris conscience de cela.

rv11
Invité

@SGL : l’analogie avec Daesh c’est pas un tout petit peu fort comme exemple ils ont quand même pas décapités des gens chez VW! Faut arrêter ta propagande anti VW maintenant c’est usant

SGL
Invité

OUI OK ok, pour l’allusion avec Daech, c’était du second degré dans le ton.
Pardon donc !
Mais pour le reste, les faits sont graves, et en parlant de « propagande anti VW » je ne vois rien de ce que dis qui peut être pris pour de la déformation par rapport à la réalité !

SGL
Invité

D’ailleurs dans l’esprit serein (on va essayer !) d’information (et non propagande) d’après la CNN, la banque Crédit Suisse estime que l’affaire Volkswagen pourrait coûter jusqu’à 78 milliards d’euros (87 milliards de dollars) au groupe allemand. Cette estimation prend en compte les rappels, la perte de valeur des véhicules, mais aussi les compensations qui pourraient être fournis aux propriétaires de VW, Seat, Skoda ou Audi. Un porte-parole de la marque parle de « spéculation pure » à propos des chiffres évoqués par Crédit Suisse, dont l’estimation la plus basse est de 20 milliards d’euros.

wpDiscuz