Accueil Actualités Entreprise 10 millions de Hyundai aux USA

10 millions de Hyundai aux USA

155
3
PARTAGER

Hier, Hyundai USA a vendu sa dix millionième voiture, une Sonata Plug-In Hybrid. Un cap important pour le constructeur coréen.

Hyundai débarque au Canada dés 1983, avec la Pony. Un bon entrainement. Néanmoins, il préfère attendre sa remplaçante, l’Excel (alias Pony sur le marché français) pour traverser le Saint Laurent. En 1986, cela fait quelques temps que monsieur Smith roule en Honda, en Nissan ou en Toyota. Il n’a plus aucun a priori sur les productions asiatiques. Là où une Civic de base est à 5 399$, l’Excel toutes options est à 4 995$ ! Du coup, elle est très bien accueillie. A peine le temps de décharger le premier cargo que 168 882 Excel sont vendues. 7 mois plus tard, les Coréens sortent le soju : ils ont déjà vendu 100 000 voitures !
Mais la suite est moins rose. Avec le contre-choc pétrolier, la demande en « compacts » et en « sub-compacts » s’effondre. Hyundai réplique en lançant la Sonata, en 1989, mais les ventes restent atones. En 1998, la maison-mère souffre de la crise asiatique. Pour sortir de l’ornière, la filiale US lance une politique marketing très agressive : garantie 5 ans ou 60 000 miles (environ 100 000km) du véhicule et 10 ans ou 100 000 miles (environ 160 000km) pour le moteur. Néanmoins, il faut attendre 2001 et le Santa Fe pour qu’il propose un véhicule intéressant. Grâce à lui, il dépasse les 300 000 ventes annuelles, à 346 235 unités.

Hyundai USA 2

En 2005, il inaugure Hyundai Motor Manufacturing Alabama, sa première US sur le sol US. Les Américains apprécient l’initiative et les ventes atteignent un pic à 455 520 unités, en 2006. Ensuite, l’Amérique est frappée par la récession. Monsieur Smith n’a plus confiance dans les productions des Trois Grands, qui ont tous déclaré faillite. Il préfère acheter une berline asiatique. Dans un marché en baisse, les ventes de Hyundai sont ainsi à peu près stables.
Au sortir de la crise, Toyota se retrouve englué dans l’affaire des pédales. Les ventes de Camry s’écroulent et la confiance est rompue. Comme le prédit alors Le Blog Auto, Hyundai profite du report. Ca tombe bien, il y a une nouvelle Sonata. Les ventes passent de 120 028 unités en 2009, à 196 623 unités en 2010 (année de l’affaire), puis 225 961 unités en 2011 !
L’ensemble de la gamme profite durablement de « l’effet pédale », en terme de ventes et d’image. Avec 725 718 ventes en 2015, Hyundai USA s’est offert un nouveau record. Néanmoins, depuis quelques années, le premier débouché hors de Corée, c’est la Chine (1 120 048 unités en 2014.)

hyundai_infographic(new2)

Source :
Hyundai USA

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "10 millions de Hyundai aux USA"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
smotri
Invité

Les trois grands constructeurs américains n’ont pas fait faillite; seuls GM et Chrysler l’ont fait, pas Ford.

Fujiwara
Invité

En même temps quand on voit la capacité de la marque à proposé des nouveaux modèles dans un temps record on ne peut que les applaudir , ils sont présent sur tous les segments et les voitures sont de plus en plus jolies

Olivier
Invité

un modèle de réussite industrielle. Une bonne stratégie aux USA, malheureusement pas comme nos constructeurs français

wpDiscuz