Accueil F3 BTCC 2015 à Brands Hatch : Ah rah ah rah hah a...

BTCC 2015 à Brands Hatch : Ah rah ah rah hah a rah hah…SHEDDEN !

74
1
PARTAGER

Comme d’habitude, en BTCC, le titre se joue dans l’ultime course du dernier meeting. Jason Plato (VW CC) donne tout, mais Gordon Shedden (Civic Type R) remporte la timbale.

F4 MSA

Le rideau se baisse sur la toute première saison de F4 MSA. Deux pilotes sont en lutte pour le titre. Agé de 15 ans, Lando Norris (Carlin) fait figure de golden boy. Il s’est déjà offert des sorties en F4 ADAC (effectuant une belle cabriole à Hockenheim) et semble promis à un bel avenir en monoplace. Son rival est Ricky Collard (Arden), 19 ans. Il représente la continuité de la FF et semble davantage destiné à succéder à son père, Rob, en BTCC.

Avantage pour Norris aux essais, avec la dernière pole de l’année.

F4 MSA 1

Colton Herta (Carlin) prend un meilleur départ que Norris. Idem pour Enaam Ahmed (Arden) vis-à-vis de Collard pour le gain de la 3e place… Mais Norris et Collard reprennent l’avantage sur leurs équipiers à la chicane. Ensuite, les pilotes Carlin roulent en formation. Collard ne peut espérer plus.

Norris s’impose donc devant Herta et Collard.

F4 MSA 2

Le poleman Daniel Baybutt (JTR) se fait d’emblée déposer par Sandy Mitchell (Arden), Rafael Martins (SWB) et Ahmed. Ce dernier double le Brésilien et passe donc 2e. Ahmed veut alors titiller Mitchell. Trop nerveux, le leader respire fort, d’où de la buée sur sa visière. A ne plus rien y voir, il finit par louper un virage. Cela laisse le temps à Ahmed de passer.

Ahmed s’impose devant Mitchell et Martins. Mais le principal à retenir, c’est qu’en terminant 7e, Norris est sacré champion.

F4 MSA 3

Le dimanche après-midi, Norris contient Herta, tandis qu’Ahmed passe Collard. Norris sort un peu large et Herta saisit l’opportunité. Derrière, Sennan Fielding (JHR) et Toby Sowery (MBM) se relayent au 4e rang. Mais, malgré des pneus morts, Ahmed tient la 3e mache.

Herta remporte la finale de 2015. Norris et Ahmed complètent le podium.

F4 MSA 4

Avec 8 victoires et 413 points, le juvénile Norris n’a pas fait les choses à moitié. Collard, 2e à 371 points, s’est effondré à mi-saison. Herta, 3e à 355 points, s’est réveillé trop tardivement.

Globalement, on retient que le niveau a augmenté d’un cran depuis l’an dernier. Collard, Sowery et dans une moindre mesure, Fielding, s’y sont attaqué comme à un championnat de Formule Ford. Alors que des pilotes comme Norris, Collard ou Matheus Leist (Double R) affichaient des ambitions internationales.

F4 MSA 5

BTCC

On l’a déjà évoqué, Alain Menu (VW CC) remplace Warren Scott, convalescent. Par ailleurs, Jake Hill (Audi S3) remplace Nicolas Hamilton. Quant à Eurotech, il songe déjà à 2016. L’équipe privée va enfin envoyer ses deux Civic 2012 à la retraite. Il s’offre trois neuves Civic pour les remplacer. En prime, il disposera d’un soutien de l’usine. De quoi rêver de jouer les trouble-fêtes, comme au temps d’Andrew Jodan…

BTCC 5

D’après le BTCC, 5 pilotes peuvent encore viser le titre. Néanmoins, les chances d’Andrew Jordan (MG6) sont extrêmement minces. Matt Neal (Civic Type R) rêve d’un sacre pour ses 25 ans de BTCC. Jason Plato (VW CC) participera à la Race Of Champions et il compte y aller en « champion 2015 de BTCC ». Colin Turkington (VW CC) souhaiterait conserver son titre. Quant à Gordon Shedden (Civic Type R), il espère simplement marquer le retour de Honda après le bide de la Vic Tourer. Notons que quoi qu’il arrive, le champion sera quelqu’un de déjà titré par le passé.

BTCC 1

Mat Jackson (Focus) est de nouveau le plus rapide aux essais. C’est sa troisième pole d’affilée. Dommage qu’il n’ait pu débuter sa saison plus tôt…

BTCC 2

La course 1 est plutôt monotone. Jackson contient Aron Smith (VW CC) et Adam Morgan (Mercedes Classe A.) Et ça ne bouge plus jusqu’au damier. L’action est derrière. Turkington passe Shedden pour le gain de la 4e place. Plato l’imite et double l’Ecossais aux forceps. Dans le peloton, Dave Newsham (Avensis) a une irrésistible envie de tarte au mur. Puis Hill fête son retour en envoyant Alex Martin (Focus) dans le décor. Le safety-car sort.
A la reprise, Neal double Andy Priaulx (BMW 125i M) et il se retrouve derrière Shedden. Néanmoins, le rôle du vétéran est de bouchonner le peloton.

Jackson, Smith et Morgan passent devant le starter dans cet ordre. Sans surprise, Jordan est mathématiquement exclu de la couse au titre.

BTCC 3

Pour la course 2, Jackson est lourdement lesté. Heureusement pour lui, Ingram et Morgan se livrent une lutte acharnée pour la 2e place, ce qui donne de l’air à la Focus. Du côté des prétendants au titre, Turkington renonce et il ne pourra donc plus défendre son titre. Plato s’offre une belle remonté jusqu’au 6e rang. Neal est juste derrière. Il repousse les assauts de Smith. Néanmoins, c’est insuffisant pour rester dans la course au titre. Shedden, lui, voit son avance fondre comme neige au soleil.

Jackson double la mise. Morgan a finalement le dernier mot sur Ingram.

BTCC 4

Pour Plato, la course commence très bien. En effet, le poleman Neal part visiter l’Angleterre profonde et voici Plato en tête. Quant à Shedden, ultime rival pour le titre, il est très loin.C’est sans compter sur trois safety-car, qui permettent à l’Ecossais de remonter. Menu tente de le ralentir, mais « Flash » est survolté. Pneu crevé, le Suisse doit rendre les armes. Une sixième place suffit à Shedden. Mais il remonte jusqu’au 4e rang.

Pour info, Plato s’impose devant Jackson et Jack Goff (MG6.) De toutes façons, tous les regards sont braqués sur Shedden, champion 2012 et 2015 de BTCC.

BTCC 6

Le sacre de Shedden récompense les efforts de Honda et du Team Dynamics. « Présent » dés le début de saison, l’Ecossais a su intensifier l’effort à l’automne.
2e à 344 points, Plato ne rend que 4 points à l’Ecossais. C’est la quatrième année de suite qu’il est dans le sprint final et qu’il repart bredouille. En début de saison, le pari de Plato et Turkington semblait risqué. Jusqu’ici, BMR n’avait quasiment rien gagné. C’est donc un pari gagné.
3e à 317 points, Neal reste un pilote rapide, même après un quart de siècle de BTCC. Il lui manque néanmoins un peu « plus » pour pouvoir vraiment jouer le titre.

Dans le reste du classement, on peut noter les performances mitigées de West Surrey Racing et de Triple Eight. La politique de la « carte jeune » n’a pas payé. La moral de l’histoire, c’est qu’il vaut mieux un pilote chevronné dans une voiture privé, qu’un novice dans une voiture « usine ».
Enfin, signalons que Mat Jackson est 12e à 200 points, alors qu’il n’a disputé qu’une demi-saison et que sa Focus n’a pas le moindre sponsor.

Matt Neal (GBR) Honda Racing Team Honda Civic Type-R

Crédits photos : Honda (photos 1, 12 et 13), MSA Formula (photos 2 à 6) et BTCC (photos 7 à 11)

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "BTCC 2015 à Brands Hatch : Ah rah ah rah hah a rah hah…SHEDDEN !"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
klm
Invité

honda gagnant deux titres :pilote et constructeur .
Cela fait plaisir a voir.

wpDiscuz