Accueil Citroën WTCC Chine 2015 : Citroën champion, Loeb éliminé pour le titre

WTCC Chine 2015 : Citroën champion, Loeb éliminé pour le titre

74
4
PARTAGER

Le weekend en Chine fut presque parfait pour Citroën qui outre un triplé en première course signe un doublé et coiffe ainsi la couronne constructeurs. Désormais, seuls Lopez et Muller peuvent l’emporter en individuel.

La qualification du WTCC n’a pu se dérouler samedi en raison d’un accident dans une course de GT Asia qui a endommagé le rail de sécurité. Courues le matin des courses, les qualifications ont été plus délicates pour les pilotes ne voulant pas endommager leur voiture et étant donc un peu sur la retenue. En outre la fraîcheur matinale était une inconnue pour tout le monde.

Malgré ses conditions particulières, la hiérarchie n’a pas trop été bouleversée. Suite à leur victoire lors du dernier weekend de course, les Honda embarque 40 kg de lest et c’est un peu plus dur pour elles. Les Lada en profitent, surtout Catsburg qui réussit l’exploit de se hisser en Q3 avec Lopez, Ma, Muller et Loeb. Ces derniers se battent pour la pole et c’est Lopez qui une nouvelle fois signe le meilleur temps (5 poles sur 10 qualifications). Il devance Ma, Catsburg, Loeb et Muller. Pour Yvan le départ sera crucial pour ne pas laisser Lopez partir seul.

Hugo Valente signe le 10ème chrono (pole de la 2nde course) derrière Tom Coronel, Tarquini (premier pilote Honda !) Filippi 7ème et Nicolas Lapirerre sur Lada 6ème. Les jaunes de Lada Rosneft sont en forme en Chine.

CP5CYrlWUAAG6va

Course 1 : Lopez évite le chaos

A l’extinction des feux, Lopez ne rate pas son envol, contrairement à Ma qui reste scotché sur la ligne de départ. Muller grille la priorité à Loeb et tous les deux passent la Lada de Catsburg lui aussi tanké sur la ligne de départ. Dans le peloton, plusieurs accrochages ont eu lieu et doivent se retirer de la course Chilton, Tarquini, Filippi, Huff et Coronel (voiture bien endommagée). La voiture de sécurité doit rentrer en piste et Lopez perd le bénéfice de son bel envol.

Néanmoins au redémarrage il ne se rate pas et profite même de la bagarre entre Muller et Loeb. Loeb mis sous pression par Catsburg laissera un peu filer Muller. Le petit train se dirige alors vers l’arrivée. Derrière, Bennani sur une Citroën privée du Sébastien Loeb Racing a passé Nicolas Lapierre. Ma a dégringolé en 10ème position et tente de remonter mais sa voiture a visiblement une avarie. Il abandonne à 4 tours de la fin après être remonté en 8ème position.

Devant Lopez gagne devant Muller et Loeb. Catsburg prend la 4ème place devant Bennani et Michelisz qui passe Lapierre dans le dernier tour pour le gain de la 6ème place. Michelisz est une nouvelle fois le premier des Honda devant les deux officielles. Monteiro justement est 8ème devant Valente et d’Aste. Avec ce podium, Citroën Racing est assuré de remporter une nouvelle fois le titre constructeur

A noter qu’après course Lapierre a été disqualifié pour pression de turbo non conforme. Tarquini de son côté écope de 5 places de pénalité pour la course 1 de Thaïlande après avoir été jugé responsable de l’accrochage avec Huff.

Course 2 : Muller repousse l’échéance

Coronel ne pouvant prendre le départ de cette 2nde course, Tarquini se retrouve P2 derrière Valente et a de grandes chances de bien figurer à l’arrivée. Malheureusement pour Valente parti de la pole, l’envol fut moyen et il se retrouve à batailler avec Tarquini, les deux se touchent et Valente doit abandonner. Tarquini prend le commandement devant des C-Elysée remontées des 7,8 et 10ème places. Muller devance Lopez et Loeb.

Tarquini tente de creuser un écart mais n’y arrive pas. Il compte 1,5 secondes sur Muller après 4 tours mais l’Alsacien semble remonter peu à peu. Muller passe Tarquini au 8ème tour et prend la tête de la course. Tarquini en revanche défend sa 2ème place et Lopez ne trouve pas l’ouverture, pressé aussi par Loeb. Le champion du monde en titre préfère sans doute assurer une 3ème place plutôt que rien. Sur le dernier virage il tente pourtant le tout pour le tout et il n’échoue que d’un petit rien sur la ligne.

Derrière, Bennani est déchaîné. Il double un à un les concurrents et remonte dans la hiérarchie. A l’entrée du dernier tour il est 7ème et a même dépassé Ma. Il fini une nouvelle fois meilleur privé et remonte un peu sur Michelisz à ce classement. Muller l’emporte sur Tarquini et Lopez. Loeb et Huff complètent le top 5. Monteiro, Bennani, Ma, Lapierre et Filippi suivent pour les 10 premières places.

Grâce à sa pole et sa victoire en première course, Lopez prend encore quelques points à Muller qui résiste bien. Le champion du monde en titre compte désormais 75 points d’avance sur Muller. et 114 sur Loeb. Il reste 2 weekends et donc 110 points à prendre (1 pole + 2 courses par weekend). Le nonuple champion du monde de WRC est écarté de la course au titre et regardera Muller et Lopez se le disputer. Avec une pole et une victoire en 1ère course dans un mois, Lopez s’assurerait le titre.

Classement provisoire pilotes :
1 – Lopez 396 points
2 – Muller 321
3 – Loeb 282
4 – Ma 178
5 – Michelisz 172
6 – Tarquini 171
7 – Monteiro 165

Source et illustration : WTCC

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "WTCC Chine 2015 : Citroën champion, Loeb éliminé pour le titre"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
r.burns
Invité

A posteriori ça relativise son niveau pas si extraordinaire que ses titres de champion wrc le laissaient penser

klm
Invité

Cela fait plaisir a voir; Citroën gagnant.
En revanche HONDA pourrait être un peux plus combatif.

wpDiscuz